Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le diable l'emporte, de S. Faulks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5410
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Le diable l'emporte, de S. Faulks   Ven 31 Juil - 20:54

Je vous dirais bien que je connais l'auteur, mais il aurait pu s'appeler Tartempion Gésier que j'aurais quand même acheté le livre. Pourquoi, me direz-vous ? Bin, quand sous le nom je lis "d'après Ian Fleming", que le gros bandeau rouge en bas de la couv' annonce "le nouveau James Bond", et que la 4ème de couv explique le concept comme étant la suite des aventures de Bond, là où Fleming les avait laissées, je dis banco !

Alors, mon avis global : c'est pas mal du tout.

Le problème quand un auteur reprend l'oeuvre d'un illustre prédécesseur, c'est que les comparaisons sont forcément inévitables. En l'occurence, j'ai été ravi de voir que Faulks a écrit dans un style très proche de Fleming, avec de longues explications parfois alambiquées qui étaient un peu la marque de fabrique du père de Bond. Donc c'est un plaisir de retrouver cet esprit-là.
L'ambiance générale ressemble également beaucoup à l'oeuvre originelle, ce qui est bien sûr un plus indéniable.

Par contre, toute l'intrigue parallèle (bien qu'étroitement imbriquée dans l'histoire) avec la belle de service est un peu trop alambiquée, au point de manquer de crédibilité à mes yeux : des choses se passent d'une manière caricaturale voire sont survolées pour arriver plus vite au résultat, ce qui est un peu gênant.
Et le fait d'avoir fait intervenir Félix Leiter et Mathis, deux amis de Bond, dans le même roman, fait un peu surenchère, d'autant que je ne pense pas que Fleming l'aurait fait. Peut-être une volonté de Faulks d'en faire plus que Fleming, justement ; mais du coup, avec ce principe, on s'écarte du Fleming qui ne fait pas dans la surenchère ni le tape-à-l'oeil gratuit.

A lire quand même pour ceux qui ont lu les romans de Fleming. Very Happy

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/ En ligne
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le diable l'emporte, de S. Faulks   Ven 31 Juil - 23:06

J'avoue ne jamais avoir lu de James Bond.
Mais, ça m'a l'air pas mal.
Peut-être un jour, lorsque j'aurai fini tous mes livres en attente^^

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le diable l'emporte, de S. Faulks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Colfer, Eoin] Que le diable l'emporte...
» pierre schoendorfer
» Chocolat à l'emporte pièce
» La maison du diable
» Cahors : la légende du pont du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: La culture :: Les bouquins-
Sauter vers: