Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'apprenti Sith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 13:46

Hop, un ptit texte SW, normalement composé de plusieurs petites scènes plus ou moins indépendantes. Le thème choisi est assez classique (bien que normalement son traitement évoluera de façon à moins l'être ^^), m'enfin...


Malk ouvrit lentement les yeux comme minuit s’affichait sur son chrono. Il se leva précautionneusement, attentif à ne commettre aucun bruit. Le silence serait son allié. Il avait veillé à se coucher tout habillé pour plus de facilités ; après tout, l’obscurité nocturne ne gênait jamais un adepte de la sombre facette de la Force. Son sabrelaser pendait de façon rassurante à son côté. Il posa la main sur la crosse pour y puiser de la force. Ce soir, son existence allait prendre un tournant déterminant.
Il se déplaça furtivement dans les couloirs, ombre parmi les ombres. Un simple truchement via la Force, dans laquelle il se refusait à trop puiser ; la discrétion était primordiale.
La porte était verrouillée. Il s’y attendait. Il se concentra pour mieux ressentir le boîtier de commande, et la Force lui transmit l’image dont il avait besoin. Sans hésiter, il pianota le code d’accès. La porte coulissa dans un chuintement étouffé.
Toujours enveloppé dans les ténèbres, il s’avança lentement vers le lit, et la forme sombre qui l’occupait, irradiant de puissance obscure.
C’était trop facile, regretta-t-il en allumant son sabrelaser pour trancher la silhouette toujours endormie. Qui se dissipa en volutes de fumée tandis qu’une autre lame écarlate tentait de prendre sa tête. Malk évita aisément l’attaque avec un sourire : ce n’était que partie remise. Il lui était supérieur dans le maniement des armes. Puisant sans retenue dans le pouvoir obscur qui s’offrait à lui, il contre-attaqua.
Une pluie de coups destructeurs s’abattit sur son adversaire. Un soupçon de technique associée à la force brute et à l’énergie du Côté Obscur : un ensemble dévastateur. Il ne lui fallut que quelques minutes pour faire sauter l’arme des mains de son opposant ; elle vint se loger dans sa main gauche.
-C’est terminé. Vous êtes vaincu.
-Que tu crois, rétorqua son vis-à-vis.
Des éclairs de Force jaillirent de ses doigts. Malk, qui s’y attendait pourtant, les évita de justesse en se protégeant avec ses sabres. Ce n’était qu’une diversion ; de nombreuses caisses quittèrent leurs étagères pour converger vers lui. Il en dévia une bonne partie, en repoussa d’autres mais ne put toutes les éviter. Sonné, il chancela et lutta pour ne pas sombrer dans l’inconscience, faisant appel à toute sa puissance dans la Force. Il sentit alors l’air lui manquer, et porta ses mains à sa gorge pour tenter de dénouer les fils invisibles qui comprimaient sa trachée. Savoir ses gestes dérisoires ne l’empêchait pas de lutter. Il se raccrocha désespérément à la moindre parcelle de Force. Son adversaire était trop fort.
-C’est ta troisième tentative, mon apprenti. Tu n’as pas retenu la leçon. La patience est la voie des Sith. Apparemment tu ne pourras jamais le comprendre.
Malk aurait voulu lui dire que si, cette fois, il avait compris. Qu’il ne referait pas la même erreur. Comme l’étau se resserrait sur sa gorge, il sut qu’il avait gâché sa dernière chance. On n’attendait pas de clémence de la part d’un Sith. Les deux yeux jaunes de son Maître entre les tâches noires du manque d’oxygène remplirent son champ de vision avant qu'il ne succombe.
D’un simple geste, Zilar activa la lumière, et contempla le corps sans vie de son apprenti. Quel gâchis. Le huitième qu’il perdait ainsi. Ne retenaient-ils rien de ses enseignements ? Malk aurait dû se douter que sa victoire de la veille dans la salle d’entrainement n’était qu’un leurre. Six années d’apprentissage perdues. Préoccupé, Zilar se demanda s’il aurait suffisamment de temps pour former correctement un nouvel apprenti. Il ne reprendrait certainement pas de Jedi Noirs ; sur ce point, il devait admettre qu’il avait fait une erreur. Pourtant, avec l’Ordre Jedi qui renaissait, maints potentiels étaient révélés. Et nombreux étaient ceux désireux d’acquérir plus de pouvoir que les miettes que leur accordaient les Jedi.
Néanmoins, la raison première qui les poussait à explorer le Côté Obscur était l’envie d’une puissance rapide et immédiate. Des préceptes qui au final ne correspondaient pas à ceux qui régissaient la vie des Sith.
Il avait cru être à même de réparer ces erreurs, mais il devait se rendre à l’évidence : il lui faudrait trouver un apprenti plus jeune, plus réceptif aux courants obscurs de la Force, un terrain vierge qu’il pourrait modeler à sa guise.
Zilar aurait pu balayer l’incident et reprendre le cours de sa nuit de sommeil interrompue ; la Force lui souffla de n’en rien faire. Le combat, bien que bref, avait été suffisamment intense pour retenir l’attention d’un indésirable. Rassembler ses affaires ne lui prit que peu de temps. Depuis le retour massif des Jedi, il n'hésitait pas à changer régulièrement de planète. Nul sanctuaire ne lui paraissait suffisamment protégé pour garder les secrets des arcanes du Côté Obscur. Un simple sac sur l’épaule, il partit se fondre dans la masse des citoyens en partance pour l’un des nombreux mondes de la Bordure Extérieure, guidé par la Force, vers son futur élève.

****

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time


Dernière édition par Notsil le Ven 29 Jan - 17:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Den
Bouffon du Roi


Messages : 3981
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 14:01

Oh! Un petit texte Star Warsien!
Quelle bonne idée!
Une jolie histoire à la fin inatendue (du moins pour moi^^). Je m'attendais plutôt à une nouvelle où l'apprenti arrive à vaincre son Maître. Et j'avoue être content de m'être trompé!
Niveau style, c'est propre, fluide et plaisant.
Une chose est sûre, j'ai vraiment envie de mieux connaître ce mystérieux Zilar!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator


Messages : 5182
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 14:29

A part mes réflexions "en direct", j'ajouterai que ce petit texte se contente de poser le contexte. On a plus qu'à voir comment l'histoire va évoluer...

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 17:48

Merci Wink

La suite devrait avoir pour cadre la trouvaille du prochain apprenti ^^ Je ne sais pas trop quand par contre :p

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Darth Sebi



Messages : 795
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 31
Localisation : Vosges - France

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 18:17

Une historie fluide et agréable à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine


Messages : 2362
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Ven 29 Jan - 23:45

Citation :
Il se leva précautionneusement, attentif à ne commettre aucun bruit
je trouve le premier terme un peu difficile à lire... "avec précautions"?... pour le deuxième cela me fait bizarre de commettre du bruit on en fait plutôt mais pourquoi pas.

Citation :
Son sabrelaser pendait de façon rassurante à son côté
ça me gêne un peu, j'aurais préféré rassurante entre virgules tout simplement.

Citation :
tournant déterminant
ant ant, "décisif"?

Citation :
irradiant de puissance obscure.
Ce participe me préparait à quelque chose de plus derrière... dans ce cas, autant conjuguer... "irradiait"...

Citation :
toujours endormie. Qui se dissipa en volutes
Le point devant le qui me frappe, pourquoi ne pas mettre à la place "elle"?

Citation :
pour faire sauter l’arme des mains de son opposant ; elle vint se loger dans sa main gauche.
peut-être que la première pourrait être remplacée par "poing".

Citation :
en se protégeant avec ses sabres.
"les" ??? et de manière régulière je trouve qu'il y a un peu trop de posséssif par la suite mais c'est le propre des scènes d'action que de vouloir en mettre trop.

Citation :
pour former correctement un nouvel apprenti.
cette adverbe peut-être enlevé sans toucher au sens. Au vu de la réflexion en cour il est déjà implicite. d'ailleurs, les mots en -ment pullules dans la suite et il serait bon d'en supprimer certains je pense et de transformer les autres... enfin, ceux pour qui c'est possible.


Un texte en effet agréable et lire, posé et bien écrit avec ce qu'il faut d'interprétation et d'énergie. je trouve que le développement est un peu rapide et court mais cela n'est pas préjudiciable à la qualité d'écriture.

Merci Notsil pour ce petit moment de lecture dans l'univers étendu... Je n'ai vraiment pas pris de temps de faire des relectures ces temps ci et cela me manque je crois.... Vivement que je finisse dispé tient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 30 Jan - 12:16

Je prends note de tes remarques ^^ Je verrais à modifier quelques trucs. C'est court en effet, j'essaie justement de me concentrer sur la concision pour ce et ces futurs textes Wink
Merci pour ton avis ^^

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
aj crime
Croquemitaine


Messages : 2362
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Dim 31 Jan - 19:47

Si tu te fais un devoir de concision alors il ne faut taper sur le développement de ton action... surtout que le texte global sera plus long si j'ai bien compris... mais plutôt sur l'expression des phrases, dire tout en moins de mots précis. C'est un bon exercice ou il faut enlever les expressions inutiles, les mots pas beaux comme les adverbes et les participes, faire des phrases courtes, user des verbes plutôt que des auxiliaires...

Et ainsi de suite... je m'y emploi également, répondre à des appels à textes comme cela pour sciences et avenir va dans ce sens parce que la limite du nombre de caractère est plutôt faible. Mais je m'y essaye aussi depuis plus d'un an dans dispergerum antecessor qui monte maintenant à plus de 900 000 caractères espaces compris. C'est pas facile et cela demande beaucoup de temps à la première écriture. Atteindre cet objectif permet d'arriver à l'efficacité du discours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Darth Jahus
Seigneur


Messages : 43
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Lun 1 Fév - 0:56

J'ai vraiment aimé cette nouvelle (qui n'en est pas une à ce que je vois). Mais comme nouvelle, eslle est très bien ; et comme début de ff aussi.

Y a juste une phrase, attends, un « [point] Qui » à qui on devrait enlever le point et mettre le Q en minuscule.

Bref. La suite Candy !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 0:58

Merci Wink

Voilà d'ailleurs le 2ème opus ^^



2.
Ekéros. Un monde de la Bordure comme tant d'autres, sans importance stratégique, qui avait vu s'installer et s'effondrer les différents gouvernements régissant la galaxie.
C'était sur l'une des nombreuses colonies disséminées à sa surface que Zilar avait débarqué. Aux abords du spatioport, la ville s'étendait, pâle et chétive. Les murs en permabéton s'effritaient par endroits sous l'assaut constant des éléments, témoignage de leur âge avancé.
Une poussière ocre en provenance des étendues arides toutes proches recouvrait passants et véhicules. Ekéros était un monde pauvre et nombreux étaient les candidats au départ. Seuls les prix exorbitants des compagnies spatiales permettaient de maintenir une population plus ou moins constante. Les gens vivaient avec peu, et se contentaient de peu. Les quelques immigrants étaient des optimistes convaincus que la planète possédait un quelconque trésor, enfoui dans les profondes vallées du nord, sous les innombrables cailloux du désert, ou encore dans les abysses des grands lacs.
Zilar inhala profondément, s'imprégnant de l'atmosphère, légèrement plus chargée en oxygène que ce dont il avait l'habitude. La gravité y était subtilement différente bien que similaire ; il aurait besoin d'un peu de pratique avant de s'y sentir totalement à l'aise, au sommet de son art. Nombreux étaient ceux qui auraient jugé superflus de tels détails ; l'expérience lui en avait démontré l'importance.
Il s'immergea dans la Force, et sentit sans peine les différents foyers du Côté Obscur. La souffrance, la colère et la peur suintaient des bâtiments. Il sourit sous son capuchon. La Force ne s'était pas trompée, c'était le lieu de croissance idéal pour un futur adepte du Côté Obscur.
Zilar chemina lentement le long des artères principales de la ville. La Force guidait ses pas, au travers des nombreux points influencés par le Côté Obscur : là une dispute entre époux, ici une bagarre entre bandes rivales d'un secteur...
Il frissonna de délice. Sous un couvert paisible la discorde couvait à chaque coin de rue. Quel dommage que cette planète n'eut aucune importance, elle aurait été un terreau de choix pour ses plans.
Au détour d'une ruelle, il aperçut quatre gamins, sortis de l'école toute proche quelques instants plus tôt. D'instinct, il sut qu'il était l'un d'eux. Lors de sa nuit sur le vaisseau en route pour Ekéros, la Force lui avait envoyé un songe. Quand il verrait son futur apprenti, il l'identifierait sans faillir.
Il se camoufla dans un recoin de porche, accroupi entre plusieurs sacs d'ordures, puis étendit légèrement ses perceptions pour ne rien perdre de la scène qui se déroulait devant lui.
Ce n'étaient pas véritablement quatre gamins, plutôt trois qui en dominaient un autre. Une séance de racket qui semblaient bien habituelle aux protagonistes. Ils ne devaient pas avoir plus de douze ans, estima Zilar. Si leur musculature était peu impressionnante, ils compensaient par l'avantage du nombre. Leur chef plut immédiatement au Seigneur Sith. Quoi qu'ils demandent à leur victime, elle lui parut servile, comme désireuse de complaire à ses détrousseurs. Espoir qui se vit rapidement déçu. Le meneur le bouscula, exigea davantage. Quand ils comprirent que leurs attentes ne seraient pas satisfaites, ils retroussèrent leurs manches.
Le garçonnet semblait avoir l'habitude de ce genre d'affrontement : il se recroquevilla aussitôt sur le sol, protégeant dérisoirement sa tête avec ses bras maigres, tandis que les trois le rouaient de coups. Une bastonnade en règle, nota Zilar. Ils frappaient pour faire mal, non pour tuer. Il s'en réjouit : il ne s'agissait pas de brutes sans cervelle, mais bien d'une bande organisée. La colère des agresseurs était un doux contrepoint à la souffrance de leur victime. Le Côté Obscur chantonnait sa satisfaction au travers des cris et des rires qui s'élevaient de la ruelle.
Oui, le potentiel était là, la volonté de blesser, d'infliger souffrance et tourments, de prolonger l'agonie jusqu'à s'en repaitre, avant de laisser un peu d'espoir au malheureux...pour recommencer encore et encore. Zilar exultait. Ici, il pourrait effacer l'échec de son dernier apprenti, continuer à tisser ses plans dans l'ombre, lui apprendre à percevoir la galaxie comme un véritable futur Seigneur Sith.
Décidé à prendre la suite des évènements en main, il sortit de sa cachette. Les gamins avaient déjà disparu. Il jura entre ses dents contre ce fâcheux contretemps. Un gémissement contenu retint son attention. Le souffre-douleur se relevait péniblement, des ecchymoses bleuissant déjà sa peau ça et là.
Parfait, voilà qui lui permettrait d'évacuer sa frustration. Le Maître Sith plongea dans la Force avec toute l'avidité d'un prédateur. Avant de s'arrêter net. Atterré, il fixa le gosse tuméfié de longues secondes. Nul doute possible, la Force s'enroulait autour de lui pour glorifier sa souffrance. Il venait de trouver son apprenti. Il avait envie de pleurer. L'avenir qui lui avait paru si riche de possibilités venait de prendre un tournant incontestablement négatif. Trop de questions se bousculaient dans son esprit ; il avait besoin de méditer. Il laissa l'enfant à son sort - après tout, s'il devait être son apprenti, il trouverait bien le moyen de survivre - avant de s'orienter vers la petite bâtisse louée à son intention. Le Côté Obscur n'était pas un maître agréable, et il venait de le démontrer une nouvelle fois.

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator


Messages : 5182
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 1:07

Très bon, ma foi !

Au début je me suis dit "évidemment, l'apprenti sera le souffre-douleur", mais après, avec la correction, je me suis dit "ah, joli, en fait c'est le chef de bande !"... pour la fn qu'on sait.

Elle est donc prévisible dès le début, mais bien cachée, en fin de compte, et bien amenée. Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Den
Bouffon du Roi


Messages : 3981
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 12:25

Ah oui! C'est du lourd!
une très bonne seconde partie!
J'aime bien quand Zilar se laisse guider par la Force et qu'il repère une dispute entre époux, etc.
J'dois dire que ton histoire est plutôt bien tournée! C'est un régale de te lire!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 13:25

Merci Wink

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
aj crime
Croquemitaine


Messages : 2362
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 17:39

Bon, vu que je ne suis pas gentil, je commence par les aspect négatif à mes yeux...

Citation :
C'était sur l'une des nombreuses colonies disséminées à sa surface que Zilar avait débarqué.
j'aurais retourné la phrase pour que le sujet fasse l'action et ne la subisse pas : "Zilar avait débarqué sur l'une des nombreuses colonies disséminées à sa surface."

Citation :
témoignage de leur âge avancé.
"séculaire" ? j'aime pas trop avancé même si c'est ce qui vient le plus vite à l'esprit et que j'ai bien dû me placer par ci par là dans mes propres écrits.

Citation :
Les gens vivaient avec peu, et se contentaient de peu
l'une ou l'autre des deux constructions me semble de trop.

Citation :
Les quelques immigrants étaient des optimistes convaincus que la planète possédait un quelconque trésor
je comprenais pas trop le lien de coordination mais avec une virgule derrière optimistes, pourquoi pas.
Citation :

à l'aise, au sommet de son art.
y sert à quoi ce bout de phrase... il faut peut-être détailler un peu...

Citation :
et sentit sans peine les différents foyers du Côté Obscur. La souffrance, la colère et la peur suintaient des bâtiments.
le premier est à mon avis superflu. Ensuite, comment des sentiments et des sensations peuvent-ils suinter des bâtiments ?

Citation :
guidait ses pas, au travers des nombreux
t'es certaine de ta virgule, là ?

Citation :
que cette planète n'eut aucune importance,
j'ai relevé cette lointaine répétition, est-ce voulu ?

Citation :
il aperçut quatre gamins, sortis de l'école toute proche
à cause de cette virgule j'attendais autre chose à la fin de cette phrase.
Citation :

D'instinct, il sut qu'il était l'un d'eux.
trop de "il" impersonnels depuis le début du paragraphe, le doute s'instigue sur qui est qui ???

Citation :
protégeant dérisoirement sa tête avec ses bras
oups, pas très joli tout cela à voir pour donner un verbe conjugué...

Citation :
La colère des agresseurs
"Fureur" ? je ne pense pas que les agresseurs soient en colère, bien au contraire, ils s'amusent, se divertissent à battre leur victime...

Citation :
Ici, il pourrait effacer l'échec de son dernier apprenti, continuer à tisser ses plans dans l'ombre, lui apprendre à percevoir la galaxie comme un véritable futur Seigneur Sith.
Pourquoi ne pas être plus direct... "effacerait" ? et après la virgule je trouve la fin de la phrase très déséquilibrée. Je ne sais pas pourquoi mais je ne vois pas le rapport pour maintenir tous les éléments dans la même phrase.

je te rassure, dans l'ensemble je trouve ton texte très bon et très agréable à lire. L'histoire est plaisante même si je trouve qu'il y a un peu trop de pronom impersonnel ("il"). Le rythme de récit est doux et il me laisse l'impression d'un grand calme avant la tempête. Le seigneur Sith est détaché comme il se doit. Je suis d'accord, le revers de médaille est succulent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Darth Sebi



Messages : 795
Date d'inscription : 07/12/2009
Age : 31
Localisation : Vosges - France

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 19:31

J'aime bien cette suite, vivement la troisième partie :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Sam 20 Fév - 19:49

Merci Wink

Ca me paraissait logique que Zilar "subisse" le débarquement ^^

Le sommet de son art, ouais, j'ai hésité à développer plus, pis non en fait.

Le passage avec les "ils" n'est en effet pas forcément clair, je verrais si je prends le temps d'arranger ça Wink Et fureur pourrait être mieux que colère, ouaip.

Quant au "pourrait", justement, il sert à amorcer les 3 verbes infinitifs qui suivent ; ça indique aussi que rien n'est encore fait Wink

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Lun 10 Mai - 21:39

Hop, la suite tant attendue (ou pas ^^) :


3. Rencontre.


Zilar observa le garçon pendant plusieurs jours. Ses craintes se confirmèrent : le gamin remplissait toutes les conditions du souffre-douleur désigné. Il ne se plaignait jamais, souriait à longueur de temps. Eut-il été blond et il aurait incarné tous les critères de candeur et d'innocence. En somme, il y avait là tout le potentiel pour le transformer en parfait petit Jedi, s'était résumé Zilar.
La bande des "persécuteurs" régnait d'une main de fer sur l'école locale. Ils récupéraient les goûters, parfois des jouets, plus rarement des crédits, n'hésitant pas à distribuer quelques coups dès qu'une velléité de rébellion apparaissait. Le garçonnet était pourtant le seul à subir autant leur acharnement.
Evidemment, il y avait une histoire de fille là-dedans, observa Zilar à force de patience. Une gamine épargnée par les séances de racket quotidien, grâce au "sacrifice" de son ami. Il se demanda si elle lui avait promis quelque chose en échange de sa protection, ou s'il agissait par pure abnégation - trait typique des Jedi. La Force se moquait-elle de lui ?
Il devait cependant reconnaitre que la perspective de transformer ce garçon à l'attitude si noble en un retors Seigneur Sith ne manquait pas d'intérêt. N'avait-il pas rêvé d'un terrain vierge pour ses plans ? Un esprit si jeune et si naïf serait délicieusement modelable. Oui, il y avait là un certain défi qui pourrait être amusant.
Le cinquième jour, il décida qu'il était d'agir. Après la séance de bastonnade rituelle, il s'approcha de l'enfant qui se relevait en reniflant, essuyant ses larmes de ses mains sales.
–Eh bien, mon garçon, on dirait que ça ne va pas fort ?
–Ce...ce n'est rien, monsieur.
–Vraiment ? Ils t'ont bien amoché.
–Je préfère que ce soit moi, plutôt que Cinabre.
Le prénom de la fille, donc. Zilar classa l'information, elle pourrait s'avérer utile.
–Pourquoi ne te défends-tu pas ?
–Maman...elle dit que je ne dois pas. C'est dangereux.
–Je vois, marmonna le Sith. Permets-tu que je te raccompagne jusqu'à chez toi, mon petit...?
–Chloan, monsieur. Mais je peux rentrer tout seul, j'ai l'habitude, vous savez.
–Il se trouve que j'ai justement à parler avec ta mère. Rien de grave, n'aie crainte, ajouta Zilar en avisant l'air soucieux du garçon.
Le gamin ne répondit pas, mais le Sith le devinait sur la défensive. Une aura de peur mêlée de fureur l'entourait désormais.
Ils marchèrent longtemps, le Sith rongeant son impatience, guidé par les petites foulées de l'enfant.
–C'est là, fit enfin Chloan. Maman, annonça-t-il en franchissant le seuil, y'a un monsieur qui veut ...
–Jamais vous ne m'enlèverez mon fils ! hurla alors une femme d'une trentaine d'années qui attrapa Chloan illico pour le serrer possessivement, son regard haineux braqué sur Zilar.
–Du calme, madame, fit posément le Maître Sith pour temporiser. D'où vous vient cette idée folle ?
–Vous êtes un Jedi, non ? Vous vous habillez comme eux, en tout cas. Vous allez me prendre mon petit Chloan, et je ne le reverrais jamais !
Ainsi donc, on le prenait pour un Jedi ? Zilar ne releva pas l'insulte. Ekéros était-il un monde si éloigné pour que les souvenirs des antiques coutumes Jedi y soient encore si profondément ancrées ? Encore une fois, ses ennemis de toujours allaient servir ses plans.
–Je ne me suis même pas présenté. Je m'appelle Zilar.
–Mélane Skarn, fit-elle à son tour, réticente.
–Voyez mon grand âge. Je ne suis pas un Jedi kidnappeur d'enfant, juste un vieil homme venu finir tranquillement ses jours sur cette paisible planète, dans la méditation et la contemplation.
–Oh....je suis confuse, s'excusa-t-elle. Je croyais que...
–Vous avez cependant raison sur un point. Cet enfant a un potentiel incroyable. Pourquoi ne pas l'envoyer au Temple ?
–Hors de question. Il est tout ce qu'il me reste.
–Je vois. Non conscient de ses pouvoirs, cet enfant reste livré à lui-même....N'a-t-il pas encore provoqué de catastrophe ?
Contrite, Mélane avoua d'une voix brisée :
–Si... Il a déjà blessé un camarade de classe.
–C'était une simple gifle ! protesta Chloan.
–Qui lui a fracassé la mâchoire, continua Mélane en le foudroyant du regard. Je l'ai changé d'école, et depuis que je lui ai interdit de se battre, tout se passe bien.
–Voyez le résultat, commenta Zilar, sarcastique. Combien de temps avant qu'il ne succombe sous un coup mal dosé ? Combien de temps supportera-t-il cette vie misérable d'humiliations permanentes ? Ne craignez-vous donc pas, susurra-t-il à voix basse, qu'il bascule dans le Côté Obscur, devienne un monstre dirigé par la haine, jusqu'à ne plus reconnaitre...sa propre mère ?
Le Sith laissa planer le silence, intérieurement ravi de son petit effet. Il vit Mélane perdre graduellement ses couleurs comme elle passait de la colère à l'indignation, puis à la résignation.
–Cet enfant est un danger public, une véritable bombe à retardement, continua-t-il pour pousser son avantage. Regardez-le, voyez son visage tuméfié, ses ecchymoses...à cause de votre lâcheté, vous le condamnez à une vie de souffrances !
Brisée, anéantie, cherchant ses mots, Mélane se laissa tomber sur une chaise.
–Je...ne...je ne ...
Ses balbutiements se perdirent dans un sanglot. Satisfait, Zilar compta mentalement jusqu'à dix. Elle était ferrée.
–Je comprends votre douleur, fit-il en pressant ses mains, un air de profonde compassion sur le visage. Chloan me rappelle tellement...
Son regard se perdit dans le lointain et il s'interrompit, comme peu désireux de partager un passé douloureux.
–Et si vous... vous pourriez lui... apprendre ? hasarda Mélane, tandis qu'une lueur d'espoir renaissait dans ses yeux rougis.
–Je ne sais pas...c'est une si grande...responsabilité...soupira Zilar.
–Juste quelques heures de temps à autre, oh, je vous en prie, ne m'obligez pas à l'envoyer loin de moi !
–Je pourrais supposer que si la Force a guidé mes pas ici, c'était pour me confier une dernière mission. Je crains cependant que le Conseil ne voit cette incartade d'un mauvais œil.
–Nul ne le saura, je vous le promets. Vous êtes d'accord ? insista-t-elle.
Si le discours de Zilar l'avait abattue dans un premier temps, entrevoir cette perspective avait ravivé sa flamme de combattante. La tristesse et la douleur du vieil homme avaient été si poignantes...elle ne pouvait le laisser dépérir seul sans rien tenter. Une jeune compagnie lui ferait le plus grand bien, l'aiderait à chasser ses idées moroses.
–Laissons le choix au principal intéressé. Alors, Chloan, que désires-tu ? demanda Zilar.
–Je veux apprendre, Maître ! répondit le jeune garçon avec enthousiasme.
Le Sith sourit largement. Voilà qui récompensait sa précédente déconvenue. Ne restait plus qu'à orienter ce jeune esprit sur la voie de l'obscurité.

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time


Dernière édition par Notsil le Lun 10 Mai - 22:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator


Messages : 5182
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 42
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Lun 10 Mai - 22:16

Jolie petite manipulation, ma foi. De plus, elle semble faite sans le secours du Côté Obscur, ce qui n'en est que mieux.

On sent qu'il va avoir du fil à retordre avec son candide !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Lun 10 Mai - 22:45

On peut avoir un esprit retors sans être Sith, après tout ^^

Bon, reste plus qu'à voir comment il va convaincre le gamin qu'il va pas devenir un Jedi en fait ^^

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Den
Bouffon du Roi


Messages : 3981
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Mar 11 Mai - 10:43

Voici un chapitre plutôt ingénieux, dis donc! Very Happy
Je sens que la suite va l'être encore plus!
J'aime vraiment beaucoup la manière dont les choses évoluent!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Mar 11 Mai - 11:08

Merci Wink

Ca manque quand même de descriptions, comme on m'a dit avant que le forum swu nous lâche, donc je vais voir si y'a moyen de rajouter quelques insertions de texte.

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
aj crime
Croquemitaine


Messages : 2362
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 43
Localisation : Brandérion, juste à côté de Minos

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Mer 12 Mai - 12:13

Citation :
Il ne se plaignait jamais, souriait à longueur de temps
As-tu déjà été souffre douleur ? Parce qu'ils sont loins d'avoir le sourire tout le temps. Ils vivent dans la crainte des coups et des insultes, ils sont plutôt déprimé, à moins d'être aussi simple d'esprit.

Citation :
en parfait petit Jedi, s'était résumé Zilar.
est ce bien utile sous cette forme là ? "résumait Zilar" ou plus simplement "pensait Zilar" ou alors rien du tout, ce qui précède me semble suffire à lui-même.

Citation :
Ils récupéraient les goûters
terme inadapté... j'aurais mis "rackettaient". Mais tu utilises le mot plus loin alors au choix...
Citation :

–Vraiment ? Ils t'ont bien amoché.
–Je préfère que ce soit moi, plutôt que Cinabre.
je trouve la confession trop rapide. Le zilar aurait dû avoir besoin de poser des questions sibyllines pour voir l'enfant accoucher de son secret. Si ce n'est pas un secret, les persécuteurs auraient vite compris qu'en s'en prenant à la jeune fille ils faisaient encore plus souffrir le garçon.
Citation :

Le prénom de la fille, donc. Zilar classa l'information, elle pourrait s'avérer utile.
La formulation est simpliste, voit à faire une démarche mentale logique et un peu plus argumentée ???

Citation :
en avisant l'air soucieux du garçon.
soucieux ou soupçonneux ?
Citation :

Le gamin ne répondit pas, mais le Sith le devinait sur la défensive. Une aura de peur mêlée de fureur l'entourait désormais.
Ils marchèrent longtemps, le Sith rongeant son impatience, guidé par les petites foulées de l'enfant.
une phase de réflecion aurait été la bienvenue.

Citation :
–Jamais vous ne m'enlèverez mon fils ! hurla alors une femme d'une trentaine d'années qui attrapa Chloan illico pour le serrer possessivement, son regard haineux braqué sur Zilar.
d'une part je ne comprends pas la réaction immédiate et violente de la mère... ensuite, le descriptif aurait dû être sorti du dialogue en allant à la ligne.

Citation :
Ainsi donc, on le prenait pour un Jedi ? Zilar ne releva pas l'insulte. Ekéros était-il un monde si éloigné pour que les souvenirs des antiques coutumes Jedi y soient encore si profondément ancrées ? Encore une fois, ses ennemis de toujours allaient servir ses plans.
a développer peut-être... ????

Citation :
sous un coup mal dosé ?
Je trouve les termes mal adapté à la situation et au niveau de culture que l'on pourrait attendre de Zilar...
Citation :

Cet enfant est un danger public, une véritable bombe à retardement,
est-ce que cette expression est bien adaptée au discours d'un jedi ou d'un maître sith ?

Citation :
Zilar compta mentalement jusqu'à dix. Elle était ferrée.
je trouve que ça va trop vite, de la colére à la résignation sans se défendre, sans l'aide de la force pour modifier son esprit...
Citation :

comme peu désireux de partager un passé douloureux.
ca c'est très bon.

Ah oui, tient, une réflexion qui tiendra à cœur de minos, pourquoi n'as-tu pas décrit physiquement la mère et la fille que protège Chloam ?
Citation :

–Je ne sais pas...c'est une si grande...responsabilité
Cela contredit le reste de son discours, je trouve, et si ce n'est pas ce qui a motivé ça venu, alors qu'est ce que ça peu bien être ?
Citation :

Je crains cependant que le Conseil ne voit cette incartade d'un mauvais œil.
Argumente... s'il base cette réplique sur la méconnaissance de la mère alors il faut le dire au lecteur et cela te donne une occasion de plonger dans l'âme du seigneur Sith. Je vois mal un jedi procéder ainsi.
Citation :

cette perspective avait ravivé sa flamme de combattante
"ravivait" tout simplement non ? c'est de la narration d'événements immédiats et pas passés.

Citation :
La tristesse et la douleur du vieil homme avaient été si poignantes...elle ne pouvait le laisser dépérir seul sans rien tenter.
qui dépéri ? je ne comprends pas bien, si c'est une information aussi capitale qu'il y paraît alors cela aurait dû apparaître dans les paroles du seigneur sith comme un mensonge bien préparé et omniprésent. Il y a quelque chose à tirer de cela mais je crois que tu n'as pas suffisamment passé de temps à expliquer ce qui provoque la réaction de la mère.
Citation :
Une jeune compagnie lui ferait le plus grand bien, l'aiderait à chasser ses idées moroses.
et cela rejoint l'élément précédent qui n'a pas été amené tout au long du dialogue... enfin cela n'est que mon avis !
Citation :

–Je veux apprendre, Maître !
Encore une bataille vite remportée...


Ben voilà une bonne lecture. J'attends la suite maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Darth Piejs



Messages : 13
Date d'inscription : 13/04/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Jeu 13 Mai - 20:20

Tiens c'est moi ou la partie trois est exclusive et pas encore postée sur swu?!
Je vais la lire de ce pas. Cool

EDIT : Lu!
Ma foi très sympa cette suite.
Plutôt innatendu en plus.
J'ai bien aimé le voir manipuler la mère alors que je n'aurais pas été étonné qu'il la tue simplement et emmène de force l'enfant avec lui.
Après je rejoins AJ sur le fait que la chute est un peu brutale et precipitée, tu aurais peut-être pu developper un chouia plus les sentiements de la mère envers le Sith et ceux du garçon avant qu'il prenne sa décision d'apprendre les voies de la Force.
De même au début j'ai pas trop compris, il dit qu'il n'est pas Jedi et pourtant elle lui demande de former son gamin?

Le fait que le Sith entraine le garçon tout en laissant ce dernier sous la garde de sa mère peut entrainer des situations à potentiel très interessant!
Vivement la suite donc!
Et hate de voir comment la nana que le petit protège va venir apporter son grain de sel dans sa chute ou dans sa redemption. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy


Messages : 2909
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Jeu 13 Mai - 21:04

Merci vous 2 Wink

Ouais SWU marche plus, mais la suite y est postée aussi (enfin je crois ? ^^).

J'ai encore pas mal de points à améliorer, notamment sur les descriptions :s Effectivement, si je ne dis pas qu'il est en toge standard genre Jedi, on ne peut pas le prendre pour un Jedi ^^

Je profite du week-end, pis j'y repasserai dessus Wink (avant de passer à la phase 4 ^^).

En tout cas je voulais bien montrer que tuer à tout va n'est pas toujours la meilleure option du Sith :p
Là il va jusqu'à convaincre la mère de lui laisser éduquer le petit, donc totalement "c'est mon choix" ^^ Bon après comme j'ai galéré sur le dialogue, j'ai zappé les descriptions...ah la la.

(contente de voir que les prénoms passent inaperçus ^^).

_________________
"What do you want ? Answer or leave. By the door or the window ; your choice."
"What cannot be changed, must be endured."

Robert Jordan, The Wheel of Time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Darth Piejs



Messages : 13
Date d'inscription : 13/04/2010
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   Jeu 13 Mai - 21:50

Citation :
J'ai encore pas mal de points à améliorer, notamment sur les descriptions :s Effectivement, si je ne dis pas qu'il est en toge standard genre Jedi, on ne peut pas le prendre pour un Jedi ^^

Bof sur ce point là pas forcément.
S'il est en bure sith des néophytes peuvent facilement le prendre pour un Jedi.
Ce que je trouve étrange c'est qu'il réfute en être un mais par la suite la mère lui demande tout de même d'entrainer son fils.
Bon je pense que c'est juste parce qu'il dit je ne suis pas un Jedi voleur d'enfant, juste un jedi en fin de vie qui vient finir ici ses jours en exil pour méditer.
Mais c'est pas super clair au premier abord. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'apprenti Sith   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'apprenti Sith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» apprenti hôte d'accueil menant au bac pro services
» Marchombre ou apprenti?...
» [Gerritsen, Tess] Jane Rizzoli & Maura Isles - Tome 2: L'apprenti
» [Delaney, Joseph] The Wardstone Chronicles - Tome 1: L'apprenti épouvanter
» SIth infiltrator easykit pocket

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: