Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les belles phrases

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 13:01

Nous avons tous nos manies d'écriture, et à force d'écrire, on prend des habitudes dans nos manières de construire nos phrases. Le grand danger que j'y vois c'est que sans s'en rendre compte, on risque de tourner en rond en utilisant tout le temps le même type de phrases.

Le but de ce topic est de noter et d'analyser des phrases plus élaborées que ce que nous produisons d'habitude, et de se dire : suis-je capable d'écrire ce genre de phrases spontanément ? Comment intégrer à mon propre style ce type de phrases ? Bref, la comprendre pour se l'approprier.

Matthew Stover a notamment écrit la novellisation de l'épisode III de SW. Je vous livre cette phrase du bouquin, que je trouve très aboutie :

"Le mur panoramique s'illumina de blanc sous les impacts de missiles dont l'un avait dû endommager le générateur : le vaisseau sembla s'incliner, forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe et envoyant Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés."

Oui, ce n'est qu'une seule phrase, et elle foisonne d'informations de toutes sortes, énoncées de manière sobre et compréhensible. Combien de lignes supplémentaires nous aurait-il fallu pour exprimer la même chose en moins bien tourné ?

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3141
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 13:04

Complètement d'accord. Le bon mot au bon moment, l'enchainement logique de l'action combinée à la description, l'ensemble fluide...très beau. Y'a plus qu'à bosser Wink

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil En ligne
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 15:02

C'est vrai que c'est une phrase très intéressante. Elle fourmille d'informations essentielles et est lisible. On n'a pas l'impression qu'elle est si longue en la lisant!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 18:18

Le mur panoramique s'illumina de blanc sous les impacts de missiles dont l'un avait dû endommager le générateur : le vaisseau sembla s'incliner, forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe et envoyant Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés.

Une phrase très fluide et très riche d’enseignements, comme je le disais. En voici les raisons telles que je les comprends.

Ponctuation

On peut remarquer qu’au point de vue de la ponctuation, on ne trouve dans ces lignes que deux points (:) et une virgule. C’est déjà un bel exploit, qui rend la phrase extrêmement fluide.

Je rappelle que les deux points servent pour trois choses : soit une énumération (comme pour la phrase que vous êtes en train de lire), soit pour une citation rapportée, soit pour une explication, une relation de cause ou de conséquence.

Dans la phrase étudiée, il s’agit du 3ème cas, qui remplace un « car » ou un « parce que ». Ces deux points ont le mérite de « casser » la phrase en deux. On a ainsi droit à une description visuelle et à une hypothèse de conséquence, suivie des conséquences proprement dites (et d’ores et déjà expliquées par l’hypothèse) pour le vaisseau et les héros.

Quel est l’élément le plus important de la phrase ?

Est-ce le mur panoramique ? Les impacts de missile ? Le générateur ? Le vaisseau ? Les héros ? Le sol ? Difficile à dire tellement tout y est imbriqué. Tous les éléments sont importants.

Début de la phrase

« Le mur panoramique s’illumina de blanc sous les impacts de missiles » forme un début très clair, montrant une description aussi simple que parlante.

Un élément de plus…

« Le mur panoramique s’illumina de blanc sous les impacts du missiles dont l’un avait dû endommager le générateur ». Telle qu’elle, la phrase n’est plus complète, elle appelle forcément à un complément, car on ne voit aucun rapport entre le mur panoramique qui s’en prend plein la tronche et le générateur qui est touché.

En tout cas, c’est un nouvel élément primordial pour la suite qui est énoncé : ce simple « dont l’un avait dû toucher le générateur » sous-entend que les missiles ne frappent pas que le mur panoramique mais également le reste du vaisseau. Et quand on nous fait miroiter que le générateur pourrait être touché, on se doute que si c’est vraiment le cas, les conséquences risquent d’être importantes. On a donc une graduation dans l’aggravation potentielle de la situation par le biais de cette simple hypothèse.

Encore un…

« Le mur panoramique s'illumina de blanc sous les impacts de missiles dont l'un avait dû endommager le générateur : le vaisseau sembla s'incliner ». Rien à redire, la conséquence logique de l’hypothèse annoncée se produit, à savoir que le générateur, comme son nom le laisse sous-entendre même quand on n’y connaît rien, est un élément primordial du vaisseau, qui contrôle ses systèmes vitaux. On notera en outre que l’auteur évite toute répétition concernant ledit vaisseau : « mur panoramique », « générateur », « vaisseau » renvoient à la même chose, le dernier cité englobant les deux autres.

Un de plus…

« Le mur panoramique s'illumina de blanc sous les impacts de missiles dont l'un avait dû endommager le générateur : le vaisseau sembla s'incliner, forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe et envoyant Anakin glisser le long d'un sol… ». Si la phrase s’était terminée là, le « d’un sol » aurait laissé place à un « du sol ». L’explication renvoyant à l’inclinaison du vaisseau suffit pour qu’on visualise la scène, et on remarquera la manière dont sont introduits les persos dans la phrase. Ils ne sont pas importants dans la scène, ne sont que des marionnettes, des victimes de la situation écrasées par les conséquences de l’endommagement du vaisseau. Ils subissent mais ne peuvent pas agir, ils seraient presque anecdotiques.

Et pour finir…
« Le mur panoramique s'illumina de blanc sous les impacts de missiles dont l'un avait dû endommager le générateur : le vaisseau sembla s'incliner, forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe et envoyant Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés. »

La dernière info est toute aussi bien construite que tout ce qui précède dans la phrase. « … le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés. » indique deux choses : une graduation dans le danger, qui augmente puisqu’on passe de « s’incliner » à « quarante-cinq degrés », indiquant que décidément, le vaisseau ne va pas bien. D’autant plus qu’il place les héros en situation très précaire.

De plus, la description des positions respectives des héros est très simple dans la forme, et donc très parlante, facile à visualiser, et on remarquera en outre que l’auteur a là encore réussi à éviter l’emploi de répétitions (mur panoramique, générateur, vaisseau, sol, plan incliné).

Décidément, plus je lis cette phrase, plus je l’aime !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3141
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 18:24

Chaque morceau de phrase apporte une information à la fois essentielle et complémentaire : le must :)

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil En ligne
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Mer 10 Fév - 18:33

D'ailleurs, j'oublie un détail qui a pourtant son importance, comme tous les morceaux dans cette phrase :

"...et envoyant Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés."
L'auteur nous a dit que le vaisseau s'inclinait, il annonce la glissage d'Anakin... et se permet en plus une parenthèse temporelle qui se passe entre ces deux événements avec son "... qui était brutalement devenu... ".

Vraiment du grand art !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2400
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Sam 13 Fév - 12:42

ouais, ben c'est une affaire de gout parce que prise hors du sujet telle quel, moi, je ne l'aime pas cette phase...

désolé de ne pas partager votre engouement mais :

"Le mur panoramique s'illumina de blanc (blanchissait) sous les impacts de (des) missiles dont l'un avait dû endommager (endommagé) le générateur : le vaisseau sembla s'incliner (s'inclina), forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe (en désespoir de cause) et envoyant (envoya) Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés (sur le sol transformé en pente à quarante-cinq degrés par la brutale inclinaison)."


voilà ça donnerait cela :
Le mur panoramique blanchissait sous les impacts des missiles dont l’un avait endommagé le générateur : le vaisseau s’inclina, forçant Palpatine à se cramponner à la rampe en désespoir de cause et propulsa Anakin sur le sol transformé en pente à quarante-cinq degré par la brutale déclivité.



En respectant l'ordre de la phrase et sa ponctuation. Je pense sincèrement qu'elle aurait gagné à être découpée pour séparer certains éléments... je n'aime pas mon verbe "propulsa" mais j'ai rien trouve de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Jeu 18 Fév - 14:02

aj crime a écrit:
désolé de ne pas partager votre engouement mais :

"Le mur panoramique s'illumina de blanc (blanchissait) sous les impacts de (des) missiles dont l'un avait dû endommager (endommagé) le générateur : le vaisseau sembla s'incliner (s'inclina), forçant Palpatine à se cramponner désespérément à la rampe (en désespoir de cause) et envoyant (envoya) Anakin glisser le long d'un sol qui était brutalement devenu un plan incliné à quarante-cinq degrés (sur le sol transformé en pente à quarante-cinq degrés par la brutale inclinaison)."


voilà ça donnerait cela :
Le mur panoramique blanchissait sous les impacts des missiles dont l’un avait endommagé le générateur : le vaisseau s’inclina, forçant Palpatine à se cramponner à la rampe en désespoir de cause et propulsa Anakin sur le sol transformé en pente à quarante-cinq degré par la brutale déclivité.
J'avais oublié de réagir à tes propres propositions, réparons cela.

Je ne suis pas d'accord avec ton "blanchissait". "Blanchir" veut dire "devenir blanc", "rendre blanc", sous-entendu qu'on passe de la couleur au blanc et qu'on y reste. Le "S'illuminer de blanc " utilisé par l'auteur indique mieux un fash éphémère, ce qui colle mieux dans le contexte de la phrase ("illuminer" voulant dire "éclairer" ou "donner un fiuf éclat"). Je trouve que le verbe employé par l'auteur est mieux adapté que le tien, plus dynamique.

Ton "des" à la place de "de", je ne suis pas d'accord non plus : ton "des" indique plus que tous les missiles ne font que viser la passerelle, ce qui entre en contradiction avec le fait que l'un d'eux touche le générateur. Le "de" est plus sciemment plus vague, indiquant juste que parmi les missiles, certains touchent la passerelle et d'autres le générateur.

De même, je trouve le "avait dû endommager" plus adapté que ton "avait endommagé" : dans cette phrase, l'auteur nous offre une évolution, un suivi pas à pas de l'action. Du point de vue neutre qu'il aborde, il émet une hypothèse ("avait dû"), il fait participer le lecteur. A ce stade de la phrase, quand je lis "avait dû endommager", moi lecteur je me dis "Ah bon ? Avait dû ? Mais pourquoi ?". Et l'explication vient à la suite. Si tu notes "avait endommagé" à la place, le lecteur se contente de lire sans participer, il n'a aucune question à se poser.

Le "sembla s'incliner" que tu remplacerais par "s'inclina" procède de la même logique, d'autant plus qu'on est au coeur de l'action. La phrase est écrite de telle manière qu'on a l'impression d'être à l'intérieur du vaisseau : le mur panoramique qui s'illumine, c'est quelque chose qu'on ne peut voir que de l'intérieur, je pense, et les hypothèses émises grâce au conditionnel induisent la même chose. L'auteur donne le point de vue logique venant de quelqu'un qui se trouverait à l'intérieur, qui subirait l'action et ses conséquences en temps réel. Je trouve le procédé très subtil, pour ma part.

Je ne suis pas d'accord avec ton "en désespoir de cause" : l'expression veut dire "en dernier ressort", "comme dernière tentative", ce qui sous-entend qu'il y a d'autres avant. Or là il n'y en a pas donc ce ne serait pas adéquat, je pense.

De même, substituer le "devenir" de l'auteur par un "transformer" ne me semble pas coller.
"devenir" = "passer d'un état à un autre, d'une situation à une autre". En l'occurence, on passe de l'état "sol plat" à l'état "sol incliné".
"transformer" = "modifier la forme d'une personne ou d'un objet", ce qui ne correspond pas à l asituation. Le sol en lui-même n'a pas changé, seulement sa position dans l'espace.

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2400
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Sam 20 Fév - 16:47

Au moins tu m'as un peu éclairé sur le contexte puisque pour ma part je ne le connaissais pas. Et le contexte à une grande influence pour comprendre une phrase. Vu qu'elle est sortie de son contexte, ben moi, je ne la voyais pas comme toi et n'y suis pas particulièrement sensible.... encore maintenant malgré tes efforts par la défendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Les belles phrases   Sam 20 Fév - 21:32

C'est vrai qu'elle est tellement riche qu'il y a de quoi s'y perdre...

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les belles phrases   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les belles phrases
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quelques belles phrases et belles images...
» De belles citations
» Vos plus belles citations... de vous-même !
» Antoine de Saint-Exupéry
» Tatouage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: L'espace de travail :: Les jeux d'écriture-
Sauter vers: