Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mickael

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 26/01/2009
Localisation : Lorient

MessageSujet: Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique   Ven 29 Mai - 1:19

Trouvé sur Digital Fiction Show, les différences entre un auteur traditionnel et un auteur numérique par @namenick

  • D'abord le lecteur, ensuite l'éditeur : contrairement à l'auteur traditionnel qui écrit finalement pour plaire à un éditeur, l'auteur numérique recherche avant tout une reconnaissance parmi des lecteurs (en ce sens, il s'affranchit de l'éditeur)
  • D'abord lire, ensuite acheter : l'auteur numérique permet aux lecteurs de lire des extraits de son oeuvre en espérant les intéresser suffisamment pour qu'ils achètent son livre
  • D'abord les droits du lecteurs avant les droits de l'auteur : pas de copyright, mais la distribution de texte numérique sous licence Creative Commons
  • Gratuit ou peu cher ne signifie pas mauvaise qualité ; cher n'est pas synonyme de qualité
  • La passion de l'écriture guide l'auteur numérique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/journal/
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5425
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique   Ven 5 Juin - 11:58

Mickael a écrit:
Trouvé sur Digital Fiction Show, les différences entre un auteur traditionnel et un auteur numérique par @namenick
Rien compris à ces trucs écrits dans la langue de la perfide Albion. Donc je me contente de commer la suite...Wink
Mickael a écrit:
  • D'abord le lecteur, ensuite l'éditeur : contrairement à l'auteur traditionnel qui écrit finalement pour plaire à un éditeur, l'auteur numérique recherche avant tout une reconnaissance parmi des lecteurs (en ce sens, il s'affranchit de l'éditeur)
La démarche est effectivement inversée. L'éditeur cherche avant tout des acheteurs (avant même des lecteurs), et il sait (en tout cas c'est son métier) ce qui va plaire à ses acheteurs potentiels. Faire changer des passages de son livre à l'auteur pour que ça passe mieux auprès du public est quelque chose qui ne le dérange pas, au contraire. Ainsi, les 4èmes de couv', la couv elle-même voire même le titre échappent à l'auteur. L'éditeur cherche avant tout à mettre en avant un produit commercial. Si l'auteur y abandonne une partie de sa liberté créatrice, la contrepartie est qu'il a des chances que son bouquin lui rapporte de l'argent (du moins en théorie).

A l'inverse, effectivement, l'auteur numérique garde le contrôle total de son oeuvre, et le but n'étant pas le même, il n'a de compte à rendre à personne en ce qui concerne ses créations, ce qui permet un échnage plus direct avec ses lecteurs. Ceci dit, pour la qualité de son travail, il est évidemment indispensable qu'il s'entoure quand même de beta-lecteurs.
Mickael a écrit:
  • D'abord lire, ensuite acheter : l'auteur numérique permet aux lecteurs de lire des extraits de son oeuvre en espérant les intéresser suffisamment pour qu'ils achètent son livre
  • C'est un procédé qui est également utilisé par les maisons d'édition classiques, du genre on met le premier chapitre (à la fin de La Brèche de Christophe Lambert, on peut lire le début de son bouquin suivant, Zoulou Kigdom). ça se fait aussi en matière de comics, notamment Star Wars, avec souvent les 3 premières pages à découvrir en avant-première sur le Net.
    Mais ce qui n'est qu'un moyen de plus de vendre pour un éditeur semble effectivement être l'un des rares à disposition de l'auteur numérique pour atteindre le même but.
    Mickael a écrit:
  • D'abord les droits du lecteurs avant les droits de l'auteur : pas de copyright, mais la distribution de texte numérique sous licence Creative Commons
  • Qu'est-ce que ça change dans le principe ? Le etxte, même numérique, appartient toujours intégralement à son auteur, ainsi que sa diffusion ?
    Mickael a écrit:
  • Gratuit ou peu cher ne signifie pas mauvaise qualité ; cher n'est pas synonyme de qualité
  • Vrai et vrai. C'est juste que le système établi essaie à tout prix de préserver cette distinction. Ceci dit, la qualité générale proposée par un éditeur est plus aboutie, au sens où ce que j'appellerai "l'auto-édition numérique" peut parfois réserver de très mauvaises surprises, de fond comme de forme.
    Mickael a écrit:
  • La passion de l'écriture guide l'auteur numérique
  • Il est vrai, mais je pense qu'une très grande majorité des auteurs pro est également motivée par ce principe.

    _________________
    Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
    aj crime
    Croquemitaine
    avatar

    Messages : 2408
    Date d'inscription : 16/09/2007
    Age : 44
    Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

    MessageSujet: Re: Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique   Ven 5 Juin - 19:36

    +1 à minos, c'est très pertinent.

    +1 à mickael de nous informer régulièrement de nos droits et des nouveautés.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
    Contenu sponsorisé




    MessageSujet: Re: Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique   

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Différences entre auteur traditionnel et auteur numérique
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » camescope numérique (*)
    » La télé numérique, ç’est pas sorcier
    » Mon 1er réflex numérique, quel modèle choisir ?
    » Viseur optique et viseur numérique
    » Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Galéir :: L'espace de travail :: Le monde de l'édition-
    Sauter vers: