Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
deathstar7777

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : cherche donc

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Mar 11 Mar - 15:18

Gros gloups  pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiivsha

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 55
Localisation : Villenave d'Ornon (Bordeaux sud)

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Ven 14 Mar - 20:34

Je viens de tomber sur ton histoire et je me mets à l'instant à lire le prologue, supposant que les corrections de Minos ont été prises en compte dans ton texte.

Je me permettrai donc quelques remarques sur la forme, au fur et à mesure de ma lecture.

Je viens de finir le prologue : j'ai fait ci-après des remarques au fil de la lecture.
Je tiens à dire quelque chose : quand on veut écrire un livre, il ne suffit pas d'écrire. Il faut relire, relire et relire, pour capter outre les fautes, tout le reste qu'on peut améliorer dans une seconde lecture et ce qu'on peut améliorer dans une troisième lecture. Quand on a écrit un chapitre, le plus dur reste à faire parce que moins intéressant que de se laisser bercer par son imagination : je veux parler de la relecture. Il faut résister à la tentation de poser son stylo (c'est une image) et de fermer son cahier en se disant que "ça y est, c'est tout bon...". Sinon on risque de décevoir.
Quand on dit : "je suis pas très bon..." il faut d'abord se demander si on prend du temps pour relire et améliorer son style et son histoire. C'est essentiel pour progresser. Si on fait l'effort de le faire, ok. Le travail assidu aidera avec le temps et l'expérience pour faire mieux. Mais si on le fait pas, par fainéantise souvent, alors on progressera pas.

Ton histoire possède des bases intéressantes qu'il faut exploiter au mieux. Ce n'est que le prologue, on espère par la suite mieux comprendre le passé de cette planète pour mieux plonger dans ce qui lui arrive.

Demain je lis le chapitre un. Wink
__________________________

-Monseigneur, dit un jeune messager impérial => d'emblée, un conseil que j'ai moi-même du mal à suivre : autant que faire se peut, éviter d'utiliser les verbes courants, passe-partout en leur préférant des synonymes qui, non seulement de base veulent dire la même chose, mais qui en plus induisent une posture, un sentiment, une intonation, etc... Par exemple ic au lieu de "dire" tu aurais pu utiliser : s'exclamer (s'il est excité), s'écrier (s'il a le ton haut), s'époumoner (s'il est essoufflé), s'égosiller, clamer, etc.

l’Empire Rhohsien (le plus vaste qu’ait connu Eresson-Rak et le premier à recouvrir la totalité de la planète). => s'il est le premier à recouvrir TOUTE la planète - ce qui signifie qu'il ne peut pas être plus grand - il est forcément le PLUS VASTE qu'on ait connu, non ? Du coup la première précision n'a pas lieu d'être... sauf s'il est possible à un Empire d'englober plusieurs planètes... Comme on plonge direct dans quelque chose sans présentation de ce quelque chose, la question peut se poser.

Trys aurait refusé d’endosser => répétition

cette fois ci => fois-ci

l’offre venait de l’Empereur Sorinys Nerkinn lui-même et ses désirs résonnaient comme des ordres pour ses loyaux sujets. => comme on est dans le "passé du passé", j'aurais conservé le plus-que-parfait introductif du paragraphe et mis : "l'offre était venue... ses désirs avaient résonné..."

Trys se décida enfin à troquer se robe de chambre => sa

A ce stade du prologue, on voudrait juste savoir un tout etit peu à quoi ressemble ce personnage.

à quatre épingle. => forcément, y'en a quatre donc : épingles

Une dizaine de petites médailles sur le haut de sa poitrine à gauche indiquait son rang de général dans l’armée impériale => normalement, les médailles (qu'on appelle aussi décorations) sont indépendantes du grade qu'elle ne symbolisent pas. Le grade étant visuellement marqué par des galons ou des atours particuliers : un cordon, des étoiles, un ruban, etc...

ainsi que les honneurs qu'il y avait reçus. => pourquoi ce "y" ? "y" signifie "dedans". "Il avait reçu des honneurs dans quoi ?" Par ailleurs, encore une fois, les médailles ne représentent pas des "honneurs reçus" (déjà faudrait voir ce que tu veux dire par là) mais des faits d'armes ou des mérites acquis.

du palais impérial, => s'il va voir l'Empereur,on se doute que le palais est "impérial". Précision inutile.

soit à plus de cinq cents mètres => de quoi ? de hauteur ?

ou se trouvait => où

C’était une petite pièce => "petite" ? Fait inhabituel quand les Empereur voient d'ordinaire "tout en grand" !  Very Happy 

qui n’avait pour mobilier qu’une table ronde blanche capable de projeter des hologrammes six chaises très simplistes. => il manque une liaison entre "hologramme" et "six chaises" genre : "ainsi que" ou "et". "Simpliste" s'emploie pour des "pensées". Une chaise sera plutôt "simple".

Quelques écrans où défilait des spots => défilaient

Quelques écrans où défilait des spots vantant les mérites de la puissante armée impériale étaient visibles. => cette phrase n'est pas belle avec son "étaient visibles" à la fin. Encore une fois, les verbes "être" et "avoir" sont des auxiliaires de conjugaison. Il faut éviter de s'en servir dans un autre but si on peut faire autrement. Du coup, tu peux négocier la phrase d'une façon différente : "Il observa un instant en silence, de grands écrans où défilaient des spots vantant... armée impériale."

Trys se retourna et constata que ses quatre confrères étaient installés autour de la table mais l’Empereur était absent. => il le constate QUE maintenant ? J'espère bien que non. Car si l'Empereur avait été présent, j'imagine qu'il ne serait pas entré pour lui tourner le dos afin de regarder distraitement dehors sans dire bonjour ! Cette constatation à ce moment-là, ne va pas du tout. Par ailleurs cette phrase est boiteuse dans sa construction. Il faudrait : "il constata QUE ses... table mais QUE l'Empereur était absent." Ou alors, "Il constata que SI ses quatre... autour de la table, l'Empereur [quant à lui (optionnel)] était absent."

quatre-vingt ans => quatre-vingts

il avait encore les aptitudes physiques et intellectuelles pour régner => nécessaires pour régner

au miracle de la médecine, cependant => un point après "médecine".

pour réclamer l’abdication de leur souverain. => "son abdication" (tout simplement)

S’ils savaient seulement ce qui les attend après Sorinys. => c'est une pensée "directe" de quelqu'un dans la pièce ? (Si oui de qui ?) Ou un aparté de l'auteur ? Dans le second cas, il faut écrire : "S'ils avaient seulement su ce qui les attendait après Sorinys !"

il y’a => il y a

et ce sans cesse => et cela, sans cesse (ça passe mieux à la lecture comme ça)

cette énième guerre seigneuriale m’a forcée => forcé (sinon l'Empereur est un femme)

chaque seigneur aura deux mois pour se défaire de leurs armées personnelles => de ses armées

en colère ou agacer => agacé

Je vous suivrais quelle que soit vos décisions... => suivrai... quelles que soient

-évidement ! => - Évidemment

le contrôle de ses terres a l'armée impériale => à

au palais impériale => impérial

ses terres lui soit confisquée => confisquées

En gros, lorsqu'ils sont au Haut-Conseil, ils sont prisonniers et otages ! Mouarf !  Shocked 

trois siècle auparavant => siècles

se proclama Empereur de Rhohsie du Nord => s'était proclamé (tu mélanges les temps de façon anarchique)

la planète => La planète

Toutefois L’histoire  => l'histoire

de mentienner => mentionner

que l’Empereur Dan dû conclure => dut

des avec les dirigeants soumis, => un "des" en trop ?

-Le soutien d’une seule de ses deux familles => ces

____________________________

PS : Est-ce que tu veux qu'on continue à corriger tes fautes, à condition que ce ne soit pas pour rien et que tu les corriges par la suite, ou ça t'intéresse pas trop et tu préfères juste un retour sur l'histoire plus que sur la forme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5263
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Ven 14 Mar - 23:42

J'ai livré ma critique du prologue le 10 février, et le dernier edit de DS sur son texte date du 7 février... tout est dit.   

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
deathstar7777

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : cherche donc

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Dim 16 Mar - 1:04

Minos a écrit:
J'ai livré ma critique du prologue le 10 février, et le dernier edit de DS sur son texte date du 7 février... tout est dit.   
Eh bien disons que depuis début Février je n'ai pas vraiment eu l'occasion d'avoir un ordi sous la main et faire les corrections avec un portable c'est pire qu'autre chose

Hiivsha : les corrections sur la forme m'intéresse bien sur
Concernant la relecture, et bien c'est un vieux conflit intérieur ^^
Une part de moi aime écrire ou dessiner et une autre part de moi déteste ce que je fais et me relire est un calvaire. Mais j'essaierai d'accorder toujours plus d'importance à la relecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5263
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Mer 9 Avr - 9:09

J'ai enfin pris le temps de lire le premier chapitre.

Pour ce qui est de la forme, outre les remarques qui suivent, je trouve que décidément, ton style n'est pas encore abouti. Une seule manière d'y pallier : bouffer de l'écriture, encore et encore, etle métier rentrera petit à petit. Donc évolution à suivre dans les prochains mois...

Sur le fond, pas grand-chose à dire pour l'instant : on a les infos, notamment de background, et elles ne noient pas le lecteur car sont distillées à l'essentiel, pour servir le récit, donc c'est plutôt un bon point. À voir comment l'histoire va s'articuler lors de la suite...

Citation :
Sans que je n’aie rien demandé, le serveur s’approche de moi et me sert un verre avec un petit papier sur lequel il est écrit « Rejoint-moi ».

« Rejoins-moi »

Citation :
-De la part de la jeune fille là-bas, me lance-t-il. Si j’étais toi je n’hésiterais pas.

Une virgule après « toi » serait mieux

Citation :
Je regarde la fille qu’il désigne et je vais m’installer à côté d’elle.

Ça va trop vite, je trouve : je pense que la description devrait intervenir et ensuite seulement, il va s’asseoir à côté d’elle.

Citation :
Ses seuls défauts sont son regard et la moue qui semble gravé sur son visage qui lui donne un air peu intelligent.

Deux fois « qui », maladroit, à changer

Citation :
- J’ai craqué sur tes jolis cheveux noirs et ondulés me répond-elle avec une petite moue irrésistible. Tu n’as pas aimé mon petit cadeau ?

Tu as employé « moue » peu avant
Virgule après « ondulés »

Citation :
-Eh bien voilà ! clame-t-elle d’un air réjouit. Tu sais que tu es encore plus craquant quand tu rougis.

« réjoui » (« réjouis » ? je ne sais plus, je fatigue… mais pas avec un « t », en tout cas !)
La dernière phrase est une question, donc point d’interrogation à la fin

Citation :
Père serait furieux s’il me voyait rougir de cette façon devant une fille que je ne connais que depuis quelques secondes, mais après tout, il n’est pas là.

Ça sous-entend que père ne serait pas furieux de le voir rougir devant une fille qu’il connaîtrait depuis longtemps, ce qui est une réflexion un peu bizarre, je trouve

Citation :
-J’aimerais bien voir ça parce que pour l’instant, c’est moi qui aies le pouvoir sur toi.

« aie »… mais pas sûr

Citation :
La chaleur de sa bouche me pénètre comme pour insuffler la vie en moi. Je me sentais vivant. C’est une sensation incroyable, mais éphémère.

« vie » + « vivant », maladroit ; pourquoi la phrase du milieu est au passé ?

Citation :
-Je connais un hôtel pas mal, pas très loin, dis-je à l’oreille de Kalina. Ça te dirait d’y passer la nuit.

Question donc point d’interrogation

Citation :
-Je vois que t’amuses Antimes ! lance sèchement une voix féminine derrière moi.

Virgule après « amuses »
Et ça doit être « que tu t’amuses », je pense

Citation :
Malgré ses privilèges par rapport à moi du fait qu’elle soit de deux ans mon aîné et qu’elle ait la fâcheuse habitude de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, j’aime beaucoup ma sœur, elle a toujours été là pour moi  et elle fait preuve d’un altruisme exceptionnelle, mais elle a tendance à devenir rapidement gênante lorsqu’elle se mêle de mes affaires privées.

« gênante », et tu as écris « gênes » juste avant
« exceptionnel »
Le début de la phrase est moche

Citation :
Elle regarde Kalina puis son regard noir perçant revint sur moi comme pour me demander « Vraiment ? ».

J’aurais mis un « et » après « noir »

Citation :
-Je suis Lyna Orius, fille et héritière de Nillyd Orius, seigneur de Draggen et suzerain de la Yalarie. Osez seulement me toucher et je vous fais enfermer dans l’une des pires prisons du continent ; Agressez moi et je vous fais exécuter ici-même par mes hommes (elle montre deux colosses postés non loin). Est-ce clair ?

« Agressez-moi »

Citation :
Tous les témoins restent bouche-bée.

« bouche bée »

Citation :
Certains  trouvent toutefois la force de s’agenouiller devant ma sœur mais la plupart sont figée, tétanisée par la peur qu’elle inspire.

« figés, tétanisés »

Citation :
-Maintenant très chère sœur, aurais-tu l’obligeance de bien vouloir me dire ce qui t’a poussé à t’engouffrer dans les quartiers nocturnes de Draggen ?

Virgule après « Maintenant »

Citation :
-Ca je m’en doutais, mais pourquoi tu viens me chercher ?

« Ça »
Ce dernier « tu viens me chercher » est inutile

Citation :
Lyna pousse souffle longuement.

Euh…

Citation :
Je lâche à mon tour un soupir d’exaspération. Devoir me plier à toutes les exigences de Père était très certainement la pire des contraintes que mon rang de fils m’inflige.

Le « était » n’a rien à faire là, à mettre au présent


Citation :
Je me tourne ensuite vers Kalina, je prends les mains et lui dit :

Pas très joli ; « Je me tourne ensuite vers Kalina, lui prends les mains et dis : » ?

Citation :
-Au fait, je j’ai les cheveux châtains foncés, pas noirs.

Relis-toi :p

Citation :
Sur ces paroles je suivis ma sœur et ses deux colosses vers la sortie. A l’extérieur, une limousine et deux motos attendaient.

À conjuguer au présent

Citation :
Une fois que nous sommes installés, le véhicule démarre et ma sœur allume une petite télévision accrochée au plafond sur la chaîne d’information impériale.

J’aurais plutôt mis « allume la chaîne d’information impériale sur une petite télévision… », tel quel la fin de phrase sonne mal, je trouve

Citation :
Un reportage montre des hectares de terres probablement agricoles devastée, réduites en cendres, avec en bas de l’image l’inscription « PISCAE BOMBARDEE : LES MALLOS CONTRE-ATTAQUENT » en guise de titre.

J’aurais mis le « probablement agricoles » entre virgules ou parenthèses
« dévastées »
Majuscules à accentuer

Citation :
Un journaliste expliquait en voix-off qu’après le bombardement de Piscae pour les forces des Narks, les frères Torn et Torm Mallos ont ordonné à leur aviation de lâcher des milliers de bombes incendiaires sur le territoire administré par le seigneur Costro Narks, brulant ainsi près de la moitié de la récolte de la vallée de l’Orcross.

« explique »
« par les forces », pas « pour »
« brûlant »

Citation :
Retour sur le plateau, un commentateur prévoit une hausse spectaculaire des impôts dans tous l’Empire pour compenser les pertes agricoles, un autre prévoit quant à lui une intervention rapide dans les prochaines heures de l’armée impériale.

« intervention rapide de l’armée impériale dans les prochaines heures » serait plus judicieux, plus logique
« dans tout l’Empire »

Citation :
A l’époque pré-Rhohsienne, comme les historiens l’appellent, avant que Dan Nerkinn ne fonde l’Empire, avant que la Grande Récession ne plonge le monde dans le chaos, les peuples choisissaient ses dirigeants et ceux-ci n’avait pas à être craints, juste appréciés.

À

Citation :
Mais aujourd’hui, à moins de pouvoir faire tomber l’Empire  et l’ordre établi et fonder un nouvel état, ce qui parait toujours impossible malgré la perte de pouvoir de l’Empereur, il fallait se plier aux règles qui infligent un dirigeant à supporter aux peuples et qui donnent un peuple à maîtriser aux dirigeants.

« État »
« faut », pas « fallait »
La dernière partie n’est pas très française

Citation :
-Vraiment ? Je ne t’en veux pas du tout, ne t’inquiètes pas.

« t’inquiète »

Citation :
Lyna hoche de la tête pour dire non.

« Lyna » fait non de la tête » est plus court et aussi efficace

Citation :
Kyle MinCaster et moi nous étions rencontrés dix années plus tôt, lorsque son père, président de la grande compagnie pétrolière Oilrock était venu à Draggen, avait dû venir à Daggen.

La fin de la phrase est boiteuse

Citation :
Mon père n’ayant pas apprécié de voir un homme d’affaire devenir plus riche que lui, il avait profité d’une fuite mineure, sans gravité et rapidement contrôlée d’un des puits de pétrole d’Oilrock pour contraindre le père de Kyle à venir à Draggen pour faire faire des excuses publiques à toute la Yalarie et à payer de très lourdes indemnisation.

La phrase est trop lourde, à reformuler

Citation :
-Il faudra endurer Père d’abord Antimes. N’oublie pas quelles doivent être tes priorités.

Virgule après « d’abord »

Citation :
Je pose ma tête contre une vitre de la limousine et je regarde dehors. La nuit est claire, des milliers d’étoiles scintillent obstruées çà et là par les formes grises et grossières que découpent les montagnes dans le magnifique spectacle qu’offre le ciel.

Virgule après « scintillent »

Citation :
L’hémisphère Sud est en plein hiver et le nuit est déjà très profonde.

« la nuit »

Citation :
Des centaines de voitures des plus grandes marques toutes marquées du Dragon Blanc des Orius.

« marques » + « marquées »

Citation :
Le chauffeur de la limousine nous ouvre la porte et nous guide vers un ascenseur qui doit nous monter jusqu’au Palais D’Omior. Son rang lui interdisant de monter avec nous, il nous laisse donc seul.

Répétition « monter »

Citation :
Les cinq minutes que durèrent l’ascension furent un véritable calvaire.

À conjuguer au présent

Citation :
Je pensais que les effets de l’alcool s’étaient estompés durant le trajet, mais la douleur qui me prend au ventre et l’envie de vomir qui revient plusieurs fois me font revenir à la réalité.

« s’estomperaient »

Citation :
Plusieurs colonnes de marbre soutiennent le plafond peint de façons à simuler un ciel nocturne aux extrémités du hall et un ciel ensoleillé au centre, le dragon blanc légendaire Yalar figurant le rôle de Soleil.

« façon »

Citation :
Les murs sont décorés de peinture représentant les rois et les héros de Draggen et de la Yalarie.

« peintures »

Citation :
Il a de l’humour cet empereur.

Virgule après « humour »

Citation :
-exact.

majuscule

Citation :
-Tu es déjà la honte de la famille, Antimes. N’accomplis l’exploit de me faire regretter encore plus le jour de ta naissance.

« N’accomplis pas »

Citation :
Son ton est calme et posé mais il y a quelque chose de glaçant et déstabilisant.

« il a », sinon il manque quelque chose à la fin de la phrase

Citation :
et quoi de mieux que de nous réduire nos pouvoirs et nous priver de nos armées.

Le premier « nous » est inutile

Citation :
-Père, dit Lyna qui a du mal à contenir sa consternation, si Rhohsia ne peut pas nous forcer à effacer ses dettes, elle ne pourra pas non plus nous forcer à nous séparer de nos armées.

Trop de « nous »

Citation :
Face à cette coalition qui  se formera nous auront quoi ?

Virgule après « formera »
« aurons »

Citation :
l’Elysie qui se fera la guerre à elle-même et nous.

Pas très joli

Citation :
-Nous avons des dragons, fais remarquer Lyna.

« fait »

Citation :
-Et si nous faisons une alliance avec les Arcare, je propose. Ils nous doivent allégeance de toute façon  et ils ont des dragons eux-aussi.

« eux aussi »

Citation :
L’inimitié entre nos deux maisons est si ancienne que personne ne se rappelait comment cela avait commencé, mais elle est encore très forte si bien qu’il est aujourd’hui inenvisageable de voir les Arcare et les Orius faire cause commune.

« ne se rappelle »

Citation :
-Père, dis-je en me levant, je suis heureux que vous me considériez comme votre fils.

Cette phrase n’est pas anodine : soit il ironise, soit il est sérieux ; dans un cas comme dans l’autre, je pense qu’il faut le dire, l’expliciter

Citation :
-Dois-je vous retourner le compliment, dis-je avant de sortir avec un ton volontairement insolent.

Répartie à reformuler
Phrase aussi : il parle, il sort et tu ne parles qu’ensuite de son ton

Citation :
Ma chambre est relativement simple : un lit, un bureau une armoire et une table de nuit sont les seuls meubles qu’on y trouve et une petite salle de bain comprenant une douche et un lavabo y est accolé.

Virgule après « bureau »
J’aurais mis un point à la place du « et » derrière « trouve »

Citation :
-J’ai pas le droit d’appeler un vieille ami  maintenant, ça fait une semaine qu’on ne s’est pas parlé.

« vieil »

Citation :
-Sans te mentir, je prépare une expédition dans le pôle Sud financé par mon père et j’ai besoin de relevés pétrographiques.

Je ne comprends pas pourquoi il précise « sans te mentir » ; c’est impliciter qu’il lui ment régulièrement, non ?

Citation :
-Si tu veux je peux aller les chercher pour toi, je propose. Si tu me donne les renseignements nécessaires.

Virgule après « veux »
« donnes »

Citation :
Kyle me parle de son dernier voyage, dans les Îles Sublimes, où s’étend la principauté de Beloyas dirigée par les Anges, des créatures aussi anciennes que fiers dont les ancêtres régnaient sur Erresson-Rak, bien avant l’aube des premiers royaumes humains.

« fières »

Citation :
Les anges sont charmants selon Kyle mais aussi très étranges dans leurs coutumes.


Virgule après « Kyle »

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...


Dernière édition par Minos le Dim 13 Avr - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Hiivsha

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 02/05/2013
Age : 55
Localisation : Villenave d'Ornon (Bordeaux sud)

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Mer 9 Avr - 11:47

@deathstar7777 => tu n'auras qu'à poster ici lorsque tu auras corrigé le chapitre 1 en prenant en compte les remarques de Minos. Comme cela, je le lirai après, histoire de ne pas relever les mêmes erreurs et tu auras une seconde lecture. Wink
Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deathstar7777

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 21
Localisation : cherche donc

MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   Dim 13 Avr - 23:25

Done

Bon la je vais pas écrire de suite avant les grandes vacances pour me concentrer sur les révisions du bac
Et l'année prochaine ça risque d'être dur d'écrire aussi (du moins je l'espère parce que ça voudrait dire que je suis admis en prépa scientifique  Grand Sourire )
Donc voilà 
Mon style risque donc de pas évoluer beaucoup mais je continuerais a le travailler autant que je pourrais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques d'Eresson-Rak Tome 1 : Le Prix de la Liberté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» [Michelle Paver] Chroniques des Temps Obscurs, tome 1 : Frère de loup
» LES CHRONIQUES DE VLAD TOD (Tome 1) UN SECRET BIEN GARDE de Heather Brewer
» LES CHRONIQUES DU MAGICIEN NOIR (Tome 2) LA RENEGATE de Trudi Canavan
» [ Trudi Canavan ] Les chroniques du magicien noir, tome 2 : La Renégate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: