Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rémunération des auteurs de SFFF

Aller en bas 
AuteurMessage
Mickael

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 26/01/2009
Localisation : Lorient

MessageSujet: Rémunération des auteurs de SFFF   Lun 1 Mar - 21:35

À lire, sur la réalité de l'édition, un article de Don Lo (voir aussi les commentaires) :

http://lorenjy.wordpress.com/2010/03/01/le-fric-franco/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/journal/
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5469
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 44
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Mar 2 Mar - 9:53

J'ai lu le billet, les comms et les liens associés.

La conclusion que j'y vois est qu'à ce niveau de la petite édition, personne ne s'y retrouve économiquement parlant. Ni l'auteur, ni l'éditeur ni le reste des intermédiaires. A qui la faute ? Peut-on même dire que c'est la faute de quelqu'un ? Difficile à dire en étant hors de ce circuit.

J'ai toujours été effaré de voir le misérable 10% que les auteurs publiés touchent sur la chaque de chacun de leurs bouquins. Je dis misérable parce que l'auteur est quand même à la base de son bouquin, c'est le socle sur lequel s'appuie toutes les conséquences (publication par un éditeur, etc). Ceci dit, le système étant ainsi fait, il faut faire avec.

Vivre de ses écrits est extrêmement compliqué, on le sait. Non seulement il faut du talent (c'est ce que j'ai toujours lu... même si la notion reste très abstraite, je trouve), mais il faut en outre une bonne dose de chance aussi (qui peut éventuellement se provoquer, sans être sûr du résultat).

Il n'existe pas une filière classique pour réussir : certains commencent par être publiés par une micro-maison d'édition, puis seront publiés par une écurie un peu plus grosse, etc, dans une progression logique de gravir les échelons pas à pas.
Paradoxalement, il y a d'autres gens qui se retrouvent écrivains pro un peu par hasard, tel Christophe Lambert, dont le rêve était de devenir réalisateur.
C'est une donnée intéressante, je trouve : il existe beaucoup de chemins, beaucoup de voies, même si un grand nombre d'entre elles mènent à une impasse (comprendre par là "ne permettent pas de vivre de l'écriture).

Sur le fait que les gens ne lisent plus ou peu, c'est un constat que j'ai pu faire sur le forum SWU, notamment. Entre mes écrits purs et durs et le roman-photo Episode II, il n'y a pas photo : c'est ce dernier qui rencontre le plus de succès. L'image semble plus appréciée de nos jours parce qu'elle est plus accessible, plus rapide à lire. Alors que pour ma part, je suis plus fier de mes écrits car ils nécessitent beaucoup plus de travail.

Deux considérations générales, tirées de mes lectures de Ouest-France jour après jour :
- Je suis toujours étonné de voir à quel point il y a de très nombreux auteurs locaux, qui font régulièrement des dédicaces à droite à gauche. On le sait, beaucoup de personnes écrivent... donc il semble logique que très peu émergent : le nombre de places à prendre n'est pas extensible à l'infini.
- L'édition tournée autour de la jeunesse semble tenir le haut du pavé, semble plus accessible : il y a beaucoup de manifestations sur le thème.

Et pour parler de moi parce que je suis un egocentrique fini, j'ai toujours rêvé de vivre de mes écrits. Bon, ma "carrière" n'a que quatre ans et je suis toujours un débutant qui cherche son style, malgré des productions qui s'accumulent.
Depuis ces premiers temps, ma vision des choses a évolué, je tends à devenir un touche à tout : fan-fictions, nouvelles, novellas, romans (un jour), roman-photo (je compte bien en pondre un qui soit autre chose que SW), théâtre (bientôt). Dans ma réflexion au jour d'aujourd'hui, je multiplie les supports (ou plutôt je fais mes gammes dans beaucoup d'entre eux) en espérant qu'à force d'insister, une voie s'ouvre à moi pour éventuellement rendre ma passion lucrative.
En attendant, un seul mot d'odre : bosser ses créations. Même si ça ne débouche sur rien, c'est quand même la base pour mettre les chances de son côté.

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3394
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Mar 2 Mar - 12:58

Faut voir aussi qu'avec le développement d'internet, il est plus facile de mettre en ligne ses écrits (il n'y a qu'à avoir le nombre de forums / blogs sur l'écriture qui pullulent).
Et que tout un chacun ou presque rêve d'écrire le bouquin qui lui permettra de devenir riche et célèbre

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5469
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 44
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Mar 2 Mar - 19:11

Ce rêve-là on l'a tous fait ! Mais je crois qu'on en est tous revenus, heureusement ! Razz

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3394
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Mar 2 Mar - 22:00

Vi, mais ça n'empêche que du coup, dur de s'extraire de "la masse" de production Wink

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5469
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 44
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Mar 2 Mar - 22:03

Voilà pourquoi il faut viser l'excellence. Dans ce monde ultra-concurrentiel de l'édition, on pourra être content le jour où un de nos manuscrits sera retenu.

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2452
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Jeu 11 Mar - 22:02

Je prends le train toute les semaines et quoi qu'on en dise, je trouve qu'il y a pas mal de monde avec un livre entre les mains.

Aujourd'hui, on peut même lire avec une Nintendo DS... j'ai vu la pub, des classiques de littérature... dans le métro !!!!

Pour ce qui est de vivre de sa plume, il n'y a pas photo c'est hard et hormis le coup de bol de se faire remarquer par les critiques il faut se replier sur la littérature jeunesse ou la pornographie... il parait que ça fait vivre en attendant de faire un carton plus sérieux.

Je vous dirai ça lorsque deux, trois ou quatre maisons d'éditions "normales" m'auront refusé Dispé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3394
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   Jeu 11 Mar - 22:27

J'ai vu ça aussi à la fnac, tu paies le jeu 30€ et tu as 100 bouquins de la litté classique dispo sur la DS...
Bon, je suppose que la plupart sont libres de droit et donc gratuitement téléchargeables, mais le concept peut être pas mal (et qui sait, orienter ensuite vers les mini lecteurs de bouquins numériques).

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rémunération des auteurs de SFFF   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rémunération des auteurs de SFFF
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide de la rémunération des auteurs
» Les livres et les auteurs qu'on déteste...
» Re : les nouveaux auteurs
» Libération de Metz, par la 1e demi-brigade (8e,16e,30e BCP)
» mélange de génération

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: L'espace de travail :: Le monde de l'édition-
Sauter vers: