Galéir


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Augustin Lapointe



Messages : 11
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)   Ven 25 Jan - 12:57

1990. Cette année là fut un grand changement. Je suis passé du primaire au collège. Du grand chez les petits, au petit chez les grands. J'ai retrouvé mes potes du CM2 dont Stéphane et découvert de nouvelles personnes. J'étais en 6ème D comme « débile », forcement, mais y'avait un peu de vrai… Je crois que c'est cette année que j'ai découvert en même temps « les classes sociales » et le « Disque compact » j'étais fan. Je me souviendrais toujours du jour où mes parents sont rentrés avec cette chaîne HiFi (qu'ils ont toujours aujourd'hui). Mon père avait fait sa folie audio du demi siècle. Elle est noire de la marque « sansui » avec 3 éléments séparés : l'ampli, le tuner et le fameux lecteur de disque compact (un Philips). Mes parents avaient acheté le disque « Bad » de Michael Jackson (c'est le côté Rod Stewart de mon père). On dansait comme des idiots autour des canapés, excités par l'événement. C'était un grand moment. Baptiste avait 4 ans ça a du le marquer, il a toujours bien aimé Michael Jackson.


15 ans. C'est l'âge de mon frère à ce moment là. Et c'est l'âge où il a commencé la guitare. Elle était toute noire de la marque Aria, c'était une aria pro II, une électrique. J'étais avec mes parents et lui quand il l'a eu (pour son Noël et son anniversaire en avance). Nous étions à Lille, rue de la clé, c'était la rue de tous les magasins de musique. Le magasin s'appelait Bob opéra, ça puait le tabac et la poussière. Mon père se demande toujours si les instruments étaient neufs ou pas, s'il n'y avait pas une entourloupe. J'ai habité 8 mois dans la rue entre 2004 et 2005, il n'y avait plus aucun magasin de musique. Les premiers morceaux qu'il a su jouer étaient « Hey Joe » d'Hendrix et « starway to heaven » de Led Zeppelin. Quelques mois plus tard il savait jouer « Wish you were here » des Floyd. Le truc qui m'a toujours impressionné c'est le morceau « midnight » de Joe Satriani, c'était du taping (ça se joue en tapant les doigts des deux mains directement sur le manche… enfin je me comprends) et il le jouait à la perfection. Avec ses copains du lycée il a monté son groupe « The Others ». Dans les 2 années qui ont suivi la création de ce groupe, des voisins (François Lefevre) ont monté également un groupe : « Yggy pop contre Huggy les bons tuyaux » le nom du groupe me fait encore vraiment marrer.
Moi à Noël cette année là, j'ai eu un magnétophone à cassette. Il était vraiment beau. Il était fin, d'un gris mat métallisé. Je l'adorais. C'était mon premier matériel audio. J'avais deux cassettes vierges (des Philips 60, 30mn sur chaque face). Quelques années avant, Guillaume avait eu une minichaîne pour sa communion (je pense qu'il a du être la première génération à recevoir ce cadeau pour une communion, tous les gamins qui ont fait leur communion après 1990 ont reçu une mini-chaîne). Quand il n'était pas là j'en profitais pour enregistrer ses disques sur mes 2 cassettes en m'infiltrant dans sa chambre. Je pense que c'est grâce à ce magnétophone et à mes deux cassettes que j'ai commencé à écouter du rock indé. Au début j'enregistrais des albums des « floyd » que je ne connaissais pas encore, c'est là que j'ai découvert « meddle » et « atom heart mother ». Je me souviens que je n'avais pas la totalité des albums, j'avais « echoes » et « if » sur la face A et « atom heart mother » et « alan's psychdelic breackfast » sur la face B. Du coup j'ai découvert le fabuleux morceau « summer 68 » beaucoup plus tard.

L'autre évènement de ce Noël 1990 c'est le concert de « The Wall » à Berlin pour la chute du mur. Roger Waters avait réunis beaucoup d'artistes autour de ce projet ambitieux, dont Sinead O'connor, qui quelques mois plus tard, brûlait la photo du pape Jean Paul II à la télévision. J'ai fait le lien avec The Wall ça a du la traumatiser. J'avais entendu mon frère dire que l'acteur qui avait joué dans le film (Bob Geldof) était devenu un peu « frapadingue ». Je me suis dit que ça devait être pareil pour Sinead O'connor.

En mars 1991, je suis parti 2 jours avec mon pote Stéphane chez son grand père. Il était maire d'un « patelin » dans la somme près de st quentin. Il avait une grande maison au milieu de la forêt. Cette forêt foutait les jetons. Il y avait un sauna, alors on a joué aux « grandes personnes » et on s'est enfermé dedans et on a réglé la machine un peu fort (on devait être bien rouge en sortant). On écoutait « echoes » sur mon magnétophone que je n'avais bien sur pas oublié de ramener.

L'été de cette année, je suis parti en voyage linguistique à Cardiff au pays de galle, dans une famille pour le soir et le week end, mais la journée c'était un genre de « colo » avec des cours. A ce moment là mon père bossait pour une agence de voyage qui organisait des voyages linguistiques pour apprendre l'anglais aux enfants, et pour que les parents puissent avoir la paix pendant l'été. J'avais piqué le Walkman de mon frère pour le voyage. Je n'en ai pas gardé un bon souvenir. Mais c'est la seule fois où je me suis rendu à Londres j'étais content même si je me souviens plus du musée de l'horreur et de « Hamleys » le plus grand magasin de jouets que je n'ai jamais vu, que de la ville en elle même. J'avais été marqué par un mec qui jouait des morceaux avec une guitare télécaster jaune avec une plaque noire et un petit ampli, il actionnait avec son pied un mécanisme qui faisait danser deux marionnettes au rythme de sa musique. J'avais acheté un t-shirt de Queen. Il était bleu marine avec l'insigne du groupe (celui avec les lions qui portent des couronnes) dans une multitude de couleurs en plein milieu. Les plus vieux du voyage se sont foutus de ma gueule : « quoi t'écoutes cette zik de merde, t'as pas honte de porter un t-shirt pareil… » Quand je pense que je n'ai rien dit, trop timide, alors que les mec portaient tous un t-shirt « gun's n roses » et un bandana sur la tête ! Merde putain j'aurais du leur sortir un truc du genre : « tu t'es vu tête de gland avec ton bandana sur la tête à écouter des mecs qui font des solos de 3mn par morceau ! T'es un vrai premier produit MTV européen ! Dans 10 ans t'écoutes du Hip Hop commercial ! T'es qu'un produit la télé américaine ! » Je crois que je me serais pris une baigne mais j'aurais été super fier ! Enfin j'avais surtout peur qu'ils cassent le WalkMan de mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Lapinou Imperator
avatar

Messages : 5263
Date d'inscription : 17/08/2007
Age : 43
Localisation : Morbihan

MessageSujet: Re: Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)   Ven 25 Jan - 14:41

J'aime bien le style, un peu lancinant, à la Pagnol dans La gloire de mon père (toutes proportions gardées, bien sûr ! Razz )

Mais y'a quand même quelques coquilles et menues erreurs. Wink

_________________
Si le retard était une religion, j'en serais le pape...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zulio.org/minoskardanos/
Augustin Lapointe



Messages : 11
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)   Ven 25 Jan - 14:53

Oui j'en doute pas... Embarassed En fait je me suis un peu perdu entre mes fichiers corrigés, corrigés à moitié, non corrigés, ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Den
Bouffon du Roi
avatar

Messages : 4056
Date d'inscription : 09/09/2007
Age : 34
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)   Lun 28 Jan - 14:03

Pas mal du tout! Le style est vraiment très plaisant! En fait, je suis déjà fan! Et j'ai d'ailleurs déjà hate de lire une éventuelle suite Very Happy

_________________
Ne regardez jamais la nuit en face. Ses ténèbres nous haïssent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Extraits de mon livre (ça vaut ce que ça vaut)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» THE BLOOD JOURNAL (Tome 1) BLOOD MAGIC de Tessa Gratton
» A combien estimez vous le coût complet de votre collection?
» [Trinh Xuan Thuan] Le cosmos et le lotus
» mieux vaut tard que jamais!
» Extraits de livres / Textes que vous aimeriez partager

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galéir :: Nos créations personnelles :: Ecriture-
Sauter vers: