Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Manducar (MAJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evangile

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/10/2007
Age : 32

MessageSujet: Manducar (MAJ)   Ven 14 Mar - 16:52

Les Manducar



L’Empire Manducar est constitué d’humains, cependant il faut bien différencier les citoyens des non-citoyens (étrangers, esclaves et non humains). En effet, pour être reconnu comme citoyen Manducar il faut répondre à certains critères :

- être né de parents Manducar
- être né dans l’Empire
- avoir reçu l’éducation Manducar
- avoir plus de 20 ans

Les Manducar ne possèdent aucune religion. Néanmoins, ils prônent l’idéologie suivante :
la supériorité de leur ethnie. Depuis plusieurs millénaires ils s’appliquent dans les méthodes de sélection destinées à améliorer la qualité de leur peuple. Ainsi, tout nouveau-né arborant une quelconque invalidité est tué sur le champ. La particularité qui distingue les Manducar des autres civilisations humaines sont leurs yeux d’un rouge vif – couleur sang.

Education Manducar :

Lorsqu’ils atteignent l’âge de sept ans tous les enfants Manducar, garçons et filles, sont séparés de leurs parents afin de recevoir la formation qui feront d’eux dans un avenir proche des citoyens de l’Empire. Ils sont alors conduits dans le Monde sous-terrain où la lumière du jour leur sera privée durant de nombreux cycles. Le Monde sous-terrain se caractérise de par ses conditions de vie extrêmes telle que la chaleur insupportable en raison des fleuves de magma ou encore des prédateurs féroces habitant les lieux. Là-bas, les jeunes Manducar recevront une formation paramilitaire d’une dureté jusqu’alors inégalée. Au terme de cette formation, les jeunes Manducar alors âgés de vingt ans, une fois la dernière épreuve accomplie, sont en mesure de rejoindre leurs ainés. A cet instant, ils deviennent des citoyens de l’Empire Manducar.

Armée :

L’armée impériale est sans aucun doute l’armée la mieux équipée et la mieux entrainée dans le monde. Elle est constituée uniquement de citoyens Manducar (les non-citoyens y étant refusés). Les guerriers Manducar ou couramment appelés « Mangeurs d’âmes » possèdent un équipement militaire des plus impressionnants. Plusieurs lames aux dimensions différentes, une panoplie d’armes à projectiles (pistolets à courte et longue portée) mais aussi des armes de types énergétiques et magiques. Outre cela, le guerrier Manducar est également équipé d’une solide armure et d’une cape protectrice (aux propriétés très diverses) de couleur sombre, ainsi qu’un heaume au sommet duquel est fixé la crinière rouge d’un Aurotek (prédateur du Monde sous-terrain).

L’Empire Manducar allie technologie et magie. Par exemple, l’armée n’emploie pas de cavalerie étant donné le poids important de l’équipement d’un soldat. Il palliera donc ce problème en usant de dirigeables ou de véhicules terrestres fonctionnant au charbon (machines à vapeur). L’Empire a la main mise sur le sol ainsi que dans les airs, mais bien qu’ayant un accès à l’océan jamais il n’a vraiment assuré sa suprématie sur ce dernier.

Les humains non-citoyens ont également la possibilité et le grand honneur d’intégrer l’armée auxiliaire. Les non-humains y étant refusés pour des raisons idéologiques. L’armée auxiliaire dispose d’un équipement moindre que les guerriers Manducar.

Une légion est composée de 4000 à 5000 soldats Manducar, mais le nombre de légions n’a jamais été établie du fait du renferment de l’Empire. Leur nombre est inconnu mais leur effroyable efficacité n’est pas démontrer.

Systèmes politiques :

Tout du long de son histoire l’Empire Manducar s’est vu grossir progressivement de sorte qu’il multiplia par cinq sa taille originale il y a de ça de nombreux siècles. L’empereur dirige l’ensemble des régions conquises, le pouvoir étant centralisé et accessible à une partie seulement de la population. Bien entendu, l’empereur a tous les pouvoirs.

En dehors de ça, une assemblée constituée de 300 éléments propose et vote les lois. Cependant, l’empereur peut passer outre cette assemblée et même s’il le souhaite annuler une proposition. Toutefois, seule l’assemblée est en mesure d’annoncer oui ou non le départ de l’armée en dehors des frontières de l’Empire dans l’éventualité d’une guerre. Les membres de cette assemblée doivent avoir plus de trente ans et être citoyens Manducar, rééligibles chaque année.

Lorsque l’empereur meurt c’est à son héritier de lui succéder. Cette transmission se fait par le sang. Cependant, s’il n’y a pas d’héritier l’adoption peut également pallier à ce problème. Seuls les hommes sont habilités à faire de la politique. Néanmoins, lorsque l’empereur meurt et que l’héritier est trop jeune pour assurer le trône c’est à la mère de ce dernier de gouverner, devenant provisoirement la régente mère impératrice.

Divers :

Bien qu’apparaissant comme une civilisation guerrière, l’Empire Manducar touche également dans les sciences, plus précisément les sciences du corps humain en raison de leur quête constante de l’être suprême. Entre autre, cela leur permet également de mieux former les jeunes Manducar à l’art de la guerre.

L’Empire Manducar possède une influence non négligeable sur la scène politique mondiale. Leur puissance militaire y jouant énormément. Il arrive parfois qu’une civlisation étrangère demande les services de l’armée impériale en échange de quelconque contrepartie.

Géographiquement parlant, la frontière de l’Empire est délimité par plusieurs chaines de montagnes et possèdent également un accès à l’océan, complémentant ainsi les défenses fortifiées disposées un peu partout dans le territoire.

Les Manducar allient technologies et magie, cependant, d’où leur vient tout ce savoir ? Toutes ces connaissances accumulées proviennent des différentes civilisations conquises au fil des siècles.

Les non-citoyens (étrangers, esclaves et non humains) ne possèdent pas le même statut que les citoyens Manducar, cependant, tous ne sont pas perçus de la même façon. Par exemple, les non-citoyens humains sont davantage tolérés que les non humains. Pour certains il leur est même possible de porter le prestigieux uniforme de l’armée auxiliaire. En ce qui concerne les étrangers, ils ont la chance de ne pas être rendu à l’état d’esclavage mais doivent fournir un visa dans le but de réglementer leur situation. Il est fortement conseillé de ne pas égarer ce visa…


Soldat Manducar :



Soldat Auxiliaire :





[MAJ]



Histoire de l'Empire Manducar :


  • Les conflits :


Les guerres fondatrices (-400 / 9) : succession de conflits qui voit les différents mouvements d’époque (la ligue du Doria, l’alliance du Pic, l’Hégémonie Ehdelim, l’Empire Littoral, l’Entente et l’alliance Tripartite) s’affronter dans des guerres interminables et meurtrières. Ces guerres s’étalent sur près de quatre siècles et viennent à former les bases de l’Empire Manducar actuel.

Les guerres d’Expansion (39 / 44) : menée par le général Khar Mandu’s cette campagne vise à contrôler les dernières cités (Toth, Edolem, Sydhan et Travis) échappant à l’autorité de l’Imperium.

La 1ère guerre de l’Imperium (46 / 50) : elle oppose les hégémonistes Ehdelims et le nouvel empire de Khar suite au coup d’Etat organisé par ce dernier. Après quatre ans de règne l’empereur Khar fuit le pouvoir afin d’échapper à un complot et se réfugie avec son épouse (alors enceinte) dans le Monde sous-terrain. L’Imperium est réhabilité et supplante l’Empire Manducar.

La 2ème guerre de l’Imperium (70 / 82) : depuis la disparition de Khar l’Imperium fait face à des mouvements protestataires. Malgré ses tentatives l’Imperium ne parvient pas à résoudre la crise et plusieurs cités décident de prendre les armes et de lutter pour leur indépendance. La cité de Mandu, qui a vu naître et grandir Khar, figure parmi les premières citadelles à se révolter. Les armées de l’Imperium et les armées indépendantistes s’affrontent dans des combats sanglants. Durant cette guerre un jeune soldat indépendantiste surprend les deux camps de par ses stratégies et son excellence dans le combat. Tout juste majeur Alleckus gravit les échelons de la hiérarchie à une vitesse fulgurante, devenant au fil du conflit la figure emblématique de la révolte. Aux derniers instants de la guerre le général Alleckus mène ses troupes jusqu’à la victoire finale en conquérant la cité d’Ehderlin, qui se trouve être le dernier bastion de l’Imperium.



  • Dynastie Mandu's :



Khar Mandu’s (Mandu, 2 / 78 ) : est un officier supérieur qui servit sous l’étendard de l’Imperium il y a de ça six siècles. Il naquit dans la cité de Mandu où il évolue jusqu’à ses seize ans, puis il intègre la Première école militaire de l’Imperium. Il se distingue notamment lors des guerres d’Expansion où il fait preuve de son habileté au combat et de ses tactiques révolutionnaires. Khar devient un symbole personnifié reconnu parmi les citoyens de l’Imperium ; ce qui déplait aux dirigeants craignant de voir leur autorité s’effriter. Quelques années plus tard, il organise un coup d’Etat et s’empare de l’Imperium ; qu’il a tôt fait de remplacer. Toutefois, les hégémonistes Ehdelims qui jusqu’alors administraient l’Imperium parviennent à conserver plusieurs territoires et décident de s’opposer à Khar. C’est la première guerre de l’Imperium.

Khar fonde l’Empire Manducar et s’autoproclame empereur. En parallèle, il doit gérer la guerre avec l’Imperium, ainsi que les complots qui se fomentent dans son dos (Ehdelims et Manducar). A plusieurs reprises il échappe à des tentatives d’assassinats orchestrés contre sa propre personne. Peu avant la fin de la première guerre de l’Imperium une alliance secrète est signée entre les hégémonistes Ehdelims et des conseillers proches de Khar. Les Manducar Renégats espèrent obtenir l’amnistie de l’Imperium et une rétribution. Pris au piège, Khar fuit le trône avec sa compagne enceinte et se réfugie dans le Monde sous-terrain près des régions montagneuses. Plus jamais personne ne le revoit. Toutefois, l’empereur déchu prépare sa vengeance, calmement, sans se presser. L’enfant de sa femme sera conduit à laver son honneur, ainsi que celui de tous les Manducar. Dans cette optique il forme Alleckus, son fils, aux conditions difficiles du Monde sous-terrain.

Entre-temps, une révolte gronde au sein de l’Imperium et bientôt plusieurs cités Manducar s’allient pour gagner leur indépendance. Lorsqu’ Alleckus est jugé fin prêt Khar met son stratagème en action. Alleckus rejoint l’armée indépendantiste et parvient à se faire un nom. Hélas, Khar décède avant de voir son plan aboutir.



Alleckus Khar Mandu’s (50 / 114) : né à l’écart de la civilisation Alleckus passe les vingt premières années de sa vie à s’entrainer dans le Monde sous-terrain avec son père, l’empereur déchu Khar. Il y reçoit un enseignement des plus rudes avec pour objectif de revaloriser le nom de son père. Pour savoir si son fils est prêt Khar organise une dernière épreuve. Alleckus doit affronter un aurotek adulte et sortir vivant de ce combat. Il se révèle que la créature est plus volumineuse et plus féroce que prévu. Cependant, Alleckus, aucunement terrifié, se jette en direction de l’aurotek seulement muni d’un couteau et au prix de quelques efforts terrasse la bête. Il coupe la pâle crinière de son adversaire et la présente fièrement auprès de son père. Alleckus est maintenant à même de poursuivre les ambitions de Khar et restaurer l’Empire Manducar.

Alleckus est tout juste majeur lorsqu’il intègre l’armée indépendantiste. Il se fait rapidement remarquer par ses supérieurs et cumule les promotions. Au cours d’une bataille décisive jugée difficile lui et ses hommes parviennent à retourner la situation à l’avantage des indépendantistes. Alleckus est promu général et devient le héros des Manducar, mais aussi la bête noire de l’Imperium. C’est également lui qui conquiert la cité capitale de l’Imperium, mettant ainsi fin à la deuxième guerre de l’Imperium. Les gouvernants de l’Imperium sont capturés et rassemblés sur la grande place d’Ehderlin où ils seront soumis au jugement des dirigeants indépendantistes. A ce moment, Alleckus plus connu sous le nom de « Héros de la Deuxième guerre » dévoile au grand étonnement de tous ses véritables origines, puis il fait exécuter les hauts dignitaires de l’Imperium et les chefs indépendantistes (parmi lesquels figurent des hommes ayant jadis trahi son père) avec la participation volontaire de ses troupes. A présent débarrassé de tout contestataire Alleckus peut restaurer le nom de son père et formé le Nouvel Empire Menducar.

L’une des premières mesures de l’empereur concerne les rapports Manducar Ehdelims. Ces derniers, dès-à-présent, ne sont plus en mesure d’occuper un poste administratif élevé. D’autres décisions s’ensuivent tel que le déplacement de la capitale de l’Empire dans la cité de Luankara appelée Cité impériale, ou encore la fortification des frontières et la création d’une armée commune sous l’appellation de « armée impériale ». Alleckus ne s’arrête pas là et entreprend une profonde réforme touchant l’éducation des Manducar. Tout enfant né dans l’Empire et de parents Manducar reçoit obligatoirement l’éducation Manducar (cf. pédagogie Manducar).

Le règne d’Alleckus dure trente-deux ans. Considéré comme l’idéal Manducar il ne connaît que très peu d’opposition, toutefois, il doit régulièrement s’opposer à des groupes conservateurs de l’ancien régime, parfois en usant de la force. Infertile, Alleckus fait adopter Lazar Darius, un officier qui servit sous ses ordres pendant la deuxième guerre de l’Imperium et qui resta à ses côtés depuis. Alleckus meurt en 114 des suites d’une maladie virale. Une statue est érigée en son honneur devant l’entrée du Palais impérial.


Dernière édition par Evangile le Sam 22 Mar - 18:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evangile

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 02/10/2007
Age : 32

MessageSujet: Re: Manducar (MAJ)   Ven 14 Mar - 16:53

Lazar Darius Mandu’s (Toth, 60 / 135) : est un officier supérieur qui servit sous l’étendard indépendantiste pendant la deuxième guerre de l’Imperium, disciple d’Alleckus il accompagne ce dernier sur les champs de bataille et lui voue une fidélité sans égale. C’est très certainement pour cette raison qu’Alleckus lui lègue l’Empire Manducar bien des années plus tard en décidant de l’adopter. A la mort de l’empereur Lazar prend le nom de « Mandu’s », se faisant appelé Lazar Darius Mandu’s.

Autrefois sous les ordres d’Alleckus le nouvel empereur est plutôt bien accueilli, toutefois, il ne révolutionne pas l’Empire, préférant suivre la politique de son prédécesseur. Il modernise les voies de communication au sein de l’Empire, reliant le gros des cités à la capitale – la Cité impériale. Lazar épouse Helena Hidora en 114, qui lui donne deux enfants légitimes, une fille, Mirulan, et un garçon, Marcus.

A la fin de son règne il souffre de maladie chronique et a tendance à se méfier de tout. Les multiples tentatives d’assassinats dont il est victime ne font rien pour arranger la chose. Il meurt en 135 dans son sommeil et cède la place à son fils Marcus.



Marcus Mandu’s (Luankara, 115 / 146) : il est considéré comme un empereur moyen. Les Manducar jugent qu’il n’a pas la même envergure que ses prédécesseurs, à la différence de sa sœur Mirulan. Cependant, il apporte certaines améliorations au sein de l’armée, notamment en modernisant l’équipement de l’armée impériale. Il est aussi à l’origine de l’armée auxiliaire acceptant les non-citoyens humains, mais cette mesure ne fera pas l’unanimité dans ces premiers instants.

Tout comme Alleckus et Lazar il doit affronter les ennemis désireux de s’accaparer le trône. Toutefois, les Conservateurs ne représentent pas la véritable menace, et Marcus ne le réalise que bien trop tard. Le coup de grâce provient de Mirulan qui assassine son frère et revendique son accession au pouvoir en prétextant l’absence d’héritier direct. Or, Mirulan a un fils, Hector Lazar, issu d’une relation antérieure. En tant que descendant de Lazar le jeune homme peut prétendre au trône, cependant, il se révèle que ce dernier n’est pas encore apte à gouverner du fait de son âge. Ainsi, Mirulan Hidora devient la première (et la seule jusqu’à ce jour) Régente mère impératrice.



Mirulan Hidora (Luankara, 114 / 170) : elle est issue de la relation entre Lazar et Helena Hidora. A l’âge de sept ans Mirulan quitte le cocon familial et est envoyé dans le Monde sous-terrain où lui sont administrés les préceptes Manducar. Elle se révèle plus compétente que son frère cadet, Marcus. Néanmoins, c’est ce dernier qui est désigné comme successeur au trône car seuls les hommes en on la capacité. Entre-temps, Mirulan entretient une liaison intime avec un membre de la famille Curratae, il en résulte la naissance d’un garçon : Hector Lazar.

Mirulan accède au pouvoir en 146 en assassinant son propre frère et assure la régence de l’Empire en attendant que son fils soit en âge de régner. Elle est à l’origine de l’édification du Rempart du Col du Mordant (150). Le chantier s’étale sur près de six ans. Parallèlement elle épouse un Manducar d’une grande et noble lignée (Dunatra) et donne naissance à un deuxième enfant : Valerius Théodore. L’héritage du trône est remis en question avec la venue de cet enfant légitime. Ainsi, Mirulan peut gouverner plus longtemps que prévu. Hélas, Valerius décède en 156 des mains d’Hector. Mirulan est contrainte de se retirer du pouvoir et laisse sa place à son fils. Elle meurt en 170 des suites d’une maladie.



Hector Lazar (Currates, 135 / 208) : il est le premier enfant de Mirulan, issu d’une liaison avec un noble Curratae. Peu apprécié des Manducar il est surtout connu comme étant le dernier empereur de la dynastie Mandu’s. Trop jeune pour gouverner il fait ses classes dans le Monde sous-terrain comme le veut la coutume Manducar, puis à sa sortie apprend qu’il a un frère âgé de cinq ans le privant du trône. Le jeune Hector tue Valerius et est alors en droit de réclamer son droit d’accession. Il succède à sa mère en 156.

Hector Lazar est aussi le plus jeune empereur connu à ce jour. Pendant cette période il mène plusieurs expéditions en dehors de l’Empire et institue le Visa réglementant la situation des personnes à l’intérieur du territoire Manducar. Cependant, il est aussi l’instigateur d’autres mesures sujettes à de vives critiques. Par exemple, la dissolution de l’assemblée des Cinq-cents. Craignant un régime tyrannique les généraux Manducar éliminent Hector Lazar en 208. C’est la fin de la dynastie Mandu’s.



Valerius Théodore (151 / 156) : est le deuxième enfant de Mirulan Hidora. Prétendant légitime au trône il sera tué par son demi-frère Hector Lazar à l’âge de cinq ans. [/quote]


*
**



  • Dynastie Mandu’s – Nouvel Empire Manducar :


Alleckus Khar Mandu’s (82 / 114)
Lazar Darius Mandu’s (114 / 135)
Marcus Mandu’s (135/ 146)
Mirulan Hidora (146 / 156)
Hector Lazar (156 / 208)


*
**



  • De l’Empire Littoral à l’Empire Manducar (-403 / 82) :



L’Empire Littoral (-403 / 7) : connu comme le premier véritable empire dans l’histoire pré-Manducar. L’Empire Littoral se concentre essentiellement sur la partie Sud-est de la carte actuelle et ne cesse de croitre vers l’intérieur des terres. En -143 l’affrontement est inévitable et les guerres fondatrices prennent un nouveau tournant en voyant s’affronter les deux mastodontes de l’époque : L’Empire Littoral et l’Imperium. Ce conflit s’étale sur presque deux siècles. Finalement, l’Empire Littoral est défait et annexé par l’Imperium.

L’Hégémonie Ehdelim (-311 / 82) : comprend les cités Ehdelims situées dans les Plaines d’Arthwem.

L’Imperium (-308 / 82) : administré par les Ehdelims l’Imperium est le premier régime à fédérer les cités pré-Manducar. Il comprend les cités conquises ou annexées (volontairement ou pas) au cours des guerres fondatrices. Après cette période l’Imperium connaitra trois autres guerres : les guerres d’Expansion, la première guerre de l’Imperium et la deuxième guerre de l’Impérium. En l’an 82 le régime est défait par les indépendantistes Manducar.

Ancien Empire Manducar (46 / 50) : il s’agit du premier Empire Manducar sous la gouvernance de Khar Mandu’s, général de l’Imperium pendant les guerres d’Expansion. Trahi et soucieux du bien-être de sa famille il fuit le pouvoir et ne donne plus aucun signe de vie, laissant l’Impérium reprendre son dû.

Nouvel Empire Manducar (82 / jusqu’à aujourd’hui) : le régime le plus ancien de toute l’histoire Manducar. Le Nouvel Empire Manducar a vu succéder plusieurs empereurs mais le plus célèbre reste Alleckus Khar Mandu’s, fils de l’empereur déchu Khar Mandu’s. La plupart des lois Manducar actuelles sont issu de ce régime, ainsi que l’évolution de l’armée.


*
**



  • Les familles Manducar :


Curratea : il s’agit d’une des plus vieilles familles Manducar. Son plus ancien représentant connu est Antonin Joran Curratea ou plus communément appelé Antonin Ier qui vécu avant les guerres fondatrices. Accusée d’être à l’origine de ce conflit la famille Curratea ne jouit pas d’une grande popularité parmi les Manducar, ce qui explique sans doute l’antipathie générale à l’égard d’Hector Lazar (135 / 208), fils de Mirulan Hidora et d’un Curratae.

Darius : une des familles de la cité de Toth qui fut rattachée à l’Imperium pendant les guerres d’Expansion (39/ 44). Lazar, l’ami et conseillé d’Alleckus Khar Mandu’s, était issue de cette maison jusqu’à ce qu’il adopte le nom de Mandu’s. L’adoption est assez courante chez les Manducar.

Dunatra : il s’agit de la famille régnante de la cité de Duna. Le deuxième enfant de Mirulan Hidora, Valerius Théodore, est le fruit de la relation avec un Dunatra.

Mandu’s (se prononce Mandu[S]) : un véritable culte est voué à Khar et Alleckus, les plus illustres représentants de cette lignée. Si les Manducar ne sont pas croyants cela ne les empêche pas de les considérer comme des dieux vivants. A cet effet, le terme Manducar est directement emprunté de « Mandu-Khar » qui une fois traduit signifie « Dévoreur ». A ce jour il existe encore des membres de cette famille.

Anchus : il s’agit de la famille régnante de la cité de Anchus. Son représentant le plus connu est Lucien Anchus, désigné empereur lorsque le règne de Hector Lazar prit fin.

Adrian : Issue de la cité de Methos la famille Adrian, au même titre que la famille Curratea, est considérée comme l'une des plus anciennes. En effet, la fondation de la cité de Methos est plus antérieure à n'importe quelle cités Manducar : soit plus de trois millénaires ! Les historiens de l'Empire pensent même que Methos serait le berceau de la civilisation Manducar.



*
**



  • Influence Ehdelim sur les Manducar :
bien que les Ehdelims et les Manducar soient voisins et puissent avoir des ancêtres communs ils n’en présentent pas moins des différences. Il y a plusieurs siècles de ça les Pré-Manducar vivaient dans des cités dans lesquelles l’autorité était exercée par un roi héréditaire. Ce système politique fut à l’origine de nombreuses guerres intestines qui fatalement engendra les guerres fondatrices (-400 / 9). Les Ehdelims passaient pour plus raffinés en adoptant un régime politique tout autre : la démocratie. Sous l’Imperium ils transmirent également d’autres connaissances (ex : la philosophie). Les Ehdelims représentent le fondement même de ce que deviendra l’Empire Manducar puisqu’ils sont à l’origine du rapprochement des cités Manducar. L’administration Ehdelim a été très correct avec les Manducar. Seules les guerres trop nombreuses et le fort sentiment d’appartenance ont nuit à la relation de ces deux peuples. Les rapports n’ont eu cesse de se dégrader depuis la chute de l’Imperium, ainsi que de l’Hégémonie Ehdelim.


*
**



  • Chronologie Manducar :




An -1582
Fondation de la cite Mandu
An -524
Fondation de Luankara
An -403
Naissance de l’Empire Littoral
An -400
Début des guerres fondatrices
An -311
Naissance de l’Hégémonie Ehdelim
An -308
Naissance de l’Imperium
An 0
Fin de l’Age obscur / Début du Nouvel Age
An 2
Naissance de Khar Mandu’s
An 7
Fin de l’Empire Littoral
An 9
Fin des guerres fondatrices
An 39
Début des guerres d’Expansion
An 44
Fin des guerres d’Expansion
An 46
Première guerre de l’Imperium / Naissance de l’Empire Manducar
Règne de Khar Mandu’s (46 / 50)
An 50
Fin de la Première guerre de l’Imperium / Fin de l’Empire Manducar
Fin du règne de Khar Mandu’s
Naissance de Alleckus Khar Mandu’s
An 60
Naissance de Lazar Darius
An 70
Deuxième guerre de l’Imperium
An 78
Mort de Khar Mandu’s
An 82
Fin de la deuxième guerre de l’Imperium / Fin de l’Hégémonie Ehdelim
Naissance du Nouvel Empire Manducar
Règne de Alleckus Khar Mandu’s (82 / 114)
An 114
Mort de Alleckus Khar Mandu’s
Règne de Lazar Darius (114 / 135)
Naissance de Mirulan, fille ainée de Lazar
An 115
Naissance de Marcus, fis cadet de Lazar
An 135
Mort de Lazar Darius
Règne de Marcus (135/ 146)
Naissance de Hector Lazar, fis de Mirulan
An 146
Assassinat de Marcus
Règne de Mirulan (146 / 156)
An 150
Construction du Rempart du Col Mordant
An 151
Naissance de Valerius Théodore, considéré comme le fils légitime de Mirulan
An 156
Fin de la construction du Rempart du Col Mordant
Assassinat de Valerius Théodore
Règne de Hector Lazar (156 / 208)
An 170
Mort de Mirulan
An 175
Naissance de Lucien Anchus
An 186
Naissance de Paul Adrian
An 208
Mort de Hector Lazar
Règne de Lucien Anchus (208 / 258)
An 229
Naissance de Heracles Adrian
An 258
Mort de Lucien Anchus
Règne de Paul Adrian (208 / 271)
An 271
Mort de Paul Adrian
Règne de Heracles Adrian (271 / 316)
An 316
Mort de Heracles Adrian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manducar (MAJ)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Le background du monde de Galéir :: Les peuples-
Sauter vers: