Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Poèmes : Ac crostiche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MF

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 30
Localisation : Nivelles

MessageSujet: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 21:49

(Note: regarde bien la première lettre de chaque paragraphe)

Où que tu sois

Or, comme ce dont regorge les montagnes, tu ne pourras pourtant t’y dissimuler : les battements de ton cœur me guideront à travers les roches

Utile, pour ceux qui n’ont personne pour qui vivre, l’immense Mer ne me dissimulera pas ta chevelure, plus océane que tous les grands lagons

Quasiment, approximativement ou encore par amoncellement, le sable –qu’il soit du Brésil, de la Trinidad, de El Aïoun ou encore de Matanzas (1) - sera incapable de couvrir l’éclat de tes yeux, leur azur les mettant à l’abri de tout oublis

Urbain, rural, côtier, montagne, montagnes, étroites, immenses, mornes, violents,…espères-tu cacher la chaleur de ta voix dans quelconques décors, alors qu’elle force au silence même le souffle des armes

Ensemble, nous avons vu, autant parcouru, souvent jusqu’à la déception des lieux…de leur propre déception devant notre harmonien supplantant leurs pins, leur floraison et l’éclat de leur ruisseau

Tant de nature qui nous abritées, parfois tenant de nous cacher (par jalousie de ta douceur ou pur s’approprier nos enlacements, comparables aux lierres et aux cèdres)…et par combien d’échecs passèrent leurs feuillages, que tous les vents de ton regard rendirent impuissants

Ubuesque, c’est ainsi que nous avions appelés ces près qui espéraient nous endiguer ; ils apprirent – à leurs grands dépends de roses – que nos souffles se connaissaient assez que pour filler ensemble à travers fougères et mottes

Sans avoir jamais eu besoin de la clarté de la lune, le filigrane des étoiles et même l’appel des êtres nocturnes, tu n’as jamais hésité à choisir ton chemin dans le noir de la paix.

Où que tu sois, jamais plus je ne sentirai les indescriptibles morsures du froid ou les flagellations du soleil, qui ne tiraient leur force que de mon insignifiance

Idéalement, tout a été réalisé, soit en surélevant nos montagnes de tendresses, chacun peut se considérer maintenant comme captif de sa liberté, mais nullement esclave de son affection, encore moins qu’il n’en soit le fugitif

Soit de tout côté, mon ange, puisque tu sais que je ne suis jamais loin, comme la nécessité de la bise au matin de l’hiver.

Où que tu sois, mon cœur sait pour quelle localisation ses mouvements sont nécessaires



(1) Respectivement situées au Brésil, Maroc et Antille, les sables de ces lieux sont considérés comme les plus fins du monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MF

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 30
Localisation : Nivelles

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 21:51

Mauvais

Même en espérant toujours l’arrivée du soleil, que je ne vois plus, je ne peux chasser cette pensée : est ce une autre étoile, celle à la chevelure d’or (1) , qui un jour a allumé la lampe de ma tendresse ?

Avec autant de hargne que fut ma recherche de l’âme sœur, j’ai bien peur d’avoir mené ceci comme un braconnier en quête de « naturel ». Pourtant, jamais je n’au l’intention de mutiler…

Une mutilation, cependant, a bel et bien eu lieu : usant de toutes les méthodes à une telle poursuite, j’en ai presque jeté mon cœur…à moins qu’il n’ait plus accepté de me suivre…la négligence de soi même n’est que le dessous du masque de la bienveillance exagérée

Vue du ciel, je ne m’attend guère à des éloges concernant la représentation de ma vie : des fossés de maladresses, donnant lieu à des gravats de regrets, eux-mêmes surplombants des herbes nourries aux averses d’audaces…la moquerie serait un euphémisme pour titrer un tel tableau

Années, c’est ainsi que sont devenues des instants, qui eux-mêmes auraient dû être limites temporelles de mon chagrin…de toutes évidences, elle m’auront au moins tenu lieu de compagnes, furent elles indésirables

Irréel, le seul espoir de paix que j’entrevis a disparu comme le mirage d’oasis dans les étendues du désert, le sable stagne déjà dans les tréfonds de mon rêve

Sans rêves, sans illusions d’attente, je trouverais mieux de me crever les yeux plutôt que les fatiguer à scruter un horizon désert d’espoir, à la cantonner dans l’attente d’une lueur dans l’agressive pénombre


Mauvaise sera, à vos yeux, ma manière de conclure véritablement


(1) Cfr : « la comète Al Bop » que j’eu la chance de voir, avant son prochain passage…dans 500 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5214
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 22:01

Ah, un procédé que je connais ! Très chouette aussi...y'a juste quelques fautes d'orthographe qui traînent, mais il est bien connu que je suis un psychopathe de l'orthographe ! Razz

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
MF

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 30
Localisation : Nivelles

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 22:05

Minos a écrit:
Ah, un procédé que je connais ! Très chouette aussi...y'a juste quelques fautes d'orthographe qui traînent, mais il est bien connu que je suis un psychopathe de l'orthographe ! Razz

C'est surtout que je les avais écrit dans un format bloc note, ils ont tellement mal supporté le transfer au Word que j'ai du demandé la correction automatique...qui est aussi rapide que imprécise Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4016
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 22:08

toujours aussi bon!
Je connaissais le procédé également. C'est un style que j'aime assez!
Je trouve que tu as vraiment du talent pour les poêmes!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2365
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mar 30 Oct - 23:55

Très très joli, moi je suis toujours à la recherche de quelqu'un qui se sentirait inspiré par Heilénia pour me faire quelques poèmes et une ballade.

Je suis nul en poésie et je ne comprends que la beauté des mots, leur tranchant ou leur sens déguisé, grimé, caché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
MF

avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 30/10/2007
Age : 30
Localisation : Nivelles

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mer 31 Oct - 21:52

Mon avis

Maintenant, chaque urgence (pourtant fréquente) devient prétexte tyrannique grâce à ce seul terme. Si l’armée veut diriger, il est essentiel que les frontières soient assaillies

On reste toujours béat devant la chute du soleil dans l’océan, les monts ou les vergers…quoi de plus normal pourtant que le regard d’un fils envers le sommeil du père

Nul, ce qualificatif tombe sur chaque feuillets dont les lignes ne son pas hilarantes…pourtant, il existe des sels qui piquent le palais au lieu de l’adoucir

Ancestrale, voilà comment l’on nomme de trop vieilles commémorations dont on a oublié le sens

Vivre sans émotion…ce cauchemar du temps de la vapeur devient banalité à l’époque d’Internet

Impossibilité de changer sa vue ? Change au moins de lunettes ! Irréalisable que de conclure magistralement ces travaux ? …bâclons les discrètement.

Sans guerrier, il n’y a pas de guerre…sans guerrier pas d’homme, sans homme pas de fils (précision oubliée des idéalistes)


Mon avis, c’est qu’il est difficile de simplement en donner un

Mon avis, même si personne ne me le demande…pour que nul ne le reçoive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2365
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mer 31 Oct - 22:26

Très bon, je me sens un peu concerné puisque militaire mais si je peux me permettre :

MF a écrit:
chaque feuillets dont
feuillet sans S avec chaque

MF a écrit:
ne son pas hilarantes
« les lignes ne sont pas » il me semble

MF a écrit:
Ancestrale, voilà
Je ne suis pas sûr mais ancestrales avec un S non ?


Pour ce que j'en ai vu, ce ne sont que des propositions biensur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4016
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Mer 31 Oct - 22:59

Toujours aussi bien écrit!
Tu arrives à toucher les gens avec les mots comme certains le font avec un geste.
Bravo

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5214
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   Jeu 1 Nov - 15:04

Toujours aussi envoûtante, cette danse des mots Wink

Et bien vu, AJ Crime, je n'ai vu d'autres fautes.

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poèmes : Ac crostiche   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poèmes : Ac crostiche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...
» Les poèmes gagnants/ TARI, DDP HUOR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: