Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Nouvelle][Fini]La fin des illusions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titi

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 10/09/2007
Localisation : Ici

MessageSujet: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Dim 25 Nov - 17:19

Allez ! Ma première histoire pour Galéir vient d'arriver !
Une bonne lecture à tous.

==================

Le ciel étoilé et un croissant de lune éclairaient faiblement la surface de l’océan. Seuls le bruit du ressac et une légère brise venant du sud-est troublaient la quiétude nocturne. Tout à coup, une forme noire apparut au loin. Portée par les courants et ce qu’il y avait de vent, elle se dirigeait avec lenteur vers la côte. Bientôt, on put discerner l’objet : un navire de taille modeste et à la forme allongée. Sur chacun des bords se trouvait une rangée de taquets destinée aux rameurs, mais ils étaient vides, le navire se contentant de la voile établie et des courants pour régir sa course.
A son bord, on n’entendait que des râles de blessés et de mourants. Ca et là, des hommes gisaient sur le pont, se tordant de douleur. Les rares occupants valides étaient prostrés, encore sous le choc de la défaite qui avait entraîné la mort de tant de leurs compagnons.
Accoudé au bastingage près de la proue, Torin repensait avec tristesse à Retha, Tiborius et tant d’autres. Dans quelle folie Valerius – leur capitaine – les avait-il entraîné ? Il leur avait promis une victoire facile et un ample butin qui aurait permis à la plupart d’entre eux de quitter l’équipage pour refaire une nouvelle vie où ils le souhaiteraient dans Lastrimia. Mais le destin en avait décidé autrement.
Le plan était simple : ils devaient peu après la tombée de la nuit attaquer le village d’Elviria au sud de l’embouchure de la rivière Niederthar. Un raid audacieux car cette bourgade se trouvait sur la rive ouest de la Baie des Vents, où patrouillaient en permanence les trirèmes de la flotte impériale. Au départ, tout s’était bien passé : un débarquement silencieux dans une petite crique au nord, une marche rapide à travers les bois et l’arrivée dans le village endormi. Le capitaine Valerius donna l’ordre d’attaquer et ils s’élancèrent en hurlant. Par malheur pour eux, un escadron de cavalerie passait la nuit au village et leurs sentinelles sonnèrent l’alerte. Ce fut le premier combat de Torin et il devait s’en rappeler toute sa vie : les féroces cris de ses compagnons, les ordres des officiers impériaux, le hennissement des chevaux…
Les pirates bénéficiaient de la surprise mais pas de l’entraînement de leurs adversaires, ni du talent des archers montés de la cavalerie lastrimienne. Les défenseurs se firent attaquants et Valerius ordonna la retraite. Courant éperdument vers le navire, Torin fut rattrapé par un cavalier et n’évita sa lance que de justesse. Empoignant son épée courte, il fit face à son premier adversaire dans une furieuse empoignade. Le courage ne remplaçant pas l’expérience, il céda peu à peu du terrain sous les coups du soldat et ne s’en serait jamais sorti sans la hache lancée par Drogo – le maître d’équipage – qui vint se ficher dans la tête du cavalier, transperçant son visage dans un horrible bruit d’os écrasés.
Les pirates purent enfin rejoindre leur navire et appareiller malgré le terrible tribut prélevé par les soldats lastrimiens : près des deux tiers de l’équipage avait été tué, blessé ou pire : capturé. Ne subsistaient qu’une vingtaine d’hommes indemnes. Abandonnant ces souvenirs douloureux, Torin vit le capitaine Valerius parler à l’homme de barre près de la proue. Il avait pour nom Moss. C’était un géant au crâne rasé et à la barbe fournie. Son apparence seule décourageait souvent les plus hardis adversaires. Qui eut cru que cet homme n’aimait guère se battre et préférait passer son temps libre à la cambuse où il avait fonction de maître coq ? Torin sourit en repensant à l’équipage de ce navire marchand qui s’était rendu sans combattre en apercevant Moss, armé jusqu’aux dents à la proue de leur navire.
Puis, il entendit du bruit : Drogo s’avançait dans les rangs, parlant avec les hommes, réconfortant les blessés, déclenchant des rires au moyen de quelque histoire salace… Le maître d’équipage venait – disait-on – de quelque royaume inconnu au sud des grandes plaines où demeuraient les farouches tribus Khanjis. Lors des veillées, il leur racontait lui-même la vie dans ces contrées lointaines. Il mentionnait de mystérieux volatiles intelligents que les étrangers confondaient avec de banals poulets. Il narrait les guerres incessantes entre les différents roitelets, les alliances brisées, les trahisons… Il parlait aussi de mystérieux guerriers humains originaires du sud des Terres de Galéir et équipés d’armes crachant le feu. Ces histoires avaient enflammé l’imagination du jeune Torin. Lui aussi voulait parcourir le vaste monde et découvrir ses merveilles. C’était même pour cela qu’il s’était engagé dans l’équipage de ce navire, espérant une fortune rapide et des voyages dans de lointaines et exotiques contrées. Jeune homme à la chevelure écarlate tombant sur ses épaules et aux yeux d’émeraude, il avait à peine atteint les dix-neuf printemps. Il avait abandonné la terne vie de fils – et apprenti – du potier d’un village du nord de Lastrimia pour répondre à ce qu’il croyait être l’appel de l’aventure.
Un bruit de pas se rapprocha, et bientôt, Drogo vint s’accouder près de Torin. Homme d’âge mûr, aux tempes grises et au front dégarni, il avait le visage buriné d’un marin expérimenté. Une longue moustache qu’un tic lui faisait friser à l’aide de sa main gauche pendait de part et d’autre de sa bouche. Ses avant bras étaient couverts de cicatrices et une coupure à la joue droite suintait encore du sang.
« Cadeau d’une flèche pendant la bataille, expliqua t-il.
- Alors Torin, remis de tes émotions ?
- Je crois que oui… répondit le jeune homme, songeur.
- Ton premier combat, hein ? Tu t’en es sorti indemne, c’est ce qui compte. Essayes d’oublier ce que tu as vu : les morts, les blessés, ça ne sert à rien d’y repenser et de se demander ce qu’on aurait pu faire de plus.
- C’est ce que je voudrais… Rien n’est jamais comme on le croit hein ?
- Comment ça ?
- Avant, je rêvais d’être un grand voyageur, un guerrier, que sais-je ? Je m’imaginais qu’être l’apprenti d’un potier ne me mènerait à rien. Je voulais voyager… Devenir un héros, comme dans les légendes qu’on me racontait le soir.
- Moi aussi j’était comme toi. Nous avons tous nos rêves et nos illusions. Mais crois-moi quand je te dis que si je n’avais pas quitté mon pays je serais devenu un éleveur comme les autres. J’aurais eu une famille et… c’est tout. Torin, ce sont nos rêves et nos aspirations qui font de nous ce que nous devenons. Ils sont la force qui nous pousse à nous forger un destin différent de celui auquel notre naissance nous a préparé. Moi, je ne voyagerai plus beaucoup mais tu peux encore partir pour trouver une vie meilleure.
- Pourquoi ? Ici je suis libre ! Je peux voyager !
- Et quand l’armée nous aura retrouvés, que feras-tu ? Tu te battras ?
- Oui !
- Idiot ! Tu seras pendu avec moi et les autres si tu restes ! Tu ne peux pas rester un pirate toute ta vie ! Regardes le capitaine : avant c’était un noble d’une des Grandes Maisons de Lastrimia. Certains disent qu’il vient de la Maison Egueorn, d’autres de la Maison Ilmireth. Qu’importe, ce qui est sûr, c’est qu’il était ruiné et a décidé de se faire pirate plutôt que d’affronter la loi et de croupir en prison. Maintenant, il est sûr de finir au bout d’une corde ! Est-ce cela que tu veux toi aussi ?
- Drogo, je… ».
Torin fut coupé par la vigie qui hurla :
« Voiles par l’arrière ! Des trirèmes de la flotte ! J’en compte trois ! »
Aussitôt, le capitaine hurla un ordre et les hommes valides s’installèrent sur les bancs de nage et commencèrent à souquer. Après quelques minutes d’efforts, il devint évident qu’ils n’échapperaient pas à leurs poursuivants ; aussi, Valerius ordonna de se préparer à être abordés.
Ils étaient maintenant à l’entrée d’une petite baie inhabitée, mais les trirèmes étaient toutes proches. On entendait le battement des tambours des hortators s’accélérer : ils allaient être éperonnés.
Au sein du groupe compact formé par les pirates en état de se battre, Torin empoigna fermement son épée et un bouclier. Il vit la lune se refléter sur les puissants rostres de bronze et lança une prière silencieuse à l’attention de tout Dieu assez bienveillant pour lui venir en aide.
Le choc était imminent…


Dernière édition par Titi le Lun 4 Aoû - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangile

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/10/2007
Age : 32

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Dim 25 Nov - 18:40

J'ai bien aimé cette histoire. Pour Torin la désillusion est grande, surtout avec les vaisseaux Lastrimiens en approche...

Avec en prime un peu de géographie Lastrimienne et références au monde de Galéir. Cependant, je me pose une question, que va-t-il advenir de Torin, Drogo et Valerius ? Peut-être dans un prochain épisode qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3063
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Dim 25 Nov - 20:00

Bien aimé aussi !

Avec les nombreuses références aux autres peuples, bien vu !

En espérant qu'il y ait une suite ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Titi

avatar

Messages : 415
Date d'inscription : 10/09/2007
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Dim 25 Nov - 22:26

Merci pour vos commentaires tous deux.
Petite déception : je n'ai pas prévu de suite à l'origine...
Il n'est cependant pas exclu que quelques personnes survivent à cette bataille, mais ça c'est une autre histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Dim 25 Nov - 23:17

Bien joué Titi, bonne histoire, de géopolitique, des infos en or, tout ce qu'il faut pour faire une bonne histoire. Très agréable à lire! Suite ou une autre histoire, de ce qualibre c'est toujours agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5383
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Lun 26 Nov - 1:01

Wéééé, une quatrième histoire galéirienne ! (galéiroise ? galéiraine ? enfin bref).
Chouette prologue !
Hein, quoi ? On me souffle dans mon oreillette que c'est une histoire complète ? Razz

Texte intéressant pour le background général qui y est distillée, les allusions et références, mais aussi par la situation des persos, dont on ignore tout du destin. Enfin, pour l'instant... Twisted Evil

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4143
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   Lun 26 Nov - 19:05

Bien aimé! C'est bien écrit et assez recherché!
Les cleins d'oeil aux autres peuples sont très intéressant et bien placés!
En un mot, c'était super cool de la lire, cette histoire! Very Happy

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nouvelle][Fini]La fin des illusions   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Nouvelle][Fini]La fin des illusions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ma nouvelle deco pour les golds ( voila elle est fini )
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos écrits et illustrations du monde de Galéir :: Galéir : les autres histoires-
Sauter vers: