Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'aventurier, le vrai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 13:27

Salut tous, petit coucou du sud et premier compte-rendu de mon voyage... Twisted Evil

Désolé si il y a des fautes, je viens de pondre le texte un peu à l'arrache et faut que j'aille becqueter...bisous à tous !

Le toutou (pas le clébard, non, non, mais le touriste)

Il était une fois - car il faut bien un début à toute histoire, et celui-là ne doit pas être le plus mauvais, vu que moult (de café) auteurs l'ont utilisé – un Breton qui décida un beau jour de sortir de sa caverne, et d'aller parcourir le vaste monde, à la recherche d'exotisme, de passions torrides au bout du monde, de « [ nom de la ville visitée ] by night », désireux de vivre des aentures incroyables, sorte de mix entre « La route de Pékin » et « Loh-Kanta », mais en plus intense, en plus beaucoup mieux que le plus top des trucs biens. Oui car, amis Bretons, il existe de mystérieuses terres inconnues, peuplées de populations pullulantes, peuplades polies ou pas, palpeurs de pulpe de poulpes, et faut vraiment que j'arrête d'écrire des âneries, y'a des moments où ça ressemble plus à rien.
Notre héros, décidé donc à affronter les dangers et les situations extrêmes que la cosmopolisme du monde était susceptible de lui offrir, décida d'aller à ... Toulouse (bon bah ça va, arrêtez de ricaner).

Toulouse, Tolosa, la ville rose, Douste-Blazy et sa célèbre mèche à la Peter Petrelli (bien que la justesse de cette analogie ne soit pas des plus judicieuses, vue la différence essentielle entre ces deux personnages : Peter vole, et le Philou plane), son TFC qualifié pour la Champion's League (foot powaaaaaa), son Stade Toulousain qui joue avec un ballon rigolo, des buts sans gardien et des règles de jeu incompréhensibles pour l'auteur de ces quelques lignes (un peu bouseux, n'ayons pas peur de le dire), auteur néanmoins assez fier de constater qu'il était bien parti pour battre le record de la phrase la plus longue, si un tel concours avait été à l'ordre du jour.

La belle journée de notre globe-trotter commença par une découverte archéologique à faire pâlir d'envie Indiana Jones XVIII et le mystère du secret du temple. Il monta en effet dans cette chose antédiluvienne qu'on appelle le train corail. Il pensa d'abord avoir franchi une faille spatio-temporelle l'ayant ramené trente ans en arrière, et uet peur à un moment que des indiens cherokees hurlants n'attaquent le cheval de fer, comme ça se faisait à l'époque. Mais il dut vite se rendre à l'évidence de cette vérité première : il n'était pas sorti de sa caverne poussiéreuse (oui, il n'aime pas le ménage) depuis trop longtemps.

Il avait pris la précaution de s'armer de moult (marinières – frites, miam) feuilles, afin de coucher sur papier (après l'avoir bordé) le compte-rendu de ses frodonations...oups, de ses pérégrinations, quand la malédiction du train fantôme s'abattit brutalement sur lui, le plongeant dans des abîmes insondables de perpléxité : il avait oublié son stylo. Comme de juste (Fontaine), il devait finalement le retrouver le lendemain matin, car en fait, cet abruti l'avait bien emporté avec lui).
Le train avala des centaines de kilomètres, tandis que notre globe-trotter se contentait de petits pains au lait et d'un jambon-beurre rachitique version SNCF (décidément toujours prête à repousser les limites du possible).
Il maudit la-dite SNCF en constatant que sa réservation faisait état de son numéro de siège, qui aurait dû se retrouver côté fenêtre, et que le-dit siège se trouvait en fait côté couloir. Puis il maudit son propre et redoutable sens de l'orientation, digne d'un poisson rouge, quand il s'aperçut qu'il s'était trompé de wagon, et que ceci expliquait cela.

Enfin, après de longues heures de trajet, il se retrouva à la gare de Toulouse, et se crut tout d'abord arrivé dans un lieu de villégiature exotique, genre île tropicale, vu que le nom de la gare était « Matabiau », ce qui évoquait à tout le moins un nom malgache ou polynésien.
Mais dès qu'il mit le pied hors de la-dite gare, que son regard tomba sur des cars de CRS, des militaires, des policiers, des pompiers, et une circulation routière anarchique, il se rappela vite qu'il se trouvait toujours sur son bon vieux sol français.

Ses premiers moments dans cette ville virent s'effondrer quelques mythes. Déjà, la ville soit-disant rose était en fait orange et taguée : il en conclut que les autochtones devaient souffrir d'une forme de daltonisme local. Ensuite, concernant le climat, il s'attendait à trouver un ciel d'un bleu immaculé, azur impénétrable baigné par cinquante degrés de soleil du sud de la France. En fin de compte, il faisait quinze degrés, il y avait des nuages et il y eut même un peu de pluie en fin de soirée. Comme à la maison ! Il comprit en outre que pour l'exotisme, il repasserait, quand il se retrouva à boire une Despérado en terrasse de bistrot place Saint-Georges, comme il aurait tout aussi bien pu le faire à Lorient.
Heureusement, il fut dépaysé par quelques particularismes locaux, comme la langue bretonne des Toulousains, qui s'appelait l'occitan. Il fut frappé par l'imagination débordante et débridée des autochtones quand il tomba sur une rue nommée « la rue étroite ». Et que dire de la cuisine locale ? Un régal, tout bonnement, convint-il après avoir été manger de la pure gastronomie du coin, à savoir du poisson cru dans un restaurant japonais.
Pour en finir avec ce dépaysement de tous les instants, il rentra avec et chez son hébergeuse, zona sur le Net en lichant une bouteille de rouge qui tache.

Mais qu'allait-il donc bien pouvoir lui réserver le lendemain ? Sur quels lieux enchanteurs et mystérieux allait-il tomber ? La petite Amélie allait-elle retrouver son chat perdu depuis la veille ? Et Priscilla oserait-elle avouer son amour secret qu'elle portait à Brandon ? Terribles et insoutenables suspenses...

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 14:05

Ahah, le coup du stylo ça ne m'étonne pas ^^ Bon, au moins tu sais que tu l'as pour le retour !

Pour la ptite info, la gare Matabiau s'appelle ainsi car c'est là qu'a été tué (=matar) le taureau qui a supplicié St Sernin...en passant par la rue du Taur (taureau en occitan !).

Donc plutôt côté boucherie que côté îles paradisiaques ^^ na !

Et venir à Toulouse manger du poisson cru, franchement ! Fallait prendre un bon cassoulet : ça ça réchauffe le gosier !

Pour finir sur le sale temps, c'est toi qui nous l'apporte c'est sûr ^^ La preuve, samedi le soleil revient

Voyons ce qui va t'arriver aujourd'hui ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 20:35

Notsil a écrit:
Ahah, le coup du stylo ça ne m'étonne pas ^^ Bon, au moins tu sais que tu l'as pour le retour !
Bon bah ça va ! Et vi à la 2ème !
Notsil a écrit:
Pour la ptite info, la gare Matabiau s'appelle ainsi car c'est là qu'a été tué (=matar) le taureau qui a supplicié St Sernin...en passant par la rue du Taur (taureau en occitan !).^^
Lâche ce dico, Notsil !
Notsil a écrit:
Donc plutôt côté boucherie que côté îles paradisiaques ^^ na !^^
Boucherie ? ça tombe bien, j'ai été aux Abattoirs aujourd'hui !
Notsil a écrit:
Et venir à Toulouse manger du poisson cru, franchement ! Fallait prendre un bon cassoulet : ça ça réchauffe le gosier !^^
Le sake chaud, c'est pas mal pour ça aussi...
Notsil a écrit:
Pour finir sur le sale temps, c'est toi qui nous l'apporte c'est sûr ^^ La preuve, samedi le soleil revient ^^
Tss...quand je pense qu'il fait beau en Bretagne, pendant ce temps-là !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 20:39

Tiens, j'y suis encore jamais allée aux Abattoirs justement (l'Art moderne et contemporain c'est pas trop mon truc ^^).

Venir à Toulouse boire du Sake, arf, sacrilège, fallait goûter les alcools locaux !! ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 20:46

Notsil a écrit:
Tiens, j'y suis encore jamais allée aux Abattoirs justement (l'Art moderne et contemporain c'est pas trop mon truc ^^).
Alors, fuis, n'y va pas ! C'est l'horreur, ça ressemble à rien, mais on m'a forcé !
Notsil a écrit:
Venir à Toulouse boire du Sake, arf, sacrilège, fallait goûter les alcools locaux !! ^^
Cool, on sait ce qu'on va faire demain, alors

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Titi

avatar

Messages : 414
Date d'inscription : 10/09/2007
Localisation : Ici

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 21:27

Mouhahahahaha (désolé).
Et en plus tu t'es trompé de wagon... Pour le stylo passe encore mais le wagon, moi qui croyait que ce n'était que les mémés et les touristes anglo/hispano/italiens Wink
lol!
Par contre, pour le climat beeen, ici il fait beau mais avec le vent on monte difficilement au-dessus des 20° ^ Heureusement, quand tu seras reparti du sud-ouest, le vent part avec toi :)

Bon, après ce flood digne d'un n00b de SWU, comment s'est passée ta rencontre avec notre Toulousaine écrivain de ff délirantes préférées ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 21:45

Je plussoie Notsil, se rendre à toulouse pour manger asiat c'est pas bien! Et dans le sud ouest il n'y a pas que le cassoulet en suisine locale, y en a pleins de plats très bon surtout lorsqu'ils sont cuisinés maison par des Toulousains eux même.

Voilà un voyage digne d'un récit en effet. Vivement le prochain épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Jeu 27 Sep - 23:47

Yep, à part le cassoulet il y a l'incontournable saucisse de Toulouse, le confit de canard, accompagné de pommes de terres nouvelles sautées dans la graisse dudit canard (miam ^^), la mounjetade (variante du cassoulet, toujours avec des haricots ^^)....pis le foie gras, les gésiers confits de canard, et en élargissant, l'aligot (bientôt de saison ^^)...

Que du bonheur en cuisine ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Ven 28 Sep - 18:47

Je salive, je salive, arrête dont si non je prends le train pour goûter ta cuisine!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Sam 29 Sep - 0:14

ça y est, j'ai testé ce soir le cassoulet toulousain...autre que mon ami William Saurin ! lol! Razz

Et bin c'est pas mauvais du tout, ma foi ! Je reviendrais...un jour...peut-être !
Allez, demain retour au pays, et devant un ordi, les vacances sont finies, y compris pour vous ! Twisted Evil

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 14:12

Le toutou (two)

Au jour numéro deux, notre (super) héros, avide d’étancher sa soif…euh…de connaissance, put profiter pleinement de l’incomparable talent de guide de Mitsupitchu (grâce à laquelle l’expression « N’oubliez pas le guide » nous fait dire que si, décidément, il faut l’oublier, et vite. C’est tout juste si elle ne se tromperait pas de compartiment dans un train, ce qui n’est pas peu dire. Faut que j’arrête de tendre le bâton pour me faire battre, moi. C’est marrant comme on peut en mettre des choses entre parenthèses).
Tout d’abord, Minos et Mitsupitchu allèrent se restaurer, dans un haut lieu (premier étage, certes et seulement, mais c’est déjà pas mal) de gastronomie toulousaine. Leurs panini et croque-monsieur, agrémentés de frites et salades, eurent le mérite de leur remplir l’estomac à défaut de les subjuguer par leur goût subtil. Bref, un restau de lycéens avec une fumée avec une épaisse fumée nicotinée digne d’un fog londonien en plein hiver dans la City.
En toile de fond, MTV à la TV (logique), ce qui les ramena seize ans en arrière, au bon vieux temps (expression consacrée, qui peut aisément être remplacée dans ce cas précis par une autre moins galvaudée mais plus proche de la vérité, à savoir « grosse période de merde) du lycée, quand ils étaient jeunes, beaux, intelligents et pleins d’avenir. là, ils se rendirent compte que peu de choses avaient changé : ils étaient dans la force de l’âge (si, si, vous savez, cette expression qui ne veut rien dire mais fait plaisir à tous ceux à qui on l’applique), encore plus beaux, encore beaucoup plus intelligents, et encore tout pleins d’avenir, même s’ils avaient de plus en plus de passé.

Quand Mitsu annonça à Minos qu’elle l’emmenait voir une exposition aux abattoirs, il fut dubitatif. Exposition de boyaux et de tripailles bovines ? De têtes de bêtes décapitées ? D’entrailles purulentes rongées par les vers et exhalant des odeurs putrides et méphitiques, tout en baignant dans un sang noirâtre et omniprésent ?
Il fut vite rassuré en apprenant que les abattoirs en question s’écrivaient avec un «a » majuscule, comme dans « Art ». Car c’était bien de cela qu’il s’agissait, en fin de compte. Art contemporain, ou moderne, j’ignore le terme exact : pour résumer, disons que ça commence quand les tableaux de femmes nues laissent place à des formes abstraites qui ne font, du coup, plus travailler le même imaginaire, condamnant ce dernier à se dire que décidément, c’était mieux avant.
Là, Minos usa d’une technique redoutable qu’il avait considérablement affiné au fil des années, fruit d'un long entraînement, et qui consistait à répondre systématiquement à toute question par un « oui, oui » laconique, qui pourrait être traduit par « cause toujours, tu m’intéresses », ou « si je réponds « non », il faudra un explicatif, alors qu’avec « oui, oui », j’aurais la paix ». Par un fait pas très étrange, sa plus ou moins subtile manœuvre fut vite percée à jour.
Après mûre réflexion, Minos se demanda si voir une exposition d’abats n’aurait pas été plus intéressant. A vrai dire, il risque de se poser cette question le reste de sa vie.
Mais ne soyons pas trop injustes, tout de même : même pour un bouseux de base comme notre Minos lambda, il trouva une chose intéressante à cette exposition. Les explications qui accompagnaient les trucs…oups, je veux dire les œuvres, étaient hilarantes, même si il paraît qu’elles étaient tout à fait sérieuses et à prendre au premier degré. Donnons un exemple imaginaire, mais qui pourrait être parfaitement vrai :
« Machin nous offre un travail édifiant sur la courbure tridimensionnelle inhérente à la douceur des formes immaculées de blanc – symboles de pureté – de l’objet travaillé. Mais (héhé) l’idée sous-jacente de cette œuvre, son symbolisme primaire, mystique et essentiel, propice à toucher l’émotion au fin fond du cœur tout un chacun, est que sous cette ovoïdation se cache un secret infini et parfait, invisible de prime abord, en forme de sphère céleste chatoyante, et irradiant d’autant de luminosité calorifique que de chaleur lumineuse. »
l’objet ci-dessus décrit serait bien sûr un œuf dur, comme de juste.

Par la suite, ils errèrent désespérément dans la ville rose qui était orange à la recherche de la « Fnac bouquins » (quoi de plus exotique, franchement ?), que jamais ils ne trouvèrent, malgré quelques paroles assurées de Mitsu, telles que « Ah oui, je sais, c’est dans cette rue-là ! Ah tiens, non ? La suivante, peut-être ? Toujours pas…mais non, bien sûr, c’est la rue suivante ! On y est ? Ah bah non, bizarre. Mais (oui, je sais, c’est le deuxième en peu de phrases, mais – oh, un troisième ! – j’adore ce mot) on est pas loin, hein, j’te juuuuuuuuure ! ».
Heureusement, ils finirent par tomber sur une pittoresque petite boutique locale, portant un doux nom qui fleurait bon le sud de la France : « Virgin Megastore » (sic).

Plus tard, poussée par un atavisme racial ancré dans son sang breton depuis des siècles, Mitsu demanda :
– On va boire un coup ?
Ce à quoi Minos rétorqua, avec son hérédité de celte barbare encore plus conditionné face à ce genre de question que le plus lobotomisé des chiens de Pavlov :
– Ok !
De là, ils purent inventer un axiome qui semblait s’adapter parfaitement à la description de leur situation : « Quand deux Bretons se retrouvent à boire un verre, dans n’importe quelle partie du monde, il se met invariablement à pleuvoir ».

Vint alors le soir, et pas n’importe quel soir…l’anniversaire de Mitsupitchu herself ! ! !
Viva la fiesta ! Drogues, putes de luxe, alcools et rock’n roll ! Gogo dancers, Chippendales et Stripteaseuses ! Restau 4 étoiles, limousine, feu d’artifice, Toulouse by night, toussa ! La grande classe pour une beuverie orgiaque qui ne devait s’achever qu’avec la naissance du jour suivant !
Et là, l’auteur, se rendant soudainement compte qu’il était en train de sombrer dans la plus pure mythomanie, remisa ses faux souvenirs dans sa boîte à idées, avant de remettre la main sur les vrais : un chtit dîner tout simple et tout bon, avec une amie de Mitsu – que, dans un souci de respect de vie privée et d’anonymat, nous appellerons « Aél », et sans bien sûr dévoiler qu’en lisant le nom à l’envers, la ruse impressionnante de l’auteur subtil et malin serait découverte –, un peu de vin, un « No Panic », avant de finir par une fin de concert aussi gratuit que sympa dans une boîte de nuit proche.
Qu’allait-il arriver le lendemain à notre Bob Morane à deux balles, pour son troisième jour de périple ? Suite au prochain numéro…

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
mitsupitchu

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/09/2007
Age : 44
Localisation : toulouse(c'est fini le nomadisme!!!)

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 14:35

haha je n'avais pas remarqué que l'on avait passé de si bons moments!!!
Cela dit, moi, je me suis juste proposée de visiter la ville avec toi...pas d'en être le guide!
Par contre je te fais visiter la Nouvelle Zélande avec plaisir!
Tu paies les billets? hihi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myspace.com/mitsupitchu
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 14:37

Euh...quand j'aurais eu la paye, alors...étrangement, les distributeurs ne veulent plus me donner d'argent depuis hier soir lol!

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 14:50

Que d'aventures dans cette belle citée Toulousaine ^^

J'ai une idée pour l'épisode 4 : La vie en Bretagne ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 15:00

Attends déjà le trois, avec Notsil en guest star

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 15:01

Je préfère ne pas y penser ^^

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Dim 30 Sep - 17:08

Tout d'abord bon anniversaire pour Mitsu, qu'est ce qu'il y a comme annif en ce moment...

Et ensuite, les aventures de notre Dictateur et de l'aimable féministe Notsil qui tente désespérément de sauter au chapitre suivant. "oh lalala quel vilain geste."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4137
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 35
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 2 Oct - 12:25

Rolàlà, je m'absente et tout le monde devient fou jocolor
Mais tout ça m'a bien fait rire en tout cas! cheers

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 22 Jan - 20:11

Minos a écrit:
Attends déjà le trois, avec Notsil en guest star


_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 22 Jan - 21:52

Je crains que la suite n'arrive jamais. Déjà, je ne crois pas l'avoir jamais commencée (faudra que je vérifie), et ça commence à remonter, mine de rien !

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Notsil
Candy
avatar

Messages : 3057
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 32
Localisation : A la campagne !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 22 Jan - 22:04

Ouais, je suis dans une période "retour sur le passé" :p

Tiens, tu te souviens qu'en 2007, avec Den, on avait entamé une parodie SW ?

Parce que j'ai retrouvé des docs....

_________________
"Qui se soumet n'est pas toujours faible."
Jacqueline Carey, Kushiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://barunestai.over-blog.com
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 22 Jan - 22:41

J'en ai encore des traces aussi !^^

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 22 Jan - 22:56

Pour parler de "retour vers le passé" d'une manière plus générale, on avait des tas de projets quand on a commencé Galéir. Une histoire collective, des histoires individuelles des uns et des autres, des recueils desdites histoires, Den et moi on avait aussi commencé les strips de Galéir.

Que reste-t-il de tous ces projets cinq ans et demi plus tard ? Des forumeurs du départ sont partis, d'autres sont arrivés, mais moins nombreux. Du Galéir pur et dur du début, il ne reste plus grand-chose, hormis mes histoires et celle que j'écris en commun avec Notsil, qui devrait être terminée vers 2075.

Je rêve parfois d'un nouveau souffle, mais une impulsion de motivation ne se décrète pas ! Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
aj crime
Croquemitaine
avatar

Messages : 2398
Date d'inscription : 16/09/2007
Age : 44
Localisation : Presque de l'autre côté de la Terre !

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 29 Jan - 22:55

Non, on ne peut pas vraiment se forcer...

Nous avons une bonne assise pour galeir, que ce soit de ton côté, ou de celui des autres participants. Et pour ce qui est de l'amoncellement des projets... dont une guerre entre séphropans et je ne sais plus quel peuple notsilesque... je dirais que tant qu'un projet n'est pas terminé, il vit toujours et aura la capacité d'une grande oeuvre... un texte en cours, est un texte qui vit, un de terminé est un texte qui est mort... Very Happy Laughing

Ceux qui partent reviendront peut-être un jour à la faveur d'une idée lumineuse. L'espoir demeure justement parce que nous orbitons toujours autour de galeir, même si nos trajectoires s'en éloignent ou s'en rapprochent aux aléas des idées et des textes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heilenia.fantastique.free.fr/index.php
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5380
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   Mar 29 Jan - 23:02

Yep, on verra bien... Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'aventurier, le vrai   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'aventurier, le vrai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle est la vrai quelle est la fausse
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)
» [DEMO] Du vrai MultiTouch sur le HD2 !!
» KESTER EMENEYA MUBIALA EST MORT (VRAI OU FAUX)
» fake ou vrai vostok

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: