Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Chroniques de Naito

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zell



Messages : 2
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Les Chroniques de Naito   Jeu 28 Juil - 22:13

Voila un texte que j'ai écrit sur un serveur privé de Role play , j'aimerais avoir l'avis d'écrivains :) .

[align=center][size=x-large]Prologue[/size][/align]

La nuit était froide, assis sur un banc , le jeune garcon regardait les étoiles . Combien de temps devrait il supporter cela ? Il se sentait confiné , emprisonné. Sa vie était devenu insupportable . Pourquoi ? Parce que ses parents le forcaient a une vie qu'il ne souhaitait pas .

-Ils veulent que je sois comme eux .... dit-il , encore dans ses pensées.

Il était fils de diplomates. Ses parents voyaient en lui un petit enfant sage. Calme et sans défenses. Ils ne pourraient entendre que leur fils voulait devenir un guerrier. Que le combat était la seule chose qui l'interessait. Non pas par gout de vengeance ou parce qu'il se faisait maltraité ! Mais parce qu'il considérait le combat comme un art, quelque chose de fabuleux.

Les pièces de théatre l'ennuyait. Les fille aussi d'ailleurs. Il ne trouvait rien a faire d'intéressant puisque ses parents refusaient toutes armes dans la maison, et encore moins dans les mains de leur fils unique.

La seule chose qu'il adorait faire était de regarder les gardes s'entrainer. Des novices , jusqu'au commandants en passant par les gardes forestiers ou autres. Voir son art a l'oeuvre, meme dans les mains d'autres personnes, l'emplissait de bohneur.

Dans deux jours il aurait 18 ans, dans deux jour il partirait. Il n'en pouvait plus.

-Après demain, je partirai chercher l'école de fine lames cachée en Kalimdor ! J'accomplirais mon rêve !

Son rêve ? A l'époque c'était devenir un grand guerrier. Mais ... par la suite ce rêve se précisa , il ne voudrait plus être un simple guerrier.

Non, son véritable rêve sera de devenir : Le plus grand des assassins.

[size=large][align=center]Ainsi débutent les Chroniques de Naïto.[/align]
[/size]

[size=large][align=center]Chapitre 1: La fuite[/align][/size]

-Cheri ? Ou es tu mon garcon ? dit la mere de Naito alors que l'aurore pointait.
-Oui, oui j'arrive ...
Un grand bruit se faisait entendre a l'exterieur de la maison. Avaient ils invité des amis a lui?
-Boarf, une dizaine de personne ca fait pas de mal. pensa t'il.

Mais lorsqu'il sortit ce n'est pas 10 personnes , mais une veritable armée qu'il vit , la moitié de la garde était rassemblé. Toutes les personnes avec qui il avait juste discuté. Ses parents avaient employé des gobelins pour monter des tentes et des stands !

-Mais qu'est ce que ... Pourquoi vous avait fait ca?!
-C'est ton anniversaire ! Tes 18 ans ! Nous ne pouvions pas laisser passez cette occasion ! Tu nous gronderas ce soir haha , vas t'amuser !répondit son père enjoué
-Merci !
Ce rassemblement ne lui plaisait guere ... Mais ses parents avaient fait un grand effort pour lui.
Mais lorsque la journée allait se finir , il écouta plus attentivement les discussions de tout le monde: le commerce, les villages, les alliances , la politique . Ce monde n'était pas le sien !

Le lendemain, il partirait.

Le lendemain, avant meme que le soleil pointe le bout de son nez, il se prépara. Il déposa une lettre a coté du lit de ses parents, leur disant qu'il était désolé et qu'il reviendrait lorsqu'il serait devenu fort.

Il se rendit dans les quartiers des gardes et prit une dague ainsi qu'une cape accompagné d'une capuche pourpre.

- Mes amis, mes connaissances. Tout ce que j'ai toujours connu. RIen ne sera plus jamais comme avantpensa t'il.
Au bout de quelques heures il arriva a un port et prit le bateau pour Kalimdor.

Son aventure commencait.


[size=large][align=center]Chapitre 2: La recherche[/align][/size]

2 mois s'étaient écoulés depuis qu'il était arrivé en Kalimdor, 2 mois qu'il cherchait désespérement l'école de Fine Lame dont il avait si souvent entendu parler . Il pouvait bien sur apprendre le maniement des armes avec n'importe quel maitre qu'il trouverait, mais ce n'était pas ca qu'il voulait ! Il voulait de l'art , de l'excellence dans ses gestes ! Pas une simple formation.

Il arriva a un village Orc, il demanda a l'un deux ce qu'était le nom de ce village.
-La croisée ...dit il avant de détourner son regard
La croisée ? Surement qu'un bon nombre d'aventuriers se trouveraient la !

Et en effet, une dizaine de personnes , venant des 4 coins d'Azeroth étaient la, un troll , surement un chaman, qui achetait des herbes a un vendeur. Une bande de 5 Orcs qui rigolaient bruyamment, un verre d'hydromel a la main. Un autre Guerrier Orc affalé contre un mur , son énorme hache a ses pieds. 2 gobelins qui essayaient de vendre leurs breloques aux habitants du village et ... un mage. Un humain surement vu sa carrure. Que pouvait il bien faire ici?

Naito s'approcha discrètement pour écouter la conversationn

-Je vous dis que vous achète ce baton , peu importe son prix !
-C'est pas qui ji veux pas vous le vendre mon signeur ! Mii... Vous êtes humain, et j'ime pas trop les humains moi!

Naito s'avanca tout en gardant sa capuche pourpre sur sa tete.

-Bonjour Troll, puis je acheter ce baton?
-Mi bien sur mon signeur ! Le voila !

Naito paya le bâton avec l'argent qu'il avait "emprunté" a ses parents, se tourna vers le mage et lui tendit.

-Je vous remercie dit il avant de prendre le baton.
-Qu'est ce que vous souhaitez en retour?
-Juste vous parler quelques instants, vous poser quelques questions.

Le mage avait un chapeau bleu, circulaire et pointu. Ainsi qu'une robe d'un bleu profond. Ce baton qu'il avait acheté était blanc, parsemé de rayures bleu lui aussi. Il devait avoir a peu près 40 ans

-Deux questions me viennent en tête, 1: Que fait un humain ici, en Kalimdor et 2: Pourquoi vouliez vous tant ce baton?
-Et bien les 2 réponses se rejoignent, je suis venu pour ce baton, très spécial a ce que l'on ma dit et j'ai appris qu'il était ici, je me suis donc empressé de venir. Et vous , que faites vous la ?

-Je suis a la recherche ... Naito baissa la voix
De l'école de Fine lame qui serait caché en Azeroth.

-Ohhh... j'en ai déja entendu parler. Il paraitrait qu'elle se cache quelque part en Desolace, mais rien n'est moins sur.
-Desolace ? Très bien , merci a vous. Quel est votre nom?
-Appelez moi Zell
-Naito pour ma part, bien je dormirais ici cette nuit.
-Allons dans la maison abandonné qui est la bas.

Une fois dans la maison, ils préparèrent leurs lits, avec des objets qu'il avaient recus de gens du village.

Quelqu'un, la , dehors, ne dormait pas. La nuit était déja froide avant qu'il n'arrive , mais lorsque cett ombre pénétra dans le village. La nuit se fit glaciale, il entra dans la maison abandonnée et regarda Naito.

Ce dernier se réveilla et se tourna brusquement sentant une présence !

Rien, personne. Il se rendormit aussitôt.

[align=center][size=large]Chapitre 3 :L'Alliance[/size][/align]

Le Soleil brillait déja fort lorsque Naito se réveilla. Il faisait beaucoup plus chaud que la veille et il ne mit donc pas sa capuche.
-Ahhh ! Mais quelle heure est-il ?!s'écria Naito sans vraiment parler a quelqu'un en particulier.
-Il est plus de midi répondit une voix familière
-Tant que ca ? Pourtant je ne me sentais pas si fatigué ..
-Votre esprit ne l'était pas , mais votre corps quand a lui ne pouvait supporter plus.
Zell était juste devant la porte, les mains croisés dans son dos. Sa robe , ainsi que sa cape son chapeau étaient d'un bleu nuit particulièrement inhabituel. Son baton était posé contre la porte et il fixait le paysage.

-Dites moi Zell, que faites vous ici , vous ne seriez pas venu jusqu'ici pour un simple baton ...
-Non , en effet . Je souhaite aussi m'améliorer tout comme vous, mais a la magie.
-Je ne cherche pas a "progresser" .. Je cherche a apprendre car je ne sais rien, pourriez vous me dire si j'ai un potentiel magique ? En dernier recours..
-Bien entendu. dit il avant de poser la main sur sa tête.
Il resta ainsi pendant quelques minutes.
-Je suis désolé .. Bien sur vous avez de la magie en vous.. Comme tous les êtres de ce monde , mais pas assez pour devenir mage.
-Je vois ... Bien allons y.
Ils prirent le reste de leurs affaires et sortirent de la maison avant de s'avancer vers la sortie Ouest pour se rendre en Desolace.
C'est alors que deux orcs lourdement armés se postèrent face a eux, les empêchant de passer.
-Des bandits ?pensa immédiatement Naito
-Tiens , tiens, que voyons nous la Gl'ormak?
-Un petit mage et son larbin Mor'tfar !
Zell les fixa un moment puis sourit

-Ecartez vous et il ne vous arrivera rien Orcs.
-Fermes la toi ! Donnes nous ton baton et sa cape ! Et plus vite que ca!
Naito tendit un regard effrayé vers Zell.
Zell le regarda a son tour, très calme puis lui sourit pour l'apaiser et lui demanda de reculer.
-Je vous aurai prévenu
Zell placa son baton face a lui et se concentra, un pintacle de lumière apparut sur le sol encerclant le mage. Sa cape et sa robe flottait dans les airs.
-Torrent des Océans !cria t'il avant qu'une vague de 5 mètres apparaisse devant lui , emportant violemment les deux Orcs , les empêchant de respirer et en leur faisant taper la tête contre la barrière du village.
Ils étaient inconscients . Une fois le sort lancé, le pintacle disparut et Zell se remit a marcher.
-Tu viens ?
-Oh je .. oui ! dit Naito ébahit, ils avaient vaincu ces deux Orcs avec une facilité déconcertante.
-Vous voulez vous .. améliorez ?
-Bien entendu , je ne suis qu'a la moitié de mes capacités.
-Quand vous aurez eu la 2eme je pourrais prendre la première? t'enta t'il .
Ils rirent ensemble comme deux grands enfants.

-Je vais venir avec toi Naito, tu as besoin de protection et moi... de compagnie. Tu acceptes une "alliance"?
-Bien entendu Maitre Mage !
-Oh appelle moi Zell !
-Ca va, ca va , "Zell" !
Ils rirent de bon coeur a nouveau tout en continuant a parler

[align=center][size=large]Chapitre 4: La résignation[/size][/align]

Cela faisait plusieurs jsemaines qu'ils marchaient . Mais ... Naito n'était pas un guerrier, il devait s'arrêter sans cesse , fatigué. Le voyage était donc beaucoup plus long que prévu. Zell protégait toujours le jeune elfe, et lorsqu'il avait froid la nuit, utilisait sa magie du feu pour le réchauffer. Il était un peu comme son grand frère , son protecteur, bien qu'il eut 20 ans de plus que lui.
Naito le respectait et le mage le respectait en retour. C'était un echange, il lui apprenait a s'exprimer clairement , a plus sourire, a travailler sa vue , car étant donné qu'il avait un age avacné , si il ne pratiquait pas quelques exercices il perdrait la vue d'ici 20 ou 30 ans, ce que Naito ne souhaitait pas ! En retour l'humain lui apprenait les rudiments de la magie et comment s'en protéger, il lui apprenait a esquiver les sorts et lui racontait de fabuleuse histoires .
Naito aurait tant aimer apprendre a se battre .. Mais Zell était dans l'incapacité de lui apprendre cela.

Un soir, ou ils étaient assis au coin du feu, Naito lui demanda de lui raconter encore une de ses histoires .

-De magie toujours ?
-Bien sur !
-Alors je vais t'en raconter une très spéciale !
Zell sortit un livre de son baluchon. L'ouvrage semblait très ancien et orné de nombreux signes que Naito ne connaissait pas.
-Cela parle d'un ancien ordre, tu as déja entendu parler des sorciers ?
-Hmmm oui je crois, ce sont des mages maléfiques c'est ca ?
-En effet , des mages qui utilisent la magie occulte, la magie interdite. Et bien avant ce n'était pas du tout ca. Les Sorciers étaient en fait des mages destinés a devenir meilleurs que ces derniers. Au lieu d'école , ils étaient rassemblés dans un endroit, auprès d'un seul maitre auquel ils juraient d'obéir. Comme une secte. Ils apprenaient la magie a la sueur de leur front , et obtenaient donc plus rapidement les connaissances nécessaires.
-Vraiment ? Je n'ai jamais entendu parler de ca !
-C'est tout a fait normal ! Cela remonte a longtemps.
-Mais pourquoi ont ils changé ? Pourquoi maintenant ils sont si peu et on les traque ?
-Je continue. Parmi tous les sorciers qui existaient , 7 Maîtres et grands sorciers décidèrent de créer 7 confréries toutes liées et spécifiques. Les cercles. Le 1er cercle étudiait les potions, les adeptes connaissaient donc toutes les plantes , toutes les potions et comment les fabriquer le plus rapidement possible. Le second cercle s'occupait de la magie du feu, ils n'apprenaient que ca eux aussi. Chacun des apprentis était soigneusement choisi. Le 5ème cercle s'occupait par exemple de la nécromancie ! Secrètement bien entendu, c'est en créant ces sorts que les sorciers actuels peuvent ainsi invoquer les morts.
Naito regarda Zell un moment , en essayant de tout comprendre puis lacha:
-Et .. le 7eme ?
-Tu comprends vite, le 7ème s'occupait de TOUT , seul l'élite pouvait le rejoindre. Ils maitrisaient absolument tout . Mais... ce si grand pouvoir attira des convoitises , si bien que les 7 apprentis du 7ème cercle décidèrent de prendre le pouvoir, ils tuèrent donc leur ancien maître ainsi que tous les autres maîtres, seuls et fragiles, les autres apprentis les rejoignirent . Mené par Ouranos, le plus vieil apprenti du 7ème cercle. Ils firent part de leur magie a quiconque les paierait ou leur semblait assez fort. Mais au lieu de dire qu'il fallait controler cette magie , comme leur apprenaient leurs défunts maîtres, ils leur demandèrent de créer le chaos ! Beaucoup furent décimés par les armées , si bien que les survivants se cachèrent. Les peuples décidèrent que la sorcellerie était trop puissante , et que ses adeptes étaient incontrôlables et l'interdirent !
-Woaw ... Impressionnant , comment savait vous tout cela ?
-Grâce a ce livre qui raconte leurs histoires. Allons nous coucher a présent , il est tard.

Ils se levèrent très tôt le matin et arrivèrent a Desolace en fin d'après midi. 1 mois qui'ls marchaient.

-Nous y sommes ! Ca y est ! dit Naito , plein de bonheur.
Zell inspira puis sonda Désolace , rien. Il posa sa main sur l'épaule de Naito et fit un signe de tête négatif .
-C'est impossible ! Elle est ici !
-Je suis désolé ... Viens , rentrons
-NON! cria t'il avant de tomber a genou sur le sol et de pleurer à chaudes larmes .
Le mage ,au lieu de partir le leva, l'enlaça et pleura avec lui.
Naito savait que c'était fini , que c'était sa première et dernière piste et qu'il ne trouverait jamais. Il se résigna , arrêta de pleurer, mit sa capuche , et partit sur le chemin du retour , talonné par Zell.

Il pensait que tout était fini , qu'il ne deviendrait jamais un guerrier .
Peut être pas .

[align=center][size=large]Chapitre 5: L'Espoir[/size][/align]

Ils étaient de retour a la croisée. Ils avaient fait mauvais impression lors de leur départ. Les Orcs étaient morts à cause de leurs blessures a la tête. Plusieurs chasseurs de primes étaient donc venus s'occuper du mage, ce dernier avait sur sa tête une prime de 500 pièces d'or, de quoi appater n'importe quel chasseur.

-He toi la ! Viens sans faire d'histoires et il t'arrivera rien ! dit un troll armé d'une lance pointé sur le mage.
-C'est une menace ? répondit Zell amusé.
-Il se moque de nous ! cria un Tauren muni d'un marteau.
-Laissez nous tranquilles !
-Fermes la gamin!
-Je vais m'occuper de vous.
Zell se concentra et le pentacle apparut encore, cette fois il était beaucoup plus grand et faisait la taille d'une maison.
-Vous allez payer votre affront !
Un mur de feu apparut devant Zell, il restait cependant la.
-Zell !
Sans laisser tomber son mur de feu , Zell tourna la tête .
Un Orc , un voleur surement , pointait Naito de sa dague.
-Qu'est ce que ... qu'est ce que je fais?!
-Tu peux le battre Naito ! Allez !
Zell abattit le mur sur les deux chasseurs face a lui, le troll se mit a courir sur le côté et sauta , il avait échappé au mur flamboyant qui n'épargna pas son compagnon.
Le Tauren était entièrement brulé. Il se laissa tomber au sol, inerte.
-Tu vas payer !
Zell contra le coup de lance que lui portait le Troll et lanca un éclair de givre sur lui. Le troll le para mais la puissance du sort le fit reculer de quelques mètres.
-Bouclier d'Ellena ! cria Zell alors q'un autre pentacle , plus petit, l'entourait. Une sort de bulle translucide l'entoura, parsemé de quelques éclairs de couleurs.
Le troll abattit encore sa lance sur l'homme vêtu de bleu mais son arme ricocha sur la bulle.

Un peu plus loin, Naito se battait pour la première fois de sa vie. L'Orc était un chasseur de primes de bas étage. Mais ... Naito ne s'était jamais battu , encore moins pour sa vie.
-Prends ca ! cria t'il avant d'abattre sa dague sur son épaule. Entaillant l'armure de cuir de l'orc.

Tout d'un coup , ses réflexes s'accrurent . L'Orc tenta de le frapper mais bizarrement, il réussit à esquiver l'attaque et à planter sa lame dans le cou de la peau verte.
L'orc regarda sa main pleine de sang , leva les yeux vers Naito, bouche bée. Puis tomba au sol raide mort.
Naito se tourna immédiatement vers Zell et ne comprit pas ce qu'il se passait .
Le mage tendait sa main vers le corps du Troll, un épais filament noir s'échappait de ce dernier et rentrait dans la main de l'humain.
Lorsque le filament fut fini . Le corps du Troll tomba en poussière.
-Que faisais tu ?dit Naito en rangeant sa dague.
-Je .. j'essayais de savoir qui l'avait envoyé ! Mais rien ...
-Rahh ... Zut.
-Ne t'inquiètes pas, tout ira bien. Tu sais je ..
-Bravo a vous ! cria une voix inconnue .
Un nain s'avançait. Vétu d'une armure de bleu et d'argent et d'une lame de la même couleur , il semblait plus grand.
-... Vous me dites quelque chose.
-Vraiment ? Et bien pas moi. Vous voulez un bon conseil ?
-Non. répondit froidement Zell.
-Si dites nous !
-Venez avec moi dans les Royaumes de l'Est, ou vous aurez tous les chasseurs de la région a vos trousses.
-Naito , écoute je ne sais pas si..
-J'ai failli mourir aujourd'hui Zell ! Je ne veux pas revivre cela tant que je n'aurais trouver personne pour m'apprendre a me battre !
-Vous cherchez un maître ? dit le nain en sortant du village.
-Oui...
-Hahaha. J'en connais un bon , là d'ou je viens .
-Vraiment ? Dépêchons nous alors !

Zell marchait derrière eux. Il scrutait attentivement le nain et parlait dans sa tête.
-Ce nain risque de me poser des problèmes ... Et Naito m'a vu faire aujourd'hui ... Je vais devoir le quitter. Dommage, j'appréciais ce garcon.

[align=center][size=large]Chapitre 6: Séparation[/size][/align]
Après un long voyage ils arrivèrent a Silithus. Le nain vivait dans une cabane assez spéciale.

-On va ou la ?
-Ma cabane est a moins de 100 mètres.
-Je ne vois rien ?
En effet , face a eux ne se trouvait rien que le paysage . Rien qui ne ressemblait a une "cabane".
-C'est un système de miroir , suivez mes pas.
Et en effet, plus ils approchaient , plus ils voyaient des formes bizarres apparaître.
-Ce sont des miroirs spéciaux, comme je suis au milieu de rien , personne ne viendrait jusqu'ici , j'ai donc fait confectionner ces miroirs qui ne réfléchissent les images que de loin. Bref, suivez moi
Le nain entra dans la cabane , qui était en fait une sorte de petite maison, une table , 4 chaises, un ratelier d'armes, quelques livres , un lit et un autre ratelier d'amures étaient les seules choses qui meublaient la maison.
-Asseyez vous, je vous en prie !
-Merci a vous , euh..
-Baldof , mon nom est Baldof. dit Baldof en coupant Naito
-Baldof ?! cria Zell en se levant
- Le commandant de l'armée d'elîte naine ?!
-EX , commandant , j'ai quitter l'armée.
-Pourquoi cela?
-Parce que la garde du roi, "l'armée d'elite" comme vous dites, n'est pas aussi glorieuse que les simple gardes de Forgefer par exemple. On nous envoyait par 10 ou 20 dans des villages entiers et nous avions l'ordre de tout décimer. L'armée ne me plaisait déja pas beaucoup.... Tout ces ordres , qu'on ne pouvait refuser . Tout devait être propre , pas un seul écart.... Ce n'est pas moi. Mais j'ai tenu bon.
Un silence subsista quelques minutes puis Zell mit fin a ce silence.
-Et ensuite ?
-Ensuite ... quelque chose est arrivé, notre mission était de tuer un village de bandits, seuls 5 soldats étaient requis, nous étions supérieurs aux autres nains, dus a notre entraînement rude et sans repos.
Mais aussi fort que je sois .. Je n'ai pu me résoudre a tuer un enfant.

-Un enfant ? Dans un village de bandits ? Je ne suis plus la.
-On nous avait menti, le roi , mon idole , m'avait trahi. J'ai appris par la suite , que ce villages n'était pas du tout un village de bandit... Mais des anciens voyageurs qui avaient choisi de devenir sédentaires et avaient construits ce village de la sueur de leur front. Et qui avaient refusé de payer la taxe "dû" au roi. C'est là, la véritable raison.
-Alors le roi a fait exterminer un peuple pour une histoire de .. taxe ?
-Oui ... c'était trop pour moi. C'est pourquoi j'ai quitter l'armée, en désertant. Et maintenant ils me cherchent. C'est ici que je t'apprendrais tout ce que je sais Naito. Maintenant allons dormir, je suis désolé mais je n'ai que quelques draps a vous proposer.
-Très bien..
Ils se couchèrent tous et s'endormirent rapidement.
Zell se leva , tard dans la nuit. 4 petits cristaux tournaient autour du grand au bout de son bâton. Il en attrapa un , le brisa et laissa la poudre brillante couler sur Naito. Il ramassa son chapeau et sortit .
Après avoir fait quelques pas, il entendit quelqu'un d'autre derrière lui.
-Un problème , Baldof?
-Pourquoi pars tu ? Pourquoi laisse tu ce gamin seul?
-Il n'est pas seul puisqu'il est avec toi. Et je pense que cela suffira amplement. Je ne suis qu'un modeste mage et j'ai encore bien des choses à apprendre.
-Tu es plus qu'un "simple mage" , ma lame est magique , et a la particularité de jauger la force des êtres magiques. Et tu es bien plus puissant que tous les mages que j'ai rencontré. Mais je n'arrive pas à déterminer d'ou vient ce pouvoir.
-Tout ceci ne te regarde pas. Dis a Naito que je suis parti , que je continue mon apprentissage et que je reviendrais le voir un jour.
-Attends ! dit Baldof en tentant de poser son bras sur celui du mage.
Avant de le toucher , le mage lui jeta un petit éclair de givre , le repoussant de quelques mètres et le faisant tomber a terre. Il regarda le pentacle lumineux disparaître en tentant de se relever.
-Aurevoir, Baldof. Ah et donnes lui ca aussi. C'est son anniversaire aujourd'hui. Donnes lui ce mot et cet anneau. Zell posa les 2 objets par terre et partit.
Le vieux nain regardait le mage disparaître derrière les miroirs. Quel était ce pentacle ? Pourquoi cet éclair de givre avait été si rapide et puissant vu sa taille ? Les mages normaux n'utilisaient pas de pentacle.
-Qui es tu , Zell? pensa Baldof avant de rentrer se coucher.

Le lendemain , en se levant , Naito demanda ou était passer Zell.
-Il a continué son voyage, pour progresser encore . Il dit qu'il reviendra te voir un jour. Bien , attrapes une épée en bois sur le ratelier ! L'entraînement commence !
-Ah oué ! Super !
Mais avant de prendre son armure , Baldof fouilla ses poches.
-J'ai quelque chose pour toi. C'est de la part de Zell, bon anniversaire.
-Zell m'a offert quelque chose ?! Et il s'est souvenu de mon anniversaire ?
Il lut le mot et se mit a pleurer.
-Merci.. Zell. Je sors m'échauffer.
Baldof ramassa le mot posé sur la table et lut :
Citation :
Cher Naito,
Voila quelques mois que nous voyageons tous les deux, je ne suis pas très doué pour écrire mais je souhaitais quand même te laisser quelque chose pour que tu te souviennes de moi. Cet anneau est unique. Il est capable de m'appeler , ou que je sois, passes le a ton doigt , lorsque tu auras besoin de moi ,que tu seras en danger, je viendrais a ton secours.
N'oublies pas Naito, ce n'est pas parce que tu ne sais pas te battre que tu n'as aucune valeur. Au contraire, tu es le garcon avec le plus de valeur que j'ai jamais rencontré. Tu es courageux, impulsif, droit, loyal. Tu deviendras un bon guerrier. Ne m'en veux pas d'être parti mais comme tu le sais je dois te donner la 1ère partie de mon pouvoir ! Donc il faut vite que je trouve la 2ème! J'ai un conseil pour toi : réussis toutes les épreuves auxquelles tu seras confronté, survis , car tu deviendras quelqu'un d'extraordinaire plus tard. Tu as été comme un fils pour moi.

Aurevoir.
Zell, un mage à qui tu manqueras.
-Tu peux être n'importe qui ou n'importe quoi Zell, je sais que tu es quelqu'un de bien , au plus profond de toi.
-Vous avez dit quelque chose ? dit Naito en tendant l'oreille.
-Non, rien ! Allez au boulot!
Baldof prit a son tour une épée de bois, posa la lettre , et ferma la porte derrière lui.

Naito commencait sa formation ,avec un ex commandant de l'armée naine. Nul doute que cet entraînement valait l'école de fine lame.
Mais où le pousserait il? De quoi était il vraiment capable ?
Seul l'avenir le dirait.

[size=large][align=center]Chapitre 7: Formation[/align][/size]

Déja quelques mois que Naito s'entraînait sans relâche,qu'il se battait nuit et jour avec son maître qui lui, ne se fatiguait jamais. Qu'il répétait sans cesse des mouvements qui lui semblaient inutiles, Baldof était il un si bon maître que ca ?
-Maître ... Je ne veux pas être méchant mais je n'ai pas l'impression de beaucoup progressé, je veux dire .. Je n'ai pas l'impression que cet entraînement soit vraiment utile.
-Ah bon? C'est ce que tu penses ? Et bien je ..
Baldof fut coupé par un oiseau, qui avait survolé la maison pendant de longues minutes et foncait droit vers eux a présent.
Cet oiseau majestueux avait des plumes rouges et dorées . Il faisait la moitié de la taille de Baldof.
Cependant , l'étrange oiseau s'arrêta net a quelque centimètres de la tête de Baldof et lâcha la lettre qu'il avait dans la bouche puis partit.
-Un camp de soldats a été attaqué par une horde de morts vivants dans les terres fantômes ! Nous devons aller les aider ! Cet oiseau a probablement cherché la première grande ville qu'il trouverait .... Mais ne trouvant rien s'est rabattu sur nous. Suis moi !
Baldof siffla et un grand cheval sortit de l'horizon. Le nain monta dessus puis aida Naito a s'asseoir derrière lui puis talonna le cheval.
-Prends ca !
Le vieux nain tendit une longue lame en gangracier a Naito.
-Pour moi? Très bien.

Ils n'étaient qu'a quelques jours des terres fantômes. Lorsqu'ils s'arretaient , ils dormaient aussitôt et se levaient le lendemain a l'aube. Si bien qu'ils atteignirent les terres fantômes en 1 semaine !

-Où sont ils ?
Un cri fendit l'air , a une centaine de mètres de la , les morts vivants tentaient de rentrer dans une garnison elfe de sang. Surement le dernier rempart de cette résistance.
Naito placa la capuche pourpre sur sa tête , empoigna son épée et fonca vers les morts vivants , talonné par Baldof et son énorme épée.
-Retournes dans ton monde, mort vivant !
Naito passa en courant a travers les lignes ennemis, transpercants un grand nombre de morts-vivant et en coupant certains en deux.
Il avait eu tort , l'entraînement avait payé, il était bien plus rapide qu'avant et plus fort aussi.
C'est alors que 4 grand squelettes l'entourèrent . Il ne pouvait plus rien faire.
-Goûte a mon épée , chien de Kel'Thuzad !
Baldof trancha les bras des squelettes un par 1 avant de donner un coup de pied a leur poitrail, les démantelant.
-Merci !
-C'est pas fini ! Allons aider les gardes pour éliminer les derniers squelettes!
Naito arrivait effectivement a détruire ces abominations. Mais il savait très bien qu'ils étaient bien moins puissants que de vrais combattants.

Au bout de quelques minutes , les derniers os tombèrent. Mais au lieu de les remercier , un des garde attrapa Baldof a la gorge et placa un couteau dessous.

-Qu'êtes vous venir faire ici? dit une voix fluette venant de l'interieur de la garnison.
-Nous sommes venus vous aider ! Sans nous vous seriez tous morts !
-Tais toi gamin ! Respecte le Capitaine Shandra !
-Ca ira dit la femme qui montrait son visage. Elle était surement jeune. 23 ans a peu près , une longue chevelure noire, un corps fin mais légèrement musclé. Très belle malgré son jeun age , et déja capitaine ...
-Je repose ma question autrement , pourquoi êtes vous venus ici ?
-Votre stupide oiseau est parti dans la direction opposé a Hurlevent, il s'est retrouvé au dessus de notre maison et nous a donc porté votre message. répondit Baldof , toujours avec son couteau sous la gorge.
-Quel oiseau ? Quel message ?
-Ils mentent ! Ils voulaient juste nous piller ! Tuons les !
-Il suffit Soldat ! cria Shandra
-Nous ne mentons pas, maintenant laissez mon maître tranquille et laissez nous partir .
-Enlèves ta capuche ?
Naito hésita un moment , elle ne le connaissait probablement pas, mais il ne voulait pas courir le risque.
-Nul besoin de dévoiler mon visage.
-Je te propose quelque chose, tu affrontes un de mes meilleurs soldats, si tu gagnes, nous vous laissons partir , là , comme ca. Si il gagne, tu dévoiles ton visage et tu nous dis QUI tu es ? Acceptes tu ?
-Très bien.
-Firiel ! Occupes t'en !
Un elfe imposant sortit de la foule et se posta face a Naito, il maniait une grande hache.
La foule se mit en rond, pour créer une sorte "d'arène".
-Que le combat , commence !
Firiel se jetta sur Naito , tentant de le désarmer , Naito para le coup et tenta de contre attaquer en frappant son épaule. Son adversaire esquiva et passa derrière son dos, prêt a frapper. Ayant perdu son équilibre et sachant qu'il ne pourrait contrer le coup , il se jeta en avant. Esquivant de peu la hache meurtrière .
Naito se mit a courir en direction de son ennemi mais au lieu de l'attaquer de front, glissa sur le sol , humide, et trancha légèrement le soldat au niveau du mollet droit .
-Raaaaah ! Tu vas payer insecte !
Naito avait bien progressé , mais il ne faisait qu'esquiver les coups à la fois rapides et puissants de son adversaire en ne plaçant que quelques légers coups. Puis, il tenta un assaut fou, sauter par dessus le garde et planter sa lame près de son coup, pour le blesser vraiment. Il entama donc sa course , sauta, mais pas assez haut , pas encore. Son adversaire attrapa sa jambe et le jeta violemment au sol , lui coupant la respiration et fendant légèrement une de ses côtes . Il avait perdu. Il était blessé, autant physiquement que mentalement .
-RAAAAAAAAAAAAH , BALDOF, AIDES MOI ! cria Naito de douleur.
-Lâchez moi ! dit le nain avant de pousser les gardes qui le tenaient .
Ces derniers tentèrent de se jeter a sa poursuite mais Shandra les arrêta.
-Qu'y a t'il ?
-J'AI MAL ! répondit Naito en criant
-Avales ca
Shandra jeta une pilulle verte qui rentra dans la bouche de Naito qui l'avala aussitôt.
-Ce remède calmera ta douleur le temps que ta blessure soit presque guérie .
-Presque ? dit Naito en se relevant, il allait mieux.
-Ta côte est surement entaillé de l'intèrieur, elle ne peut pas guérir entièrement puisqu'elle n'est pas brisée . Mais ne t'inquiètes pas , tu ne la sentiras jamais. Maintenant , enlèves cette capuche.
Naito s'éxecuta, respectant sa promesse.
-Tu es encore plus jeune que moi! Intéressant, tu te bats bien.
-Pfff, tu parles , je n'ai pas su battre un simple garde.
Shandra jeta immédiatement un regard a Firiel, pour lui dire de ne pas s'emporter.
-Ce n'est pas un simple garde, Firiel est le meilleur soldat de la garnison.
-Ce qui explique tout ... Tu t'es bien battu petit , tu as beaucoup progressé. Bien plus vite que ce que je pensais.
-Au fait, tu devais me dire qui tu étais.
-Mon nom est Naito... Je suis fils de diplomates.
Les yeux de Shandra s'illuminèrent
-Allez vous reposer, nous parlerons de cette "oiseau" demain. dit elle toujours choquée.
Qu'est ce qui avait entrainé cette réaction? Son nom ? Le connaissait elle ?
Naito avait fait un bond en avant aujourd'hui , il s'était battu pour la première fois pour sa vie , et bien battu qui plus est. Mais sa force ne lui permettrait pas d'endurer ce qui se passerait le lendemain... Car personne ne le pouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Naito   Ven 29 Juil - 23:52

Salut,

heu... je commence par quoi ???? ah oui,

1er point... je ne l'ai pas lu...

2ième point... y a que des écrivains amateurs ici... donc autant écrivain que toi quelque soit le niveau que chacun veut bien se donner et que les autres estiment en fonction du plaisir qu'ils prennent à lire.

3ième point : revois au plus vite cette mise en page. La mise en relief des dialogues par des couleurs est catastrophique.... voir illisible, carrément rebutante. Certains couleurs sont presque invisibles, d'autres flous, et certaines rendent le texte autour insignifiant. Les systèmes de typologie suffisent à rendre la parole à tes personnages sur un texte écrit en noir sur un fond plus clair (comme ici de manière automatique). En revanche, pour ma part, je saute des ligne pour aérer le texte et le rendre plus facile à lire sur écran et sur forum où les tabulations sont inexistante...

par exemple :
"Shandra jeta une pilulle verte qui rentra dans la bouche de Naito qui l'avala aussitôt.

- Ce remède calmera ta douleur le temps que ta blessure soit presque guérie .
- Presque ? dit Naito en se relevant, il allait mieux.
- Ta côte est surement entaillé de l'intèrieur, elle ne peut pas guérir entièrement puisqu'elle n'est pas brisée . Mais ne t'inquiètes pas , tu ne la sentiras jamais. Maintenant , enlèves cette capuche.

Naito s'éxecuta, respectant sa promesse.

- Tu es encore plus jeune que moi! Intéressant, tu te bats bien.
- Pfff, tu parles , je n'ai pas su battre un simple garde.

Shandra jeta immédiatement un regard a Firiel, pour lui dire de ne pas s'emporter.

- Ce n'est pas un simple garde, Firiel est le meilleur soldat de la garnison.
- Ce qui explique tout ... Tu t'es bien battu petit , tu as beaucoup progressé. Bien plus vite que ce que je pensais.
- Au fait, tu devais me dire qui tu étais.
- Mon nom est Naito... Je suis fils de diplomates.

Les yeux de Shandra s'illuminèrent

- Allez vous reposer, nous parlerons de cette "oiseau" demain. dit elle toujours choquée.

Qu'est ce qui avait entrainé cette réaction? Son nom ? Le connaissait elle ?
Naito avait fait un bond en avant aujourd'hui , il s'était battu pour la première fois pour sa vie , et bien battu qui plus est. Mais sa force ne lui permettrait pas d'endurer ce qui se passerait le lendemain... Car personne ne le pouvait."



voilà, pour ma part, cela me semble plus clair et simple à lire.


bonne continuation, j'espère que j'aurai le loisir de découvrir ta prose bientôt. Pour ta gouverne, je suis un méchant, très méchant, cf mon avatar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les Chroniques de Naito   Dim 31 Juil - 22:45

Argh, mes yeux ! Ils brûlent ! affraid

Hum... bon.

Ici, nous sommes bien plus familiers de textes "normaux", à savoir une seule couleur tout du long. Je sais bien que les joueurs de RP sont des adeptes des couleurs pour les dialogues, mais ça pète les yeux !

Concernant l'histoire, je trouve dommage qu'elle soit écrite tel un synopsis, ou presque : les situations s'enchaînent trop rapidement, et les pensées et évolutions des personnages gagneraient à être étoffées.

Pour ce qui est de la forme, outre l'arc-en-ciel de police qui serait plutôt à bannir quand tu montres ce texte à des non RP, il reste un paquet de fautes et de coquilles, ainsi que des erreurs de typographie.

Si tu veux plus de détails, il suffira de demander. Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Chroniques de Naito   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Chroniques de Naito
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arabian de naito+sonoki ni seseruna, kai nanase
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: