Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jhereg de Stephen Brust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Jhereg de Stephen Brust   Jeu 4 Oct - 22:39

Voilà mon coup de coeur du moment !

Les aventures de Vlad Taltos, assassin de son état, humain donc considéré comme vermine par les Dragaeran (faut dire qu'à 800-1000ans, ils sont encore jeunes ^^)...

Un monde dominé par les différentes Maisons Dragaeran (encore un nom dur à choper l'orthographe !), dont notamment celle de Jhered à laquelle il appartient.

Un soupçon de magie et de sorcellerie, de combat et beaucoup de planification et de stratégie : quelques pages au départ pour nous présenter le personnage dans sa jeunesse, comment il s'est mis à "travailler" (donc tuer ^^) et comment il en arrive à ce fameux contrat, éliminer un Dragaeran de la Maison du Dragon...

Un concept intéressant sur l'assassinat, vu que la revivification est possible (si l'âme n'a pas été séparée du corps) : donc un assassinat peut être "juste" préventif. Un définitif demande des armes qui détruisent l'âme ou alors des sorts qui empêchent la découverte du corps (après plusieurs jours l'âme s'en va malgré tout ^^).

Des compagnons intéressants, un familier sympa, des touches d'humour caustiques, pas mal de dialogue et peu de description (le nécessaire), très agréable à lire (à peine 300 pages en plus, 3h, vite fait ^^)

Quelques extraits :

Citation :
Je ne faisais pas de d'effort pour me déplacer silencieusement ; j'espérais que le bruit ferait fuir toute bête sauvage, qui, autrement, me ferait fuir. Bon, la logique de cette idée m'échappe aujourd'hui.

Ensuite lorsque son oeuf de familier jhereg éclot (au tout début ^^) :
Citation :

-Maman ? dit-il.
Bon. Maman. J'y réfléchis quelques instants puis tentai de lui retourner un message.
-Non, Papa, lui dis-je.
-Maman, convint-il.


Citation :
Je l'appelai "Loish". Il m'appela "Maman". Je l'éduquai. Il me mordit.

Citation :
Je crois en la prudence, et j'accorde de l'attention aux moindres détails. C'est l'une des raisons qui font que je suis toujours là, capable d'exercer ma paranoïa.

(allez, hop, on commence la 3eme pile ^^)

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Jeu 4 Oct - 22:48

Ah, bonne nouvelle, alors, t'as réussi à trouver un roman de fantasy dont le héros n'est pas un fils de roi caché ou qui, parti de rien, va atteindre les plus hauts sommets ?

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Jeu 4 Oct - 23:04

Oui, ça change ^^

Je scannerai demain la couverture, j'aime trop le dessin ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 5 Oct - 11:24

Arf j'ai pas résisté, j'ai continué hier soir sur la lancée avec le 2eme tome, Yendi, qui se passe avant le premier en fait ^^ Ben toujours aussi chouette ! J'attaque le 3eme tome, Teckla.

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4190
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 5 Oct - 11:56

aaaaah, une grande oeuvre que celle-ci! enfin, j'avais lu que quelques pages et puis j'ai du habandonner Sad puis, j'ai fini par l'oublier dans un coin de ma pille de livre à lire silent
Mais maintenant, je sais ce que je vais lire quand j'aurai terminé tous les Cycles de l'Epée de Vérité cheers

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 5 Oct - 14:46

Vi, je me demande combien il y a de tomes au total. Je viens de finir le 3ème c'était bien sympa ^^

Je vais pouvoir retourner à ma pile de bouquins en attente ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 25 Avr - 14:11

Bon alors ya une dizaine de tomes apparemment, et c'est en train d'être publié en poche par Folio SF, Yendi venant de sortir je me le suis relu hier ^^, un bon moment encore, j'adore cet auteur je crois, et pour une fois un univers de fantasy original (vrai que ça commence à être dur ^^)...

Vivement les autres tomes.

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 25 Avr - 14:24

Je n'ai pas encore eu le temps de me pencher sur cette saga, ni même de l'acheter...je crois que vu tout ce que j'ai à lire, ça attendra 2009 Sad

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 4 Fév - 17:39

Hop, Teckla relut aujourd'hui :) Il m'a servi à patienter à la mairie, et encore, ça n'a pas été suffisant ^^ (3h30...).

Cette écriture à la 1ere personne est vraiment top ^^ Cette fois notre assassin est confronté aux amis de sa femme, qui veulent mener une "révolution". Sauf que notre homme est loin de partager les points de vue idéalistes de sa femme ^^

Allez un ptit extrait :

Citation :
Réfléchissons pendant une minute. Vous venez de vous faire un ennemi qui a les ressources suffisantes pour vous suivre où que vous alliez, et vous l'avez énervé au point d'avoir envie de vous tuer. Qu'est-ce que vous faites, dans ce cas-là ? Vous sortez dans la rue pendant une heure sans la moindre protection en attirant autant que possible l'attention sur vous.
Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle faire preuve d'intelligence.

Je crois que je suis fan :)

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 4 Fév - 21:42

Pas mal, en effet. Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4190
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Ven 13 Mar - 18:19

Citation :
Réfléchissons pendant une minute. Vous venez de vous faire un ennemi qui a les ressources suffisantes pour vous suivre où que vous alliez, et vous l'avez énervé au point d'avoir envie de vous tuer. Qu'est-ce que vous faites, dans ce cas-là ? Vous sortez dans la rue pendant une heure sans la moindre protection en attirant autant que possible l'attention sur vous.
Ce n'est pas vraiment ce que j'appelle faire preuve d'intelligence.
Enorme! lol!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mar 24 Mar - 13:52

Je suis en train de - finir - de lire le 4ème tome, intitulé les Gardes Phénix (comme vous l'aurez compris, ou pas comme je ne l'ai pas précisé, chaque titre de tome comprend l'un des noms des familles Draegeran ^^).

Donc là nous ne suivons pas notre héros habituel, puisque nous nous situons plusieurs siècles plus tôt (n'oublions pas que les Draegerans vivent plusieurs millénaires ^^). L'auteur a voulu rendre hommage à Dumas avec ce texte, et en effet on voit bien que le style change ; sans être du Dumas, on sent bien derrière chaque phrase la volonté de mettre le plus de mots possibles Wink

Chaque chapitre commence par une petite phrase marrante ^^ genre celle-là :

Citation :
Dans lequel l'intrigue, ressemblant de plus en plus à une soupe dans laquelle on a ajouté de la mie de pain, commence enfin à s'épaissir

Ou comme dans le 1er chapitre :

Citation :
Dans lequel nous découvrons quelques personnages qui, comme l'auteur l'espère, donneront au lecteur l'envie de suivre leurs aventures

Un ptit extrait :

Citation :
Une fois arrivés, nous commencerons par dépeindre l'artiste. Nous sommes conscients qu'il y aura un peu de présomption, à un certain degré.
Mais nous vous le demandons, qui peut prétendre écrire une histoire sans tomber, dans une certaine mesure, dans le péché de présomption ? C'est-à-dire sans avoir l'arrogance de croire que l'on est doué d'une perspicacité que les autres n'ont pas ; sans avoir la grossièreté de rentrer dans le cercle de ceux qui, petit à petit, ont posé toutes les pierres nécessaires à la construction de l'histoire. Nous ne voulons pas rabaisser la grandeur de ces hommes et de ces femmes, dont nous venons de parler, ni celle de leurs actes. Il se peut que nous ressentions un certain plaisir à révéler, le plus fidèlement possible, les motivations secrètes qui poussent ces grands personnages à agir comme ils le font puisque quelque part, nous sommes au-dessus d'eux. Et si nous ressentons ce plaisir, ne peut-on pas en être excusé ? Ce sont les mêmes volontés qui poussent certains à agir et qui nous poussent, nous, à narrer leurs actions. Et si nous tirons une certaine fierté de la qualité de notre narration, a-t-elle moins de valeur que la fierté qu'ont ressentie ceux qui ont accompli ces actions ? Et si, dans nos discussions, nous arrivons par hasard à faire ressentir une peur universelle, ou un fantasme commun, et que grâce à cela, nous éclairions, ne serait-ce qu'un peu, l'esprit de nos lecteurs, devons-nous tirer moins de fierté de cette réussite que les personnages de l'histoire en tirent de celle de leurs actions ? Ou même moins de fierté que les lecteurs qui parviennent à décrypter la complexité des relations et des références dans un passage ardu de la narration, ou, plus simplement, à récolter ce qui avait déjà été semé ?
Nous croyons pourtant que tout ceci ne pourrait être possible, ni pour les grands personnages de l'histoire ni pour les narrateurs ni même pour les lecteurs, sans un certain degré de présomption ; c'est-à-dire, sans un sentiment grossier d'arrogance.
C'est pourquoi nous ne nous excuserons pas si, pour notre propre satisfaction, nous dénichons le repaire de ce grand personnage autour de qui tournent tous les rouages de la grande machine historique du dix-huitième règne Phénix. Et nous ne nous excuserons pas non plus, si, comme nous l'avons dit, nous allons dépeindre l'artiste.

Voilà comment introduire une description de quelques lignes ^^

Et un ptit exemple de dialogue pour la forme :

Citation :

-ce n'est pas votre seul ami.
-Ah, vous m'en connaissez un autre ?
-Absolument.
-Mais de qui parlez-vous ?
-Je ne peux pas vous le dire.
-Pardon ?
-Ce serait trop indiscret.
-Ce serait indiscret de me dire le nom de mon ami ?
-Tout à fait.
-Ah bon.
-Votre ami est une de mes connaissances, si je puis dire.
-C'est logique. Sinon, comment sauriez-vous qu'il est indiscret de me dire le nom de cet homme ?
-De cette femme.
-Ah c'est une femme. Alors je peux me rapprocher de la réponse.
-Oui, vous pouvez désormais éliminer la moitié de l'Empire.
-Ce qui laisse toute l'autre moitié. Ca fait quand même beaucoup.
-C'est vrai.
-Alors, continuez. Mon ami est une amie que je ne connais pas, mais qui vous connait.
-C'est plus qu'une connaissance.
-Plus que cela ? Elle est donc votre...
-Amie, tout à fait.
-Alors nous avons une amie commune.
-Oui, c'est cela.

Valà, pour l'instant ça me fait bien rire de lire tout ça Wink

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4190
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mar 24 Mar - 14:04

Punaise, le dernier dialogue est énorme^^"
Décidément, ces bouquins ont l'air vraiment bon!

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mar 24 Mar - 20:50

Un tel style tout du long serait assez lourd, tout de même. Dumas était payé à la ligne et ça se ressentait. Si un autre auteur le faisait aujourd'hui, on crierait au remplissage !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mar 24 Mar - 21:16

C'est suffisamment aéré par les dialogues et le ton léger du récit je trouve ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 16 Déc - 22:47

Hop, je remonte parce que j'ai lu le tome 5, qui s'intitule Taltos et nous relate sa rencontre avec certains personnages des autres romans.

Toujours le même style très sympathique, notre homme qui se remémore son ascension au sein du Jhereg,bref un joli moment de bonheur :)

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 16 Déc - 22:56

Toujours pas lu. On verra ça à la prochaine décennie.

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3170
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 33
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 16 Déc - 23:01

Ou pas Razz

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.wattpad.com/user/Notsil
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5415
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   Mer 16 Déc - 23:03

Bah, dans le pire des cas, après la prochaine y'en aura d'autres !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jhereg de Stephen Brust   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jhereg de Stephen Brust
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [brust Steven] Saga Les Aventures de Vlad Taltos tome 1 Jhereg
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» Cujo - Stephen King (1981)
» [King, Stephen] Brume la faucheuse
» [Carter, Stephen] La dame noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: La culture :: Les bouquins :: Fantasy-
Sauter vers: